Avantages et inconvénients du métier de pâtissier pour une reconversion

Envie de changer de métier. Voici les raisons pour lesquelles vous devriez devenir pâtissier.

Avantages et inconvénients du métier de pâtissier pour une reconversion

Aujourd’hui, la profession de pâtissier attire de nombreux candidats en reconversion. En effet, les Français sont fous de la pâtisserie.

Source de plaisir pour le palais autant que pour les yeux, pâtissier est un métier artisanal requérant précision et rigueur mais le contentement de fabriquer des pièces de ses propres mains est incomparable. 

Rien d’étonnant donc à ce que vous envisagiez de vous lancer.

Or, être pâtissier, comme toute autre carrière, a ses avantages mais aussi ses inconvénients que nous vous invitons à découvrir tout de suite.

Avantages du métier de pâtissier

Le secteur recrute massivement

Les métiers de bouche sont traditionnellement des secteurs qui embauchent facilement mais la crise de la Covid a particulièrement frappé le domaine de la pâtisserie qui a vu une chute significative de son chiffre d’affaires (-15% en 2020) et de ses employés. De nombreux salariés manquent à l’appel et tout titulaire d’un diplôme de pâtisserie est à présent recruté sur-le-champ.

Si votre projet est de vous reconvertir en pâtisserie, vous trouverez un emploi rapidement et aurez même la possibilité de créer votre propre entreprise.

Des formations facilement accessibles

Pour devenir pâtissier, rien de plus simple. Il vous suffit de vous tourner vers un diplôme d’Etat, de préférence celui du CAP Pâtissier, BP ou d’un autre équivalent. Si vous souhaitez ouvrir votre propre établissement, il vous faudra posséder l’un de ces diplômes, avoir une expérience professionnelle d'au moins 3 ans dans le domaine de la pâtisserie ou embaucher une personne possédant un diplôme en pâtisserie ou une expérience dans le domaine d'au moins 3 ans.

Découvrez les formations

Formation au CAP Pâtissier - A distance
Formation proposée par L'Atelier des Chefs
Voir la formation
Formation au CAP Boulanger - A distance
Formation proposée par L'Atelier des Chefs
Voir la formation

Tu peux exprimer ta créativité

En matière de créativité, le métier de pâtissier n’a aucune limite. En maniant texture, ingrédients, couleurs, méthodes… vous avez la possibilité de créer des délices uniques et à votre image. Si vous débordez d’imagination, cette profession est faite pour vous.

Tu es enfin ton propre patron

Devenir son propre patron, c’est être libre de s’organiser comme on l’entend. Les Français sont d’ailleurs de plus en plus nombreux à créer leur propre entreprise et si cela présente des avantages et des inconvénients, se mettre à son compte reste souvent la meilleure manière pour vivre de sa passion.

C’est également sortir de sa zone de confort pour se challenger que ce soit sur le plan personnel ou au niveau professionnel. 

Le tour du monde est à votre portée

S’il y a bien un professionnel qui est recherché aux 4 coins du monde, ce sont nos pâtissiers français. Vous pouvez choisir de vous expatrier ou de monter votre pâtisserie où bon vous semble.

Un métier concret

Pour beaucoup, il est important de pouvoir visualiser ce qu’ils font et quoi de plus concret que des pâtisseries. Voir le produit, le sentir, le toucher et constater la satisfaction sur le visage de ses clients, quel bonheur.

La routine n’existe pas

Certes, un pâtissier a des tâches routinières et une certaine production à sortir chaque jour. Mais à côté de cela, il doit en permanence se réinventer, créer de nouveaux desserts et répondre aux demandes de la saison : Pâques, Noël, Halloween… Bref, les jours se suivent mais ne se ressemblent pas.

Des salaires intéressants

Un pâtissier à son compte peut gagner plus de 4000€ net/mois, voire plus pour ceux qui acceptent de s’expatrier.

Inconvénients du métier de pâtissier

Un métier physique

Certainement le plus grand inconvénient du métier de pâtissier. Il s’agit d’un métier très physique où le corps est soumis à rude épreuve : port de charges lourdes, station debout permanente, chaleur des fours, horaires décalés…

Des horaires décalés

La journée d’un pâtissier débute très tôt, entre 4 et 6 h du matin et son amplitude horaire peut être très variable suivant la saison. Pour les grands évènements tels que Noël ou Pâques,les périodes d’activité sont très intenses pour répondre à la demande. Enfin, il faut travailler le week-end et les jours fériés.

Les risques d’être à son compte

Rien d’exceptionnel à ce niveau-là mais qu’il s’agisse de choix stratégiques, commerciaux ou de décisions impliquant des tiers, être à son compte implique de toujours bien réfléchir aux conséquences de ses actions car si elles vous impliquent personnellement, elles peuvent aussi se répercuter sur vos proches.



Finalement, il y a bien peu d’inconvénients comparés à tous les avantages qu’une reconversion en tant que pâtissier procure. Alors, prêt à vous lancer ?

Pour approfondir
Pâtissier
Pâtissier
Ouvrir une pâtisserie
Ouvrir une pâtisserie
Financer sa formation pâtissier
Financer sa formation pâtissier
Choisir formation pâtissier
Choisir formation pâtissier
Conseils formation pâtissier
Conseils formation pâtissier
Conseils reconversion pâtissier
Conseils reconversion pâtissier
Perdu(e) dans votre vie professionnelle
En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
Faites le test