6 dispositifs pour trouver le temps de se former

Sommaire

    Quand on envisage une reconversion professionnelle, une question revient toujours surtout quand on est en activité : comment vais-je pouvoir mêler ma vie professionnelle et suivre efficacement ma formation en même temps ? En effet, même avec la meilleure motivation du monde, il peut devenir vite compliqué de disposer du  temps nécessaire pour approfondir ses compétences ou apprendre un nouveau métier.

    Pas de panique. De nombreuses solutions vous permettent de disposer de suffisamment de temps disponible à ce projet.

    Après les avoir découvertes, vous n’aurez plus d’excuse pour vous lancer.

    Comment trouver le temps de suivre une formation pour adulte ?

    CPF de transition professionnelle

    Le CPF de transition professionnelle remplace le CIF depuis le 1er janvier 2019. Modalité particulière d’utilisation des droits inscrits sur le CPF, le CPF de transition professionnelle, appelé aussi projet de transition professionnelle (PTP), permet au salarié de financer une action de formation pour se qualifier, évoluer ou se reconvertir et de s'absenter de son poste afin de suivre celle-ci.

    Le salarié bénéficie donc d'un congé spécifique lorsqu'il suit cette action de formation en tout ou partie durant son temps de travail et la  formation demandée n'a pas besoin d'être en rapport avec son activité.

    La durée de l'action suivie par le bénéficiaire est variable, en fonction de la formation concernée.

    Plan de Développement des Compétences

    Le Plan de Développement des Compétences (PDC) remplace le plan de formation depuis le 1er janvier 2019. Ce droit à la formation professionnelle permet aux salariés de suivre des actions de formation à l’initiative de leur employeur. 

    Être en formation dans le cadre du plan de développement des compétences est assimilé à l’exécution normale du contrat de travail : le salarié doit donc suivre avec assiduité la formation et ne peut s’opposer à la décision éventuelle de l’employeur de le réintégrer à son poste de travail avant la fin de la formation.

    Durant cette période, la rémunération est maintenue à l’identique et conserve sa protection sociale habituelle.

    Congé de formation professionnelle

    Ouvert à tous les agents, qu’ils soient titulaires ou non, des trois fonctions publiques, le CFP est un dispositif idéal pour tous ceux qui souhaitent réaliser un projet personnel de formation en vue d'une reconversion, accéder à un niveau supérieur de qualification ou acquérir de nouvelles compétences professionnelles. 

    En effet, d’une durée maximum de trois années pour l’ensemble de la carrière (pouvant être utilisé en une seule fois ou non), le congé de formation professionnelle offre la possibilité d’accéder à des formations à caractère professionnel ou personnel qui ne sont pas inscrite dans le plan de formation de votre collectivité.

    Alternance

    Non, ce type d’apprentissage n’est pas réservé aux plus jeunes. Grâce à la reconversion ou la promotion par alternance(ex-période de professionnalisation), les salariés de tout âge peuvent profiter de l’alternance pour se former. Ce dispositif permet au salarié bénéficiaire d'atteindre un niveau de qualification supérieur ou identique à celui qu'il détient au moment de s'engager dans la démarche de reconversion ou de promotion par l'alternance. 

    Ce parcours alterne enseignements théoriques et activité professionnelle.

    Ce dispositif permet donc au salarié :

    • de changer de métier et de se réorienter professionnellement,
    • de bénéficier d’une promotion sociale ou professionnelle

    Les formations à distance

    Comme son nom l’indique, ces formations se déroulent à distance et se pratique la plupart du temps de n’importe où et à n’importe quel moment. En permettant à la personne de maîtriser totalement son planning d’apprentissage, elle offre la possibilité de se former, d’étoffer ses connaissances, de préparer des concours mais aussi d’obtenir un diplôme reconnu par l'Etat, une certification ou un titre professionnel tout en poursuivant son activité professionnelle.

    L’avantage principal est déjà de pouvoir étudier à son rythme, en s’adaptant à ses contraintes personnelles et/ou professionnelles. En effet, pas besoin de stopper son activité salariée pour suivre ses études et s’occuper de sa famille.

    Le congé sabbatique

    Le congé sabbatique permet aux salariés remplissant des conditions d’ancienneté et d’activité de suspendre leur contrat de travail afin de réaliser un projet personnel comme une formation. 

    Les durées minimale et maximale du congé sabbatique et le nombre de renouvellements sont fixés par convention ou accord collectif d’entreprise ou, à défaut, convention ou accord de branche. A défaut de convention ou d’accord, la durée minimale du congé est de six mois et sa durée maximale est de onze mois.


    Publié le 26 Juin 2020