Vous rêvez de travailler auprès des animaux sauvages. Voici 8 métiers à découvrir pour votre reconversion.

Sommaire

    La passion pour les animaux sauvages peut transcender les simples intérêts pour devenir une véritable vocation. Pour ceux en quête de sens dans leur carrière professionnelle ou désireux de donner un nouvel élan à leur vie en travaillant au plus près de la nature, les métiers en lien avec les animaux sauvages offrent une multitude d'opportunités fascinantes.

    Que vous soyez un amoureux de la faune depuis votre plus tendre enfance ou que vous envisagiez une reconversion professionnelle vers un domaine plus en harmonie avec votre passion, voici huit métiers captivants où l'aventure et la préservation de la biodiversité vont de pair.

    devenir soigneur animalier

    Soigneur animalier

    Le métier le plus immersif auprès des animaux sauvages est sans doute celui de soigneur animalier. Ce métier passionnant s'exerce souvent dans des zoos ou des réserves naturelles, impliquant les soins de base aux animaux sauvages, la préparation et la distribution de leur alimentation, ainsi que le maintien de la propreté de leur environnement.

    Dans les établissements zoologiques de taille réduite, le soigneur animalier peut également assumer des responsabilités en animation pédagogique auprès des visiteurs.

    Qualités 

    Ce métier requiert des qualités telles que la polyvalence, la disponibilité, une bonne condition physique, la prudence, la concentration, le sang-froid et un sens aigu de l'observation.

    Formation 

    Pour devenir soigneur animalier, une formation combinant théorie et pratique est indispensable, accompagnée de stages pour se démarquer des autres candidats. Les opportunités d'emploi sont souvent limitées, et les recruteurs favorisent les candidats ayant les profils les plus qualifiés.

    Salaire 

    En termes de rémunération, un soigneur animalier débutant peut s'attendre à un salaire proche du SMIC.

     Formations soigneur animalier 

    devenir chef animalier

    Chef animalier

    En tant que responsable d'une équipe de soigneurs animaliers, le chef animalier supervise diverses missions en plus de ses responsabilités de gestion du personnel. Ces missions peuvent inclure la capture et la contention des animaux, notamment les espèces sauvages dans le cadre d'un parc zoologique ou d'une réserve naturelle, en collaboration avec le vétérinaire. Le chef animalier participe également à l'aménagement des enclos et surveille l'avancement de certains travaux.

    De plus, il peut être chargé du suivi de la collection du parc, en sélectionnant les animaux capables de cohabiter, de se reproduire ou d'être échangés avec d'autres établissements zoologiques.

    Qualités 

    Les qualités requises pour ce poste comprennent la polyvalence, la disponibilité, une bonne condition physique, la prudence, la concentration, le sang-froid, le sens de l'observation, l'écoute, une autorité naturelle et des compétences relationnelles développées.

    Formation 

    Pour devenir chef animalier, une promotion interne est souvent nécessaire, après avoir acquis une expérience significative en tant que soigneur animalier.

    Salaire 

    En termes de rémunération, un chef animalier peut percevoir un salaire brut mensuel compris entre 1 800€ et 2 100€.

    Formations Chef animalier

    devenir Photographe animalier

    Photographe animalier

    Ce passionné de photographie et d'animaux, comme son nom l'indique, s'est spécialisé dans la faune. Son principal objectif est de capturer des images saisissantes d'animaux sauvages à travers l'objectif de son appareil photo, destinées à être publiées dans des magazines spécialisés.

    Il peut également collaborer avec des réalisateurs de documentaires animaliers, un autre domaine artistique offrant l'opportunité de travailler en étroite collaboration avec la vie sauvage.

    Qualités 

    Parmi les qualités essentielles pour ce métier, on compte le sens de l'observation, la disponibilité, la créativité, la curiosité et la patience.

    Formation 

    Pour devenir photographe animalier, il est recommandé de suivre une formation en photographie afin de maîtriser l'art de manier l'objectif et de retoucher les clichés, ainsi qu'une formation dans le domaine animalier pour comprendre le comportement et les habitats des animaux.

    Salaire 

    En ce qui concerne la rémunération, le salaire d'un photographe animalier dépend de son expérience et de son lieu de travail. En tant qu'indépendant, il varie également en fonction de sa notoriété.

    Formations Photographe animalier 

    devenir animateur pédagogique animalier

    Animateur pédagogique en parc animalier

    En organisant des animations spéciales, des ateliers ludiques pour les enfants ou en participant au nourrissage des animaux, l'animateur pédagogique joue un rôle crucial dans la sensibilisation du public à la faune sauvage. Bien qu'il ne soit pas directement responsable des résidents de l'établissement, à l'exception des moments de repas, il crée des expériences mémorables pour les visiteurs.

    Qualités 

    Les qualités essentielles pour ce poste incluent la pédagogie, le dynamisme, la disponibilité, le sens du contact, le sang-froid, l'écoute et une sensibilité particulière aux enjeux de la protection de la biodiversité et de l'environnement.

    Formation 

    Bien qu'il n'existe pas de formation spécifique pour devenir animateur pédagogique, de nombreux parcours éducatifs préparent à ce métier, tels qu'un DEUST en guide nature, un BTS en gestion et protection de la nature, un BTS en tourisme, ou des études axées sur la biologie des populations ou la gestion des milieux naturels.

    Salaire 

    En termes de rémunération, un animateur pédagogique peut généralement espérer un salaire légèrement supérieur au SMIC.

