Soigneur animalier : Fiche métier

Quelles sont les missions du soigneur animalier ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier de soigneur animalier.

Soigneur animalier : Fiche métier

Métier de soigneur animalier

Passionné par les animaux sauvages, exotiques ou familiers, quoi de mieux que de contribuer à leur soin et à leur bien-être en devenant soigneur animalier dans un zoo par exemple. 

Découvrez ce métier passionnant en détail : mission, formation, recrutement, reconversion.

Qu’est-ce qu’un soigneur animalier ? 

Responsable du bien-être et de la santé des animaux dans les zoos et les parcs animaliers, le métier de soigneur animalier attire moult candidats.

Métier passion avant tout, exigeant et aux débouchés limités, le soigneur animalier intervient dans divers endroits : zoo, parc animalier, parc aquatique, animalerie, refuge ou clinique vétérinaire. 

Au quotidien, ce spécialiste en santé animale est en charge du bien-être et de la bonne santé des animaux. Pour cela, il est chargé de les nourrir selon les rations alimentaires de chaque animal et d'entretenir les cages, les vivariums ou les enclos.

A tout moment, il doit respecter certaines règles de sécurité et d’hygiène. 

Son rôle consiste également à assister le vétérinaire dans ses missions :  brossage du pelage, taille des griffes, pesée, vaccination, administration de médicaments et détection de problèmes de santé ou de comportement anormal des bêtes...

Au quotidien, il indique ses observations sur l'animal et l'état de sa cage ainsi que les reproductions, les naissances et les décès dans un carnet de suivi.

Le soigneur animalier participe également au déplacement des animaux d'un lieu de vie à un autre et à la sécurité des visiteurs.

Généralement, il se spécialise dans des espèces animales précises.

Missions du soigneur animalier 

  • préparer la nourriture
  • apporter des soins
  • entretenir l’animal (brossage, nettoyage…) et son lieu de vie
  • assister le vétérinaire
  • aménagement des enclos
  • déplacement et transfert des animaux
  • respect des règles d'hygiène et de sécurité.
  • gestion des stocks (nourriture, médicaments, matériels, etc.).

Où exerce le soigneur animalier ?

Le métier de soigneur animalier permet de travailler dans un zoo public ou privé, une réserve naturelle, une animalerie, une ferme pédagogique, un parc aquatique.

Tendance de la profession

Bien que devenir soigneur animalier soit un rêve pour beaucoup, il n’en reste pas moins que ce métier est exigeant et que les possibilités d'embauche sont assez limitées.

Ainsi, posséder une certaine expérience dans ce domaine fera la différence entre les candidats.

Perdu(e) dans votre vie professionnelle
En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
Faites le test

Qualités requises pour devenir soigneur d’animaux

Le métier de soigneur d’animaux demande évidemment un amour inconditionnel des animaux mais pas seulement :

Être polyvalent 

Pour devenir soigneur animalier, il faut savoir être polyvalent tant les tâches confiées sont multiples : soin, nourriture, surveillance, sécurité... 

Avoir un bon niveau de connaissances

Ce spécialiste en santé animale connaît l’anatomie et le comportement des animaux ainsi que l’alimentation de chaque race. 

Faire preuve de passion

Le métier de soigneur animalier est un métier exigeant dont les horaires sont très variables (soir, week-end et jours fériés). Ces rythmes de travail demandent une grande disponibilité.

Posséder une bonne condition physique

Au quotidien, il faut soulever et déplacer des charges plus ou moins lourdes telles que la nourriture ou le matériel mais également les animaux. De plus, les horaires élevés et le travail en extérieur impose une excellente condition physique. 

Avoir le sens de l’observation

Le soigneur doit parfaitement connaître les habitudes et les attitudes des animaux qu'il soigne car le moindre changement de comportement peut devenir un signe qu'il ne faut pas prendre à la légère.

Comment devenir soigneur animalier

Bien que le métier de soigneur animalier soit accessible sans diplôme spécifique, les recruteurs apprécieront que les candidats possèdent de solides connaissances aussi bien théoriques que pratiques.

Aucune formation initiale ne prépare à ce métier. Seule la formation continue est possible mais les places étant rares, posséder un CAP agricole ou un bac pro en rapport avec les animaux constitue un atout pour suivre une formation qualifiante de soigneur animalier.

Les formations qualifiantes pour devenir soigneur animalier

Tout d’abord, il faut savoir qu’en France, il n’existe que quatre établissements proposant des formations reconnues par les parcs animaliers pour devenir soigneur d’animaux. 

Après la 3ème :

  • la formation au CFPPA de Gramat dans le 46 délivrant une certification professionnelle de Soigneur animateur d'établissements zoologiques (titre RNCP niveau 4)
  • la formation à la Maison Familiale Rurale située à Carquefou dans le 44 proposant une certification animalière en parc zoologique inscrite au répertoire RNCP de niveau 3 (CAP/BEP)

Après le bac : 

  • la formation proposée par le CFPPA de Vendôme délivrant le titre RNCP de Soigneur animalier en parc zoologique (Niveau 4)
  • la formation de soigneur animalier en parc zoologique au lycée agricole privé de Saint-André dans le 42

Les formations non diplômantes

Après il y a aussi bon nombre d’établissements qui délivrent des certificats d'école à la fin du cursus comme Siane Formation, Fauna Formation, La Ferme Souchinet, Animal Protect...

