Vendeur en animalerie | Fiche métier

Quelles sont les missions du vendeur en animalerie ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier de vendeur en animalerie.

Vendeur en animalerie | Fiche métier

Métier de vendeur en animalerie

Le vendeur en animalerie est le professionnel incontournable des magasins spécialisés dans la vente d’animaux de compagnie et d’accessoires qui leurs sont dédiés.

Découvrez la profession en détail : mission, formation, recrutement, reconversion.

Qu’est-ce qu’un vendeur en animalerie ?

De nos jours, posséder un animal de compagnie est de plus en plus courant que ces derniers soient classiques (chien, chat, poissons, oiseaux…) ou plus exotiques (serpents, lézards…).

C’est pour cela que les nouveaux animaux de compagnie (les NAC) sont en constante augmentation dans les animaleries.

Ce développement nécessite de recruter du personnel de plus en plus qualifié et polyvalent pour remplir toutes les tâches qui leur seront confiées.

Missions du vendeur en animalerie 

Passionné d'animaux, qu'il côtoie au quotidien, les missions de ce professionnel sont variées. Parmi celles-ci, nous retrouvons :

  • Entretien des litières des cages, des aquariums et des animaux
  • Conseils à la clientèle
  • Vente d’animaux, d’articles et de produits additionnels 
  • Nourrissage des animaux 
  • Réapprovisionnement des rayons

Où exercer le métier de vendeur en animalerie ?

Les lieux d’exercice sont nombreux pour ce professionnel :

  • Magasins spécialisés dans la vente d'animaux vivants
  • Rayon animalerie des jardineries, des grandes surfaces alimentaires ou des grandes surfaces de bricolage
  • Libres-services agricoles

Tendances de la profession

L’engouement des familles pour les animaux de compagnie mais également les animaux plus originaux impacte directement le nombre de points de vente qui est en constante augmentation. Les offres d’emploi sont donc relativement nombreuses.

Qualités du vendeur en animalerie ?

Passion des animaux

La plupart des individus qui exercent ce métier ont une spécialité ou une préférence pour un type d’animal mais le vendeur doit pouvoir s’occuper de l’ensemble des espèces de l’animalerie.

Intérêt pour la vente

Savoir développer une argumentation de vente solide est essentiel dans ce métier. De plus, il faut savoir s’adapter à chaque client et garder son sang froid pour faire face à chaque situation.

Sens du contact

Écoute, amabilité, bonne expression orale… ces qualités humaines sont essentielles dans ce métier où le relationnel joue un rôle capital.

Etre à l’aise avec les chiffres

Lors des commandes, des inventaires ou lorsqu'il est en caisse, ce professionnel de la vente doit manipuler avec aisance les chiffres.

Bonne présentation 

Tenue impeccable et sourire aux lèvres sont indispensables pour inspirer confiance et donner une bonne image aux clients.

Disponibilité

Un vendeur ou une vendeuse doit être disponible puisqu'il est courant de travailler les week-ends et jours fériés et de faire des heures supplémentaires surtout pendant les soldes ou en période de fêtes dans la distribution.

Polyvalence

Essentiellement dans les petites structures, le vendeur doit se montrer polyvalent pour effectuer plusieurs missions : réaliser l'inventaire des stocks, passer les commandes de réapprovisionnement, encaisser les règlements et comptabiliser la recette à la fin de la journée.

Formations pour devenir vendeur en animalerie ?

Bien que cette profession soit accessible sans diplôme, les recruteurs demandent de plus en plus de leur personnel une certaine qualification et donc formation. 

Il existe donc plusieurs manières de devenir vendeur en animalerie. 

Formation initiale 

Niveau bac : 

  • Bac professionnel TCVA - technicien conseil-vente en animalerie
  • Bac pro conduite et gestion d’une entreprise du secteur canin et félin

Niveau bac + 2 : 

  • BTSA TC - AEC - technico-commercial spécialité animaux d'élevage et de compagnie

Il est donc possible de se lancer avec les formations ci-dessus, néanmoins l’obtention d’un certificat de capacité est toujours recommandé afin de pouvoir se distinguer des autres personnes qui postulent.

Certificat :

  • Attestation de connaissances pour les animaux de compagnie d’espèces domestiques / ACACED (ancien certificat de capacité pour les animaux domestiques)
  • Certificat de capacité pour les animaux non-domestiques
  • Certificat de formation en vente conseil en animalerie.

Formation continue

La formation continue des adultes permet également de se diriger vers le métier de vendeur en animalerie en préparant le bac pro ou le BTSA indiqué ci-dessus ou le titre professionnel (TP) de vendeur(se)-conseil en magasin mais aussi en suivant une formation de vendeur en animalerie.