    Formations animateur pédagogique

    devenir Dresseur animalier

    Dresseur animalier

    Aussi connu sous le nom de dompteur, le dresseur d'animaux les entraîne pour des spectacles ou des numéros visant à divertir le public. Son champ d'action s'étend du zoo au cirque, en passant par les productions audiovisuelles telles que le cinéma, la télévision ou la publicité. Qu'il soit salarié ou plus souvent intermittent du spectacle, il se spécialise généralement dans un nombre restreint d'espèces animales. En dehors des sessions d'entraînement, qu'il s'agisse de fauves, d'oiseaux de proie ou de mammifères marins, le dresseur assure également la préparation et le nourrissage de ses protégés.

    Qualités 

    Parmi les qualités indispensables pour ce métier, on retrouve la patience, la pédagogie, le sens de l'observation, la capacité d'adaptation et la persévérance.

    Formation 

    Bien que l'apprentissage de ce métier se fasse principalement sur le terrain, il est recommandé d'effectuer des stages dans des environnements appropriés tels que les zoos, les parcs animaliers ou les cirques.

    Salaire 

    En ce qui concerne la rémunération, un dresseur d'animaux débutant peut généralement s'attendre à un salaire proche du SMIC. En tant qu'intermittent du spectacle, sa rémunération varie en fonction des missions qui lui sont confiées. Souvent, cette activité est exercée en complément d'une autre.

    devenir Zoologiste

    Zoologiste

    Bien que les lieux de travail les plus courants soient les organismes de recherche, qu'ils soient publics ou privés, le zoologiste peut également exercer dans des zoos ou des parcs naturels.

    Sa principale mission consiste à étudier le mode de vie des animaux et le fonctionnement de leur organisme. Pour ce faire, il observe les animaux dans leur habitat naturel et analyse divers aspects tels que leur alimentation, leur comportement et leurs interactions avec l'environnement.

    En plus de ses travaux d'observation, le zoologiste participe souvent à des projets de conservation visant à protéger une ou plusieurs espèces, et peut alerter les autorités publiques sur les risques d'extinction animale.

    Qualités 

    Parmi les qualités indispensables pour ce métier, on compte la patience, le sens de l'observation, la rigueur, ainsi que des compétences analytiques et de synthèse développées.

    Formation 

    Pour devenir zoologiste, une formation universitaire de niveau master dans le domaine de la biologie est nécessaire, ainsi que des études complémentaires jusqu'au doctorat en zoologie. Ces formations peuvent être obtenues dans une université, une école vétérinaire ou une école d'ingénieur spécialisée en biologie, biochimie, biotechnologie ou agronomie.

    Salaire 

    Dans la fonction publique, le salaire varie suivant le grade, l’échelon et l’ancienneté mais la rémunération peut atteindre 3 700€ net. Dans le secteur privé, la rémunération dépend beaucoup du poste occupé et de l’organisme employeur.

    devenir Ethologue

    Ethologue

    Le métier d'éthologue, bien que fascinant, demeure souvent méconnu du grand public. Pourtant, son rôle revêt une importance capitale dans la compréhension du comportement animal. Les éthologues se consacrent à l'étude minutieuse des comportements des différentes espèces animales. Leur domaine d'expertise s'étend aussi bien aux animaux domestiques qu'aux créatures sauvages, et leur travail s'effectue aussi bien sur le terrain, dans leur habitat naturel, que dans des environnements de captivité.

    Qualités 

    Les qualités essentielles pour exercer ce métier comprennent le sens aiguisé de l'observation, un esprit analytique développé, de la patience et une grande curiosité.

    Formation 

    La voie privilégiée pour accéder à ce métier est de suivre un Master en Ethologie, avec la possibilité de poursuivre jusqu'au doctorat pour devenir chercheur au sein d'institutions telles que le CNRS ou des universités.

    Salaire 

    En ce qui concerne la rémunération, elle dépend généralement de l'employeur du professionnel (CNRS, laboratoire, université, parc zoologique, etc.).

    devenir Vétérinaire

    Vétérinaire

    Bien que la pratique vétérinaire soit principalement centrée sur les animaux domestiques en cabinet ou en clinique, certains vétérinaires choisissent de se spécialiser dans les soins aux animaux sauvages.

    Cette spécialisation offre une grande satisfaction, car elle implique le traitement des animaux, la prévention des maladies et la lutte contre les épidémies.

    Les tâches d'un vétérinaire spécialisé en animaux sauvages sont diverses : vaccination, soins de routine, désinfection des plaies, chirurgie, gestion de la reproduction, suivi de la gestation, gestion des naissances, identification des animaux par puce, ainsi que des tâches administratives liées à la gestion des pensionnaires.

    Qualités 

    Les qualités requises pour ce métier comprennent le sens de l'observation, l'habileté, la pédagogie, la rigueur et la disponibilité.

    Formation 

    Pour devenir vétérinaire, il est nécessaire de suivre une formation de sept ans, dont cinq années passées dans une école vétérinaire. Il est également recommandé de participer à des congrès et de multiplier les stages pour acquérir de l'expérience dans le traitement des animaux sauvages.

    Salaire 

    En ce qui concerne la rémunération, le salaire mensuel d'un vétérinaire débutant varie généralement entre 2 500€ et 3 600€ bruts, selon son échelon.

     

    N.B. Cet article repose sur les données disponibles au moment de sa rédaction. Ces dernières peuvent donc changer à tout moment. Nous vous encourageons donc à vérifier auprès des autorités appropriées les dernières mises à jour sur le sujet.

    • Catégories :
    • Métiers
    Article mis à jour le 16/05/2024
    Trouver votre formation