Pilote de ligne | Fiche métier

Quelles sont les missions du Pilote de ligne ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier de Pilote de ligne.

Pilote de ligne
Sommaire

    Métier de Pilote de ligne

    Qui n’a pas rêvé de relier les quatre coins du monde aux commandes d’un avion de ligne ? Découvrez la profession de pilote d’avion en détail : mission, formation, recrutement, reconversion.

    Qu’est-ce qu’un pilote de ligne ? 

    Au quotidien, le pilote de ligne assure le transport de passagers ou de marchandises à bord d'avions de différentes tailles : gros-porteurs, avions de tourisme ou avions militaires. 

    Sa fonction entraîne de grandes responsabilités.

    Avant le décollage, le pilote vérifie autant son appareil que son itinéraire en passant par la quantité de carburant ou encore les conditions météorologiques. Il a la responsabilité des passagers et des marchandises qu'il transporte, ce qui exige un sang-froid à toute épreuve pour maîtriser les imprévus : brouillard, turbulences, espace aérien encombré, etc.

    Durant le vol, il vérifie également en permanence les informations concernant le vol, la direction, les conditions météorologiques, l'altitude et doit être capable de réagir immédiatement en cas de problème.

    Avant de prétendre au poste de commandant de bord, le pilote doit d’abord exercé durant plusieurs années en tant que copilote. 

    En moyenne, un pilote de ligne effectue 70 heures de vol par mois. 

    Missions du pilote d’avion

    • Préparer le plan de vol avec son copilote. A ce moment, il étudie le trajet à réaliser en tenant compte de toutes les contraintes météorologique, de l’appareil… ;
    • Estimer la quantité de carburant nécessaire ;
    • Préparer les instruments de navigation et paramétrer l'ordinateur de bord ;
    • Échanger en permanence avec la tour de contrôle ;
    • Surveiller le tableau de bord ;
    • Assurer la sécurité des passagers tout en les informant tout au long du vol ;
    • Assurer l’autorité civile et administrative à bord.

    Où exerce le pilote d’avion ?

    Le pilote d’avion exerce au sein d’une compagnie aérienne. En tant que membre du personnel naviguant, il débute au poste de copilote avant d’évoluer vers les fonctions de commandant de bord.

    L'armée de l'air recrute également des pilotes de chasse et des pilotes affectés au transport. En fin de contrat ou de carrière, ces derniers peuvent intégrer l'aviation civile.

    Le pilote peut exercer dans plusieurs secteurs : transport de fret, missions humanitaires, secours, tractage de banderoles publicitaires, photographies aériennes, opérations agricoles, largage de parachutistes, instruction dans les aéroclubs.

    Il peut également choisir d’être à son compte.

    Tendances de la profession

    Les recrutements pour les pilotes évoluent en dents de scie car dépend en grande partie des tendances économiques. 

    Actuellement, la conjoncture est plutôt favorable aux jeunes pilotes.

    Qualités requises pour devenir pilote d’avion

    Compte tenu des responsabilités qui lui incombe, les qualités nécessaires à l’exercice de la profession sont nombreuses. Parmi celles-ci, une rigueur intellectuelle, une bonne mémoire et une vivacité d'esprit sont des préalables car malgré une forte automatisation des vols, de nombreux contrôles et procédures restent à appliquer à chaque étape du pilotage. En effet, en cas de défaillance ou d’imprévu, le pilote doit savoir réagir instantanément tout en conservant son sang-froid. 

    Le pilote doit également savoir parler couramment l’anglais qui est la langue internationale pour les tours de contrôle. 

    Le pilote doit posséder un bon sens de l'écoute, du relationnel mais en même temps savoir faire appliquer ses décisions à tout l'équipage. 

    Un bon pilote dispose aussi d’une excellente santé et condition physique. Cela constitue d’ailleurs un pré-requis obligatoire à l’entrée en formation.

    Formations pour devenir pilote d’avion

    Il existe trois possibilités de parcours pour devenir pilote de ligne.

    Formation initiale

    La filière d'état

    Située à Toulouse, l'Ecole nationale de l'aviation civile (ENAC) est la voie la plus prestigieuse et la plus sélective. Accessible avec un bac + 1 scientifique minimum, le concours est très sélectif (une dizaine de places par an) et sa réussite permet de suivre une formation gratuite de 2 ans qui vous conduit à l'obtention du titre pilote de ligne.

    La filière militaire

    L'armée de l'air recrute également sur concours, à condition de s’engager au minimum pour dix ans. En fin de carrière, et avec un complément de formation, il est possible de rejoindre l'aviation civile.

    La filière privée et payante

    • La formation "Cadets" : le futur pilote se fait financer sa formation par une compagnie aérienne et est ensuite embauché à l’issue de la formation par la compagnie. Les sélections et la formation d’un pilote « cadet » sont similaires à celles des EPL à l’ENAC.
    • La formation "Indépendante" : le futur pilote peut autofinancer sa formation. Il existe pour cela en France une multitude d’écoles privées. Pour sortir avec le même niveau de qualification qu’un élève EPL de l’ENAC, il lui faudra néanmoins débourser autour de 100 000 €. 

    Formation continue

    Vous envisagez une reconversion professionnelle en tant que pilote de ligne ? Sachez que ce métier est accessible par la voie de la formation continue des adultes en préparant la certification de Pilote de ligne (Air Transport Pilote Licence - ATPL - avion et hélicoptère) délivrée par la direction générale de l’aviation civile (DGCA).

    Évolutions possibles du pilote

    Le pilote de ligne peut envisager différentes évolutions de carrière. Il peut devenir pilote instructeur, conseiller technique ou expert en aéronautique.

    Salaire d’un pilote de ligne

    Comme la plupart des métiers, les salaires varient en fonction de l’employeur, du type d’appareil piloté, des distances, de l'expérience du pilote… 

    A titre d’exemple, chez Air France, le salaire mensuel d’un copilote évolue entre 5300€ et 12500€. Celui d’un pilote, entre 11500€ et 19000€.

    Envie de
    changer de métier ?
    c'est parti