Les cours par correspondance

Dernière possibilité est de se former à distance avec Cours Animalia, IFSA ou Formation soigneur animalier. L’avantage est que l’enseignement se fait progressivement, à votre rythme et selon vos contraintes personnelles.

Les connaissances pratiques

Il est recommandé de multiplier les expériences (bénévolat, stage ou apprentissage) dans un zoo, une animalerie, un aquarium, un parc aquatique ou animalier...

Évolutions possibles du soigneur animalier 

Après plusieurs années d’expérience et des formations complémentaires, un soigneur animalier peut devenir chef animalier puis responsable d’un parc animalier privé.

Il peut également évoluer vers le métier d'auxiliaire vétérinaire ou de vendeur en animalerie. 

Salaire d’un soigneur animalier 

Au début de sa carrière, le soigneur animalier gagne environ le SMIC. Néanmoins, il varie en fonction du nombre d’années d’expérience, du lieu d’exercice et du type d’animaux pris en charge.

Perdu(e) dans votre vie professionnelle
En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
Faites le test

Envie d’une reconversion en tant que soigneur animalier ?

Avantages d’une reconversion en tant que soigneur animalier 

  • Devenir soigneur animalier sans diplôme est possible : une formation courte suffit amplement.
  • Relation privilégiée avec les bêtes.
  • Ce métier est passionnant et valorisant compte tenu que le soigneur contribue au soin et au bien-être des animaux.
  • Poste polyvalent : vous ne vous ennuierez jamais.
  • Possibilité d’exercer dans différents lieux : zoo, ferme pédagogique, parc zoologique, parc aquatique...

Inconvénients d'une telle reconversion 

  • La rémunération d’un soigneur animalier est peu élevée (comme la plupart des métiers animaliers).
  • Le nettoyage des lieux de vie des animaux peut sembler parfois ingrat et déplaire à certains professionnels. 
  • Le métier de soigneur animalier est exigeant. En effet, il faut porter des charges plus ou moins lourdes, travailler en extérieur par tous les temps et faire face à la maladie, au départ, à la souffrance voire au décès des animaux.
  • Les possibilités d'embauche sont assez limitées.

Compétences pour se lancer

Savoir

  • Techniques d'approche et de manipulation des animaux
  • Règles d'hygiène et d'asepsie
  • Biologie animale
  • Zoologie
  • Pathologies animales
  • Nutrition animale
  • ...

Savoir-faire

  • Préparer le matériel et apporter une aide technique au vétérinaire
  • Désinfecter et décontaminer un équipement
  • Détruire des déchets
  • Intervenir auprès d'équidés
  • Intervenir auprès d'animaux de rapport (vaches, porcs, ...)
  • Intervenir auprès d'animaux en captivité
  • Intervenir auprès d'animaux de compétition
  • Réaliser des déplacements nécessitant un certificat de transport d'animaux vivants
  • Préparer les aliments et les distribuer aux animaux
  • Réaliser les soins d'hygiène et de confort des animaux
  • Dispenser des soins d'esthétique à un animal
  • Tenir informé le praticien des activités
  • Renseigner le dossier de soins de l'animal 

Source: ROME

Par où commencer sa reconversion de soigneur animalier ?

Changer de métier au profit de celui de soigneur animalier n'est pas assimilable à une opportunité que vous pouvez saisir au "bon moment". C'est un projet, comme tout autre, que vous devez anticiper en prenant le temps nécessaire. Comme le disait Arthur Ashe, "une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation"…

Même si le métier de soigneur animalier peut s’exercer sans aucun diplôme, vouloir se former, en prélude à votre reconversion professionnelle de soigneur animalier, peut être une décision salutaire surtout si vous n’avez aucune des formations initiales précédemment listées ou des compétences indiquées ci-avant.

La formation peut en effet être, dans une certaine mesure, la clé d’une reconversion professionnelle en tant que soigneur animalier mais pas forcément car une chose est sûre : se reconvertir ne rime pas toujours avec se former. 

Le mieux est de prendre le temps de préparer votre reconversion professionnelle en faisant le point sur votre situation et vos compétences actuelles. Pour cela, faire appel à un expert en évolution professionnelle pourra être un excellent préalable. Cela mettra à nu vos forces et faiblesses en matière de connaissances et d’aptitudes, et, conséquemment, vos besoins réels en formation (personnalisée), y compris l’organisme de formation qui répondra le plus précisément possible à ces besoins.

Comment financer votre reconversion ?

Il existe différents dispositifs pour financer en tout ou partie votre reconversion.

Salariés en CDI, en CDD ou en intérim

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • CPF de transition professionnelle  
  • Plan de développement des compétences 
  • promotion par alternance Pro-A

Demandeur d’emploi

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • Aide Individuelle à la Formation (AIF) 
  • Contrat de professionnalisation

Intérimaire

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • CPF de transition professionnelle  
  • Contrat de professionnalisation
  • FAFTT (Fonds d’assurance Formation du Travail Temporaire)

Indépendant

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • FAF (fonds d’assurance formation)
  • Crédit d'impôt pour la formation des dirigeants d’entreprise

Fonctionnaire

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • Congé de formation professionnelle (CFP)
Pour approfondir
Quelles sont les formations et écoles pour devenir soigneur animalier en France ?
Ecoles et centres de formation au métier de soigneur animalier
Perdu(e) dans votre vie professionnelle
En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
Faites le test