Pour augmenter vos chances de succès, découvrez 10 erreurs courantes à éviter pour créer une entreprise.

Sommaire

    La création d’entreprise a le vent en poupe comme en témoignent les chiffres, avec plus d’un million d’entreprises créés en 2022.

    Même si l'entrepreneuriat séduit, cela n’en reste pas moins une aventure parsemée d’embûches.

    Alors si comme de nombreux candidats en reconversion, vous souhaitez créer votre entreprise, découvrez les 10 erreurs à éviter.

    Penser que l’on peut créer une entreprise en travaillant dans une autre

    Développer votre idée, affiner votre positionnement, réfléchir au business model… peuvent se faire tout en occupant un poste à plein temps. 

    Mais au fur et à mesure, votre entreprise vous demandera de plus en plus de temps.

    Après avoir réalisé l’étude de marché, il sera grand temps de vous consacrer à votre projet à plein temps en prenant un congé sans solde ou un congé pour création ou reprise d’entreprise. Ce dernier vous permettra de vous absenter pendant plusieurs mois de votre entreprise afin de prendre le temps de préparer votre projet dans de bonnes conditions, tout en ayant l’assurance en cas d’abandon ou d’échec de retrouver votre emploi.

    Se lancer trop vite 

    La création d’une entreprise ne se fait pas du jour au lendemain. En effet, il y a un certain nombre d’étapes à respecter (valider votre idée de projet entrepreneurial, évaluer vos compétences et besoins en formation, rechercher des financements, effectuer les démarches administratives…).

    Ne les franchissez pas trop vite ! 

    Prenez le temps de bien ficeler votre projet (en suivant une formation par exemple) afin de réduire les risques et ainsi augmenter vos chances de pérenniser votre business.

    Ces formations pourraient vous intéresser

    Walter Learning
    Comptabilité pour les entrepreneurs
    Proposé par Walter Learning
    12h
    À distance
    Nous contacterFinançable CPF
    Voir la formation
    FormaPro académie
    Réussir la création de son entreprise - formation pour créer une société ou une micro entreprise
    Proposé par FormaPro académie
    10h
    À distance
    990,00 €Finançable CPF
    Voir la formation
    Walter Learning
    Devenir un expert du Webmarketing pour faire décoller son activité
    Proposé par Walter Learning
    35h
    À distance
    Nous contacterFinançable CPF
    Voir la formation
    MASSÉNA Formations
    Ouvrir son restaurant ou son bar
    Proposé par MASSÉNA Formations
    80 heures sur 8 à 12 semaines
    À distance
    950,00 €Finançable CPF
    Voir la formation
    MASSÉNA Formations
    Ouvrir et gérer un Bar à cocktails
    Proposé par MASSÉNA Formations
    À distance
    Nous contacterFinançable CPF
    Voir la formation
    Formations création d'entreprise
    Trouvez les formations création d'entreprise adaptées à votre profil et démarrez votre nouvelle carrière.
    Trouvez votre formation
    • Moins d’1 minute
    • Sans engagement
    • Plus de 100 partenaires

    Ne pas réaliser d’étude de marché

    Une étude de marché peut vous paraître un peu fastidieuse et laborieuse à réaliser mais elle est plus que nécessaire pour la création de votre entreprise. 

    La réalisation d’une étude de marché donne une réelle prise de recul sur les risques potentiels et réduit considérablement les échecs.

    Elle vous permettra d’analyser et de mieux comprendre l’environnement de votre entreprise (état du marché, perspectives, réglementation…) tout en définissant vos concurrents directs et indirects ainsi que votre clientèle cible.

    Cette étude vous permettra ensuite d’établir une stratégie commerciale et un plan marketing adapté au marché sur lequel vous vous lancez.

    Faire l’impasse sur le business plan

    La réalisation d’un business plan est également indispensable. Il permet de structurer et définir son projet, tout en mesurant la rentabilité et les ressources à mobiliser. 

    C’est un document important pour les personnes extérieures, qui seront amenées à prendre connaissance de votre projet (banques, expert-comptable, business angels...). 

    Le business plan doit comprendre :

    • des données relatives à la société (statut juridique, régimes fiscal et social…)
    • des données basées sur l'étude de marché (analyse de la concurrence et de la demande des clients)
    • une estimation sur le besoin en fonds de roulement (BFR)
    • un bilan prévisionnel (investissement, capacité de remboursement et d’autofinancement…)
    • un compte de résultat prévisionnel

    Ne pas profiter des aides à la création d’entreprise

    Financer son projet entrepreneurial peut parfois s’avérer compliqué et décourageant après un refus de la banque par exemple. 

    Heureusement, il existe de nombreuses aides à la création et reprise d’entreprise : ACRE, NACRE, CIR… En général, vous pouvez en cumuler plusieurs. 

    Alors profitez-en !

    Choisir une structure inadaptée

    Le choix du statut juridique est une étape très importante lors d’une création d’entreprise. 

    Il doit être effectué en tenant compte de plusieurs critères : le type et le secteur d’activité, la présence ou non d’associés, le montant du capital social, le niveau des responsabilités…

    Comme chaque création d’entreprise est spécifique et requiert un statut juridique adapté, il est conseillé de vous faire accompagner par un expert-comptable ou un professionnel de la création d’entreprise afin de choisir celui qui vous correspond le mieux.

    S’isoler

    Selon une étude de Bpifrance, 45% des chefs d’entreprises, en 2016, se sentaient isolés, dont 11% très isolés. 

    Pour éviter l’isolement, vous pouvez

    • échanger et demander conseil à votre entourage pour vous soutenir et obtenir un point de vue neutre et extérieur sur votre projet
    • participer aux événements et aux réunions de chefs d’entreprise organisés par la CCI ou Bpifrance
    • vous entourer de professionnels compétents afin de vous conseiller et vous accompagner dans la construction de votre projet de création d’entreprise 

    Vouloir tout faire seul

    Il est tout à fait normal de vouloir minimiser les dépenses externes, mais il est difficile d’avoir toutes les connaissances et compétences pour créer et gérer son entreprise tout seul et également d'avoir assez de temps pour tout faire !

    Mettez la priorité sur les éléments essentiels de votre activité et n’hésitez pas à déléguer ce que vous ne maîtrisez pas.

    Sous-estimer l’importance de la comptabilité et de l’administratif

    La comptabilité et la “paperasse” administrative peuvent représenter une réelle corvée pour les entrepreneurs. Cependant, pour une petite entreprise, qui plus est en phase de création, l’argent est le nerf de la guerre !

    Ne négligez pas la comptabilité et l’administratif car cela peut vous coûter cher. Faites très attention au délai de paiement de vos factures au risque d'avoir des pénalités en cas de retard.

    Si ces tâches vous paraissent trop lourdes à réaliser seul, n’hésitez pas à faire appel à un expert-comptable qui vous déchargera et vous accompagnera dans toutes ces démarches.

    Négliger la communication et le marketing

    La communication et le marketing sont essentiels pour la création de votre entreprise.

    Pour être visible et attirer vos premiers clients, vous devez élaborer un plan de communication avant le lancement de votre activité.

    Les canaux à utiliser sont multiples : votre propre réseau, la publicité, un site internet, un blog, les réseaux sociaux…

    Même si votre entreprise n’est pas dans le e-commerce, il est de nos jours indispensable d’être visible sur Internet.

    • Catégories :
    • Création d'entreprise
    Article mis à jour le 27/11/2023
    Trouver votre formation