Quelles sont les différences entre un coach, un consultant et un formateur?

Sommaire

    Coach, consultant, ou formateur ? A qui faire appel ?

    En raison de leur complémentarité et de leurs similitudes, ces trois casquettes sont souvent confondues.

    Mais qu’est-ce qui les différencie ?

    Tout de suite, voyons cela ensemble.

    Différence coach, consultant, formateur

    Leur rôle 

    Un coach est un professionnel des processus d’accompagnement. 

    En effet, il accompagne des personnes (salariés, managers, dirigeants…) à définir et à atteindre des objectifs professionnels et/ou personnels (changer de métier, évoluer, développer de nouvelles compétences, résoudre un conflit…). 

    Son rôle est de leur permettre de trouver par eux-mêmes la solution grâce à des outils variés et une méthodologie bien rodée. En aucun cas il ne fait à leur place ou leur recommande une solution unique.

    Le coach offre à ses clients une prise de conscience forte qui leur permet ensuite de repenser leur situation différemment. Son objectif est de leur permettre de maximiser leur potentiel et de le développer.

    Un consultant analyse une situation, identifie les problèmes, recherche des solutions adaptées, élabore et planifie un plan d’actions et enfin accompagne à sa mise en place. Pour mener à bien sa mission, il propose son expertise et utilise des outils mais en aucun cas il ne leur apprend la manière dont les utiliser. Son rôle est de donner des conseils et la direction stratégique à prendre en fonction de la situation. 

    Un formateur est un expert dans son domaine de compétences et un pédagogue. Sa mission consiste à transmettre son savoir et aider à développer des compétences : savoir-être, savoir-faire, savoir faire-faire.  A la fin de la formation, il doit s'assurer que les participants aient bien assimilé les connaissances transmises afin d’être capables de les mettre en application seuls.

    C’est la différence principale entre ces trois métiers : le consultant donne la direction et le plan d’actions, le coach accompagne dans l’exécution du plan, le formateur transmet ses connaissances pour exécuter le plan.

    Leur posture

    Le coach s’appuie sur le présent pour construire l’avenir. Il utilise le questionnement afin que le coaché s’autodétermine. Il doit être à son écoute et faire preuve d’empathie pour l’accompagner vers la définition et l’atteinte de ses objectifs.

    Un consultant est un expert dans un domaine précis (RH, web, marketing, immobilier, management, stratégie…). Son intervention répond à un besoin précis situé dans le présent. Grâce à son expertise très pointue, il apporte de nombreux conseils à une entreprise ou à un service en vue d’améliorer son fonctionnement. 

    Un formateur est un professionnel qui transfère une compétence qu’il possède. Il permet à l’apprenant d’acquérir de nouvelles compétences pour améliorer la situation présente.

    Leur domaine d’intervention 

    Le coach accompagne des individus aussi bien dans le domaine professionnel que personnel.

    Un consultant intervient pour résoudre des problématiques en entreprise.

    Un formateur transmet ses connaissances à un public adulte, salarié ou demandeur d’emploi.

    Leur formation

    Pour exercer le métier de coach, aucun diplôme n’est obligatoire. Néanmoins, pour acquérir la bonne posture et maîtriser les techniques et outils du professionnel, suivre une formation en coaching est essentiel. De nombreux organismes forment en présentiel ou à distance les futurs coachs.

    Pour devenir consultant, un niveau d’études bac + 5 (diplôme d’école supérieure de commerce, mastère spécialisé en strategic management ou en conseil en organisation..) et la maîtrise parfaite de la langue anglaise sont indispensables.

    Pour accéder au métier de formateur, une expérience professionnelle de plusieurs années dans le domaine enseigné est nécessaire tout comme le suivi d’une formation (licence professionnelle métiers de la formation de base et de l'insertion des adultes, master pro spécialité éducation et formation, formations du Cnam ou de l'Afpa…). 

    Leur profil

    Les qualités principales d’un coach sont l’écoute et l’empathie.

    Celles d’un consultant doivent être ses capacités de communication, de synthèse et d’analyse.

    Quant au formateur, il doit faire preuve de pédagogie et de patience pour transmettre ses connaissances. 

    Leur statut 

    Un coach exerce la plupart du temps en indépendant.

    Un consultant travaille essentiellement en tant que salarié dans un cabinet de conseil en management et en stratégie. Il peut aussi exercer en libéral mais c’est plus rare.

    Le métier de formateur peut s'exercer beaucoup sous plusieurs statuts : indépendant, portage salarial, vacataire et salarié. 

    Leur rémunération

    En moyenne, un coach facture entre 50€ et 150€ par séance. Ses tarifs varient en fonction de son expérience, de sa notoriété et de son domaine d’intervention.

    En début de carrière, un consultant est payé environ 2 500€ brut par mois. Son salaire dépend du domaine dans lequel il exerce et évolue au fur et à mesure de son expérience.

    Quant au formateur, il gagne en moyenne entre 1 800€ et 2 700€ brut par mois.

    Maintenant que vous connaissez la différence entre ces trois métiers, il ne vous reste plus qu’à faire appel au bon professionnel pour vous accompagner.

    Si vous souhaitez être accompagné pour entamer une reconversion professionnelle, Je Change de Métier vous met en relation avec des spécialistes de l’évolution de carrière.


    Publié le 23 Mars 2021 , et mis à jour le 08 Avr. 2021
    Perdu(e) dans votre vie professionnelle ?
    En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
    Faites le test