Vous pouvez également choisir de passer l’attestation de connaissances pour les animaux de compagnie d’espèces domestiques (ACACED)

Evolution possible du vendeur en animalerie

Il existe deux évolutions possibles au métier de vendeur en animalerie.

Soit, il choisit de développer ses compétences et de se spécialiser dans une espèce en particulier. 

Soit, dans le cadre de promotion interne, il pourra évoluer en tant que chef de rayon dans une animalerie, responsable de l’animalerie voire directeur de magasin.

Salaire d’un vendeur en animalerie 

Le salaire moyen d’un vendeur en animalerie débutant tourne autour du SMIC. Avec les évolutions et l'expérience, cette rémunération peut évoluer jusqu’à 1900€ par mois.

Envie d’une reconversion en tant que vendeur en animalerie ?

Avantages d’une reconversion en tant que vendeur en animalerie 

  • Il est tout à fait possible de devenir vendeur en animalerie sans diplôme. Une formation courte suffit amplement.
  • Profession passionnante qui permet de partager son amour des animaux.
  • Activités variées et diversité des espèces animales.

Inconvénients d'une telle reconversion 

  • Grande amplitude horaire (avant l’ouverture ou après la fermeture du magasin) et le travail le week-end et les jours fériés est monnaie courante.
  • Salaire peu élevé. Mais, il peut augmenter grâce à l’obtention de l’ACACED ou avec les primes d’intéressement sur les ventes.
  • Le métier nécessite d’être debout et de porter certaines charges lourdes (cages, aquariums, sacs d'aliments…).

Compétences de base indispensables pour se lancer

Savoir

  • Procédures d'encaissement
  • Techniques de vente
  • Typologie du client
  • Biologie animale
  • Zoologie
  • Méthodes d'analyse en parasitologie
  • Techniques d'approche et de manipulation des animaux
  • Gestes et postures de manutention
  • Pathologies animales
  • Règles d'hygiène et de propreté
  • Principes de la relation client
  • Argumentation commerciale
  • Procédures de prévention des risques sanitaires

Savoir-faire

  • Accueillir une clientèle
  • Renseigner le client sur les races, modes de vie des animaux
  • Conseiller le client sur les articles destinés aux animaux et procéder à la vente
  • Encaisser le montant d'une vente
  • Editer une facture
  • Proposer un service complémentaire à la vente
  • Réceptionner les animaux, vérifier leur état, carnet de santé et les répartir dans les cages, les aquariums
  • Vérifier la conformité de la livraison
  • Réaliser la mise en rayon
  • Identifier les troubles et symptômes des animaux et définir l'intervention appropriée
  • Entretenir l'espace de vie d'un animal

(Source: ROME)

Par où commencer sa reconversion de vendeur en animalerie ?

Changer de métier au profit de celui de vendeur en animalerie n'est pas assimilable à une opportunité que vous pouvez saisir au "bon moment". C'est un projet, comme tout autre, que vous devez anticiper en prenant le temps nécessaire. Comme le disait Arthur Ashe, "une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation"…

Même si le métier de vendeur en animalerie peut s’exercer sans aucun diplôme, vouloir se former, en prélude à votre reconversion professionnelle de vendeur en animalerie peut être une décision salutaire surtout si vous n’avez aucune des formations initiales précédemment listées ou des compétences indiquées ci-avant.

La formation peut en effet être, dans une certaine mesure, la clé d’une reconversion professionnelle en tant que vendeur en animalerie mais pas forcément car une chose est sûre : se reconvertir ne rime pas toujours avec se former. 

Le mieux est de prendre le temps de préparer votre reconversion professionnelle en faisant le point sur votre situation et vos compétences actuelles. Pour cela, faire appel à un expert en évolution professionnelle pourra être un excellent préalable. Cela mettra à nu vos forces et faiblesses en matière de connaissances et d’aptitudes, et, conséquemment, vos besoins réels en formation (personnalisée), y compris l’organisme de formation qui répondra le plus précisément possible à ces besoins.

Comment financer votre reconversion ?

Il existe différents dispositifs pour financer en tout ou partie votre reconversion.

Salariés en CDI, en CDD ou en intérim

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • CPF de transition professionnelle  
  • Plan de développement des compétences 
  • promotion par alternance Pro-A

Demandeur d’emploi

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • Aide Individuelle à la Formation (AIF) 
  • Contrat de professionnalisation

Intérimaire

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • CPF de transition professionnelle  
  • Contrat de professionnalisation
  • FAFTT (Fonds d’assurance Formation du Travail Temporaire)

Indépendant

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • FAF (fonds d’assurance formation)
  • Crédit d'impôt pour la formation des dirigeants d’entreprise

Fonctionnaire

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • Congé de formation professionnelle (CFP)
Perdu(e) dans votre vie professionnelle
En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
Faites le test