La carte d'agent immobilier constitue une formalité indispensable pour pouvoir pratiquer légalement sa profession. Découvrez comment l’obtenir.

Sommaire

    Dans le domaine complexe et dynamique de l'immobilier, la carte professionnelle d'agent immobilier joue un rôle crucial, tant pour les professionnels que pour les consommateurs. Cette carte, obligatoire depuis la loi Hoguet de janvier 1970, atteste des compétences et de la légitimité d'un individu à exercer dans le secteur immobilier. Mais que représente réellement cette carte ? Quelles sont ses implications légales et professionnelles ? Plongeons-nous dans les subtilités de la carte professionnelle d'agent immobilier, en explorant son importance, son obtention, et son impact pour une reconversion dans le secteur immobilier.

    Qu’est-ce que la carte professionnelle d'agent immobilier ?

    La carte professionnelle d'agent immobilier constitue une attestation des compétences affirmées par son titulaire. Cette certification est émise par la chambre de commerce et d'industrie locale et comporte un numéro ainsi qu'un lieu de délivrance, qui doivent figurer sur tous les documents émis par l'agence dans le cadre de son activité, tels que les mandats, les contrats et la correspondance. Bien qu'il soit possible d'exercer en tant qu'agent immobilier sans détenir cette carte, cela nécessite de travailler sous la responsabilité d'un détenteur de carte, qui accorde une délégation. De plus, il est indispensable de disposer d'une assurance responsabilité civile professionnelle et de suivre des heures de formation obligatoires. Le non-respect de ces exigences peut entraîner des poursuites pénales.

    La carte professionnelle est un élément essentiel dans le cadre de diverses activités immobilières, notamment :

    • Les transactions sur immeubles, terrains ou constructions, incluant l'achat, la vente, l'échange, la location ou sous-location, saisonnière ou non, en nu ou en meublé, qu'ils soient bâtis ou non bâtis.
    • L'achat, la vente ou la location-gérance de fonds de commerce.
    • La gestion immobilière.
    • La souscription, l'achat ou la vente d'actions ou de parts de sociétés immobilières donnant droit à une attribution de locaux en jouissance ou en propriété.
    • L'achat et la vente de parts sociales, lorsque l'actif social comprend un immeuble ou un fonds de commerce.
    • La gestion de syndicats de copropriété.
    • L'activité de marchand de listes, impliquant la vente de listes ou de fichiers relatifs à l'achat, la vente, la location ou la sous-location, en nu ou en meublé, d'immeubles.
    • La conclusion de contrats de jouissance d'immeuble à temps partagé nécessite également la possession de la carte professionnelle appropriée.

    Ces formations pourraient vous intéresser

    AUDEO
    Titre professionnel : Assistant immobilier en E-learning
    Proposé par AUDEO
    1 an
    À distance
    1 990,00 €Finançable CPF
    Voir la formation
    360 Formation
    Négociateur Immobilier
    Proposé par 360 Formation
    308 heures
    À distance ou en centre
    Nous contacterFinançable CPF
    Voir la formation
    Académie Patrimoniale
    Gestionnaire locatif : acquérir les fondamentaux en gestion locative
    Proposé par Académie Patrimoniale
    20 heures
    À distance
    995,00 €Finançable CPF
    Voir la formation
    Enaco
    Titre Professionnel Assistant Immobilier
    Proposé par Enaco
    9 mois ou 1200 h
    À distance
    3 231,00 €Finançable CPF
    Voir la formation
    IFPA
    Assistant Immobilier
    Proposé par IFPA
    805h soit 6 mois de formation
    En centre
    Nous contacterFinançable CPF
    Voir la formation
    Formations immobilier
    Trouvez les formations immobilier adaptées à votre profil et démarrez votre nouvelle carrière.
    Trouvez votre formation
    • Moins d’1 minute
    • Sans engagement
    • Plus de 100 partenaires

    Quelles sont les différentes cartes professionnelles du secteur de l’immobilier ?

    Les métiers de l'immobilier requièrent des compétences spécifiques, chacune étant associée à une carte professionnelle distincte :

    • La carte T, également connue sous le nom de carte de transaction immobilière, est indispensable pour mener des opérations de transactions immobilières telles que l'achat, la vente, la location et la sous-location de biens immobiliers. Elle est également nécessaire pour la création et la gestion d'une agence immobilière, ainsi que pour exercer la profession d'agent immobilier ou développer un réseau de mandataires. Cette carte est délivrée par la Chambre de Commerce et d'Industrie (CCI). Son obtention atteste de votre capacité à effectuer les missions d'un agent immobilier.
    • La carte S est dédiée aux syndics immobiliers, et depuis la réforme du 1er juillet 2015, elle doit obligatoirement porter la mention "syndic de copropriété". Elle permet d'exercer les activités liées à la gestion des copropriétés.
    • La carte G est destinée aux professionnels de la gestion locative immobilière.

    Il est important de souligner que l'utilisation du titre d'agent immobilier sans détenir la carte professionnelle appropriée peut entraîner des sanctions pénales sévères, pouvant aller jusqu'à six mois d'emprisonnement et une amende pouvant atteindre 7 500 euros. Ainsi, la carte professionnelle est non seulement un gage de compétence mais aussi une obligation légale dans le secteur immobilier. 

    Les transactions entre particuliers ne sont pas concernées. N’est pas non plus concernée l’activité qui consiste uniquement à diffuser des annonces entre particuliers contre rémunération, sans intervenir dans les relations entre vendeur et acheteur.

    carte professionnelle immobilier

    Peut-on travailler dans l'immobilier sans carte T ?

