Educateur canin | Fiche métier

Quelles sont les missions de l’éducateur canin ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier d’éducateur canin.

Educateur canin  | Fiche métier

Métier d’éducateur canin

Spécialiste de l’éducation canine, ce professionnel peut vite devenir indispensable à des maîtres parfois débordés par leur chien. Découvrez cette profession en détail : mission, salaire, formations possibles, reconversion.

Qu’est-ce qu’un éducateur canin ?

Parfois confondu avec le comportementaliste, spécialiste de la psychologie animale, l’éducateur canin est un expert de l’éducation canine. Il travaille généralement avec de jeunes chiens, et aide leurs maîtres à leur faire adopter le bon comportement.

Son rôle est à la fois d’éduquer le chien mais également le maître afin qu’il prenne de bonnes habitudes et adopte des méthodes douces et efficaces pour se faire comprendre et obéir de son chien. 

Il facilite ainsi l’intégration d’un nouveau compagnon à 4 pattes au sein de la cellule familiale.

Il enseignera à l’animal comment se comporter dans ce nouvel environnement en lui apprenant où faire ses besoins, quoi manger, comment jouer, comment marcher en laisse (ou sans laisse) et en règle général, à obéir à tout ordre simple de son maître (assis, couché, debout, reste, le rappel, etc...).

Les missions d’un éducateur canin

En charge de l’éducation des chiens, ce professionnel applique une méthodologie différente en fonction de la race de l’animal, de son comportement et dans l'environnement dans lequel il évolue...

Ses missions restent identiques :

  • éducation des chiens afin de résoudre des problèmes de comportement ou d’hygiène
  • dressage des chiots et des chiens adultes
  • sociabilisation de l’animal 
  • apprentissage des gestes et méthodes à appliquer pour se faire obéir (pour le maître)

Où exerce l’éducateur canin ?

Un éducateur canin s’installe à son compte la plupart du temps. Il peut être salarié mais c’est rare.

Tendances de la profession d’éducateur canin 

De nos jours, les médias en parlent beaucoup et les vétérinaires les recommandent. Cela permet de faire découvrir ce métier.

Les qualités requises pour devenir éducateur canin

Même si cela semble évident, pour devenir éducateur canin, il faut avant tout aimer les chiens avec lesquels vous passerez vos journées. 

L’éducateur canin doit bien connaître et comprendre la nature des chiens, leurs mécanismes d’apprentissage, leur langage et leurs besoins. 

Mais il faut également apprécier le contact humain car vous serez en relation avec les maîtres, être pédagogue et à l’écoute.

L’animal a besoin d’être guidé, ce qui suppose d’être suffisamment autoritaire pour se faire obéir, mais aussi patient et doux. 

Enfin, l’éducateur (éducatrice) canin(e) passe sa journée debout et fait parfois face à des chiens agressifs ou pesant plusieurs dizaines de kilos. Autant dire que sa bonne forme physique est indispensable !

Les formations pour devenir éducateur canin

Formation initiale

Niveau CAP ou équivalent

  • CAPA Métiers de l'agriculture, spécialité production animale qui se prépare en 2 ans après la classe de 3ème ;
  • BPA Travaux de l'élevage canin et félin

Niveau BAC

  • BP éducateur canin : ce diplôme national se prépare en 2 ans en apprentissage, après un diplôme de niveau CAP. Il est fortement recommandé pour devenir éducateur canin.

Formation continue

Dans le cadre de la formation pour adultes, il est également possible de préparer le Brevet Professionnel d’éducateur canin.

Les candidats peuvent également préparer le titre d'éducateur chiens d'aveugles (niveau bac+2) sur 2 ans après l'obtention de la qualification professionnelle de moniteur.

Suivre une formation en école privée est également une autre possibilité pour devenir éducateur canin

La seule obligation sera de disposer d'une attestation de connaissance établie par l'autorité administrative. Pour obtenir l’ACACED (attestation de connaissances pour les animaux de compagnie d'espèces domestiques), il faut suivre une formation dans un établissement habilité par le ministère de l’Agriculture.

Ce justificatif correspond au certificat de capacité animaux de compagnie d’espèces domestiques (CCAD) délivré avant le 1er janvier 2016.

Quel est le salaire d’un éducateur canin ? 

A ses débuts, le salaire d’un éducateur canin est proche du SMIC mais il varie selon la demande, la concurrence et la zone géographique…

Au bout de quelques années d’expérience et en fonction du nombre de chiens à éduquer, il peut atteindre 1800€ bruts par mois.

Quelles sont les évolutions possibles de l'éducateur canin ?

Un éducateur canin peut choisir de se spécialiser : dressage de chiens de chasse ou de défense, monde télévisuel ou cinématographique, chiens guides d’aveugle ou bien se lancer dans l’élevage de chiens...

Envie d’une reconversion en tant qu’éducateur canin ?

Avantages d’une reconversion en tant qu’éducateur canin

  • Métier accessible sans diplôme (la possession du BP éducateur canin n’est pas obligatoire). Par contre, être titulaire de l’ACACED est indispensable.
  • Profession passionnante qui permet d’exercer auprès des chiens.

Inconvénients d'une telle reconversion 

  • Conditions de travail parfois difficiles : horaires, exercice par tous les temps, exigence des maîtres…
  • Travail d’éducation assez long.

Par où commencer sa reconversion d’éducateur canin ?

Changer de métier au profit de celui d’éducateur canin n'est pas assimilable à une opportunité que vous pouvez saisir au "bon moment". C'est un projet, comme tout autre, que vous devez anticiper en prenant le temps nécessaire. Comme le disait Arthur Ashe, "une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation"…

Même si le métier d’éducateur canin peut s’exercer sans aucun diplôme, vouloir se former, en prélude à votre reconversion professionnelle d’éducateur canin peut être une décision salutaire surtout si vous n’avez aucune des formations initiales précédemment listées ou des compétences indiquées ci-avant.

La formation peut en effet être, dans une certaine mesure, la clé d’une reconversion professionnelle en tant qu’éducateur canin mais pas forcément car une chose est sûre : se reconvertir ne rime pas toujours avec se former. 

Le mieux est de prendre le temps de préparer votre reconversion professionnelle en faisant le point sur votre situation et vos compétences actuelles. Pour cela, faire appel à un expert en évolution professionnelle pourra être un excellent préalable. Cela mettra à nu vos forces et faiblesses en matière de connaissances et d’aptitudes, et, conséquemment, vos besoins réels en formation (personnalisée), y compris l’organisme de formation qui répondra le plus précisément possible à ces besoins.

Comment financer votre reconversion ?

Il existe différents dispositifs pour financer en tout ou partie votre reconversion.

Salariés en CDI, en CDD ou en intérim

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • CPF de transition professionnelle  
  • Plan de développement des compétences 
  • promotion par alternance Pro-A

Demandeur d’emploi

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • Aide Individuelle à la Formation (AIF) 
  • Contrat de professionnalisation

Intérimaire

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • CPF de transition professionnelle  
  • Contrat de professionnalisation
  • FAFTT (Fonds d’assurance Formation du Travail Temporaire)

Indépendant

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • FAF (fonds d’assurance formation)
  • Crédit d'impôt pour la formation des dirigeants d’entreprise

Fonctionnaire

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • Congé de formation professionnelle (CFP)
Perdu(e) dans votre vie professionnelle
En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
Faites le test