Création ou reprise d’entreprise : que choisir ?

Sommaire

    Démarche de plus en plus fréquente, l’entrepreneuriat apparaît comme la solution idéale pour bon nombre de candidats à la reconversion que celle-ci soit choisie ou subie.

    Un projet d’entreprise pouvant être réalisé de deux manières différentes, en créant une entreprise ou en reprenant une activité existante, se pose alors la question de savoir pour quelle méthode il vaut mieux opter.

    Certains s’imagineront que la reprise est une meilleure solution en cas de reconversion car ne nécessite pas beaucoup de réflexion sur l’idée à trouver et permet de se lancer rapidement mais ce serait simplifier un peu trop la reprise d'entreprise et complexifier un peu trop la création.

    Si les deux démarches ont des similitudes et des différences, elles aboutissent dans les 2 cas au même résultat : vous prenez la tête d’une entreprise avec ses avantages et ses inconvénients.

    Afin de vous aider à déterminer s’il vaut mieux créer ou reprendre une entreprise, nous allons donc comparer ces deux possibilités.

    Points communs à la reprise et à la création

    Implication personnelle

    Points communs à la reprise et à la création

    En termes d’implication personnelle, reprise ou création se retrouvent sur le même pied d’égalité. En effet, être un bon chef d'entreprise n'est pas chose facile. Pour réussir à ce poste, il faut développer l’activité, assurer sa rentabilité, améliorer sa visibilité et s’assurer que vos employés sont heureux à leur poste. Cette mission n’est pas de tout repos et même si elle est rarement florissante par l’effort d’une seule personne, le chef d’entreprise en est le premier responsable dans les 2 cas. Il devra fournir autant de travail que ce soit une création ou une reprise.

     

    Soutien

    L’Homme est par nature une personne sociable qui ne peut pas vivre sans interaction sociale. Quel que soit le projet professionnel envisagé, toute personne a besoin de se sentir épaulée, encouragée et en ce sens, le soutien de l’environnement familial est un facteur important de réussite. Or, que ce soit notre famille, nos amis ou nos collègues, nous possédons tous un entourage plus ou moins toxique qu’il faut savoir éloigner. Quel que soit le projet entrepreneurial, le futur chef d’entreprise a besoin de soutien.

     

    Durée de lancement

    De la première idée à sa réalisation complète, les durées de lancement sont très similaires que ce soit une reprise ou une création à savoir, 18 à 36 mois représentent une durée courante. Toutefois, pour les reprises, il faut ajouter les délais pour trouver une entreprise à reprendre ainsi que les délais de négociation.

     

    Motivation

    La passion, la recherche d’accomplissement personnel et la liberté d’entreprendre sont les principales motivations pour créer ou reprendre une entreprise.

     

    Aides financières

    Les créateurs ou repreneurs d'entreprise peuvent bénéficier de nombreuses aides financières de la part des pouvoirs publics.

    • Nouvel accompagnement pour la création ou la reprise d'entreprise (Nacre)
    • Aide à la création ou à la reprise d'une entreprise (Acre)
    • Aide à la reprise ou à la création d'entreprise (Arce)
    • Contrat d'appui au projet d'entreprise (Cape)

     

    Différences entre la reprise et à la création

    Financement

    Dans le cas de la reprise, les besoins de financement sont certes plus élevés mais plus simples à lister car ils vont dépendre en grande partie du prix de cession et des besoins d’investissement déjà identifiés.

    Les banques et les partenaires financiers peuvent ainsi s’appuyer sur des éléments concrets pour évaluer la solidité du projet (historique, portefeuille de clients, …) ainsi que pour garantir leurs engagements (immobilisations, actifs de l’entreprise, …). L'apport personnel est en général plus conséquent, mais l'obtention d'un financement plus aisée. 

    Le risque est essentiellement de payer l’entreprise à un prix supérieur à sa valeur réelle ce qui pourrait alors constituer un fardeau pour sa rentabilité future.

     

    Chiffre d’affaires et rémunération

    Avantage non négligeable de la reprise sur la création, surtout quand on effectue une reconversion professionnelle, est l’existence d’un chiffre d’affaires et donc d’une rémunération générée par l’activité actuelle.

    Dans le cadre d’une création, le chef d’entreprise a souvent du mal à trouver rapidement un revenu régulier et il faut parfois attendre plusieurs mois avant de pouvoir se dégager un premier salaire.

     

    Clientèle

    Différences reprise et créationSans client, pas de chiffre d’affaires et donc pas d’activité. Or, dans le cas de la reprise d’entreprise, même s’il faut poursuivre le développement de la clientèle existante, la base est déjà là, sur un marché connu.

    Bien entendu, il faudra s’assurer que ce dernier soit toujours rentable et ne soit pas la raison de la cession mais cette clientèle permet néanmoins à l’entrepreneur de diminuer les risques liés au lancement de l’activité en profitant d’une notoriété existante et d’un matelas financier minimum.

     

    Prise en main

    Une reprise d'entreprise est bien plus complexe qu'une création.

    En effet, contrairement à la création où l’on part d’un projet adapté à sa situation (niveau de compétence, niveau d’étude, capacité d’investissement…) et où on évolue au rythme de l’entreprise, la reprise nécessite d’être déjà professionnel et opérationnel dès l'entrée en fonction.

    Une bonne connaissance du secteur d’activité de l’entreprise est donc un élément favorable à la réussite du projet de reprise.

    Dans le cas d’un lancement de projet innovant, il est souvent plus simple de partir d’une feuille blanche plutôt que de faire évoluer une entreprise existante. 

    La création d’une entreprise permet d’apprendre plus facilement son métier en  commençant progressivement, c’est notamment idéal lorsque vous vous lancez dans une activité où vous avez peu ou pas d’expérience.

     

    Equipe

    En reprenant une entreprise, vous aurez une équipe en place qui gère déjà plusieurs fonctions opérationnelles de l’entreprise. Le repreneur peut donc se concentrer sur son métier de chef d’entreprise : manager ses équipes et développer son activité tout en déléguer les tâches à ses équipes.

    Le revers de la médaille est de devoir travailler avec du personnel qu’on n’a pas choisi et qui a des habitudes acquises au cours de sa relation avec l’ancienne direction. Savoir s’imposer n’est donc pas sans risque. Cela nécessite chez le nouveau dirigeant des aptitudes à écouter, motiver et faire preuve de psychologie.

    De plus, en fonction du poids qu’il représentait dans l’activité de l’entreprise, le départ de l’ancien dirigeant peut impacter l’activité future.

     

    Finalement, le choix entre la création ou la reprise d’une entreprise est avant tout une décision très personnelle car l’une et l’autre possède des avantages et des inconvénients. Mais on peut retenir que globalement, le choix du rachat s’imposera plus aisément si on dispose de moyens financiers, d’une solide expérience sur le métier visé et de compétences en management tandis que la création fera écho quand on souhaite se lancer dans une activité nouvelle.

    Une autre alternative très appréciée des candidats à la reconversion est la franchise qui cumule bon nombre d’avantages.


    Publié le 22 Oct. 2020
    Envie de
    changer de métier ?
    c'est parti