Palefrenier | Fiche métier

Quelles sont les missions du palefrenier ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier de palefrenier.

Palefrenier
Sommaire

    Métier de palefrenier

    Au contact direct des chevaux, le palefrenier passe une bonne partie de son temps à leurs soins quotidiens et l’entretien de leur lieu de vie. Découvrez ce métier en détail afin de vérifier s’il correspond à vos aspirations et vos objectifs de reconversion ou d’évolution. 

    Qu’est-ce qu’un palefrenier ? 

    Le métier de palefrenier est plus un métier de soin que d’équitation à proprement parler. Également appelé agent d'élevage équin, ce métier passion a pour objectif principal d’assurer le bien-être du cheval quelle que soit sa race. Cela passe donc par l’entretien des chevaux de selle, de trait, de sport mais également les reproducteurs et les poulains. II exerce son activité sous l'autorité d'un responsable l'élevage ou d'un  responsable de centre équestre.

    Missions d’un palefrenier

    Le palefrenier exerce au quotidien auprès des chevaux et ses missions sont variées.

    Tout d’abord, il doit assurer l’entretien des lieux de vie de l’animal, à savoir les écuries, la pâture, les paddocks et le manège, qu’il doit nettoyer, ranger et désinfecter. Il se charge également du remplacement de la litière, contrôle que le cheval ne manque pas d’eau et que ses conditions de vie sont idéales (température, ventilation…).

    Ensuite, il procède à sa sortie de la stalle ou box, en longe pour le promener. Suivant les activités du haras, le palefrenier peut être amené à préparer les séances d’entraînement, le transport voire l’éducation des chevaux. 

    Le palefrenier doit également procéder aux soins quotidiens de l’animal comme le pansage, la tonte et le toilettage. Il contrôle aussi l’état général de l’animal comme l’état des sabots ou des fers et le nourrit.

    Enfin, il surveille le comportement et la santé du cheval afin de pouvoir prévenir au plus tôt le vétérinaire en cas de soucis important. Le palefrenier intervient lui-même pour effectuer les premiers soins comme la prise de température ou soigner une blessure légère. Il donne également un coup de main lors des mises bas.  

    Où exerce le palefrenier ?

    Le palefrenier peut travailler dans un haras, un centre équestre, une écurie de compétition ou un éleveur privé.

    Tendances de la profession

    Les débouchés sont assez peu nombreux et le recrutement se fait en priorité par cooptation ce qui ne facilite pas les choses.

    Qualités requises pour devenir palefrenier

    Comme tout métier animalier, la passion est la qualité essentielle à présenter accompagnée d’une très bonne connaissance du cheval, de leurs habitudes, ainsi que des soins à leur apporter. 

    Le palefrenier doit également avoir une excellente résistance physique car ses journées sont longues et physiquement éprouvantes avec le transport de lourdes charges : ballots de paille, sacs de fourrage, seaux de nourriture ...

    Formations pour devenir palefrenier

    Formation Initiale

    Niveau CAP

    • CAP agricole palefrenier-soigneur,
    • CAP agricole maréchal-ferrant

    Niveau BAC

    • Bac professionnel CGEH (conduite et gestion de l'entreprise hippique)
    • Bac professionnel CGEA (conduite et gestion de l'exploitation agricole au lycée agricole)

    Formation continue

    Dans le cadre d’une réorientation professionnelle, il est possible de devenir palefrenier en préparant le CQP ASA (animateur, soigneur, assistant).

    Évolutions possibles du palefrenier

    Avec de l’expérience, le palefrenier pourra espérer se diriger vers un poste de palefrenier chef ou responsable d'élevage.

    Salaire d’un palefrenier

    Le salaire du palefrenier tourne autour du SMIC à 1500€ en moyenne et évolue peu.

    Perdu(e) dans votre vie professionnelle ?
    En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
    Faites le test