    Pour exercer en tant qu'agent immobilier sans posséder de carte professionnelle, une option courante est de devenir mandataire immobilier . En qualité de mandataire, vous êtes mandaté par un agent immobilier, une agence ou un réseau immobilier pour effectuer des transactions en leur nom.

    Toutefois, il est crucial de noter que l'agent, l'agence ou le réseau immobilier qui vous mandate doit impérativement détenir la carte professionnelle "gestion transactions immobilières". De plus, ils doivent fournir au mandataire immobilier une attestation d'habilitation, également appelée attestation collaborateur, qui confirme votre autorisation à réaliser des transactions pour leur compte.

    Comment obtenir une carte pro immobilier ?

    Les formations

    Pour obtenir une carte professionnelle immobilière, généralement, les exigences tournent autour d'un niveau d'études équivalent à un BTS Professions Immobilières, qui est un cursus de deux ans. Cependant, il existe plusieurs voies pour l'acquérir.

    D'abord, comme mentionné, le BTS Professions Immobilières est une voie classique. Mais ce n'est pas la seule. Les licences en économie, en droit ou en commerce peuvent également vous ouvrir la voie vers l'obtention de cette carte. Ces formations fournissent souvent une base solide de connaissances et de compétences pertinentes pour travailler dans le secteur immobilier.

    La VAE

    La Validation des Acquis de l'Expérience (VAE) constitue une voie alternative et très intéressante pour obtenir la carte de transaction immobilière. Ce processus, reconnu et délivré par l'État, offre la possibilité de valoriser l'expérience professionnelle acquise au fil des années.

    Concrètement, la VAE vous permet de faire reconnaître les compétences que vous avez acquises par le biais de votre expérience professionnelle. Pour obtenir la carte de transaction immobilière via la VAE, vous devez justifier d'une certaine durée d'expérience dans le domaine de l'immobilier, généralement au moins une année. Cette expérience peut inclure des stages, des missions, des emplois précédents, ainsi que des formations suivies dans le cadre de votre parcours professionnel.

    Obtenir la carte T sans diplôme

    Il est intéressant de noter qu'il est possible d'obtenir une carte de transaction immobilière sans avoir de diplôme spécifique. Cette possibilité s'adresse principalement aux individus ayant accumulé une expérience significative dans le secteur immobilier.

    Pour obtenir cette carte sans diplôme, vous devez justifier d'au moins 10 ans d'expérience dans une agence immobilière. Cette période d'expérience professionnelle est assez conséquente, mais elle permet de reconnaître le savoir-faire acquis sur le terrain au fil des années. De plus, l'une des conditions est que l'une de vos collaborateurs au sein de l'agence immobilière soit titulaire de la carte de transaction immobilière.

    Cependant, si vous êtes cadre dans une agence immobilière, la période d'expérience requise est réduite à 4 ans, ce qui constitue une alternative plus rapide pour accéder à cette certification.

    Pour ceux qui possèdent le baccalauréat, les exigences sont légèrement moins contraignantes. Dans ce cas, vous aurez seulement besoin de travailler pendant 3 ans dans une agence immobilière, toujours en compagnie d'une personne détenant la carte de transaction immobilière.

    Peut-on louer sa carte T ?
    La loi n'autorise pas la location de carte professionnelle dans le secteur immobilier. En effet, la carte d'agent immobilier est strictement nominative et ne peut être transférée à une autre personne. Pour obtenir cette carte, il est nécessaire de remplir toutes les conditions requises par la réglementation en vigueur.
    Cependant, une pratique controversée, connue sous le nom de "prête-nom carte professionnelle", est malheureusement répandue dans la profession. Dans ce cas, un agent immobilier exerce son activité en utilisant la carte d'un tiers, le "prête-nom", dont le nom figure sur les documents officiels à la place du véritable professionnel exerçant l'activité.

    carte professionnelle immobilier

    Comment obtenir la carte professionnelle immobilier ?

    Pour obtenir cette carte, une démarche auprès de la chambre de commerce et d'industrie locale est requise, accompagnée de plusieurs pièces justificatives.

    • Les documents exigés comprennent :
    • Un diplôme attestant d'une formation ou d'une expérience dans le domaine de l'immobilier.
    • Un extrait récent du casier judiciaire, certifiant l'absence d'interdiction ou d'incapacité professionnelle.
    • Une attestation d'assurance responsabilité civile professionnelle.
    • Une attestation de garantie financière, démontrant l'engagement à remplir les obligations professionnelles.
    • Un extrait K ou Kbis, prouvant l'immatriculation récente de la société au Registre du Commerce et des Sociétés.
    • Ces pièces justificatives doivent être transmises à la CCI via un formulaire spécifique (Formulaire 15312*01) accompagné d'un chèque dont le montant varie en fonction de la nature de la demande : première demande de carte, modification ou renouvellement.

    Une fois délivrée, la carte reste valide pendant trois ans, après quoi un renouvellement est nécessaire. Pour que cette demande soit acceptée, il est obligatoire d'avoir suivi une formation continue d'au moins 42 heures au cours des trois années de validité de la carte.

     

    N.B. Cet article repose sur les données disponibles au moment de sa rédaction. Ces dernières peuvent donc changer à tout moment. Nous vous encourageons donc à vérifier auprès des autorités appropriées les dernières mises à jour sur le sujet.

    • Catégories :
    • Reconversion
    Article mis à jour le 15/05/2024
    Trouver votre formation