Designer textile | Fiche métier

Quelles sont les missions d’un designer textile ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier de designer textile.

Designer textile | Fiche métier

Métier de designer textile 

En collaboration avec le styliste, le designer textile conçoit les motifs, les matières, les couleurs… qui apparaissent sur de nombreux supports

Découvrez la profession en détail : mission, formation, recrutement, reconversion.

Qu’est-ce qu’un designer textile ?

Le designer textile a en charge la conception des textures, des gammes de tissus, des motifs ou des illustrations qui apparaîtront ensuite sur les vêtements, les accessoires, le linge de maison, le papier peint….

Le designer textile est une profession peu connue, restant le plus souvent dans l’ombre du très convoité poste de styliste. Il intervient en amont du travail de ce dernier.

Il peut travailler pour une production artisanale ou industrielle. 

Missions du designer textile 

Les missions du designer textile sont les suivantes

  • étudier et analyser les tendances du marché
  • suivre la concurrence et les tendances de consommation
  • analyse les résultats des collections précédentes
  • entrer en contact et interpréter les demandes des clients
  • rédiger un cahier des charges précis recensant les contraintes liées au budget, à la forme, aux tissus, aux couleurs... 
  • créer et visualiser le modèle grâce aux outils informatiques
  • assister le styliste dans l'étape finale de création du produit en lui faisant part du résultat de ses études sur les motifs, les tissus ou encore les couleurs
  • présenter la collection aux clients, dans les salons ou showrooms

Où exerce le designer textile  ?

Un designer textile peut travailler au sein d’un studio de création ou pour une marque dans une maison de couture.

Il peut également exercer en indépendant.

Tendance de la profession

Les métiers de la mode sont de plus en plus en vogue et attirent de plus en plus de candidats. Il est donc très difficile de se faire une place dans ce monde fermé.

Les débouchés sont rares pour les designers textiles, ce qui pousse la plupart des professionnels à travailler en free-lance. Les meilleurs, dotés d’un diplôme d’une école spécialisée, réussissent parfois à décrocher un poste fixe.

Perdu(e) dans votre vie professionnelle
En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
Faites le test

Qualités requises pour devenir designer textile 

Plusieurs qualités et compétences sont indispensables pour devenir designer textile : 

  • Excellentes connaissances des procédés de fabrication, des spécificités et caractéristiques des matières textiles
  • Parfaite maîtrise des logiciels de CAO ou DAO
  • Sens esthétique développé
  • Créativité
  • Originalité
  • Curiosité
  • Rigueur
  • Minutie
  • Bon coup de crayon
  • Aisance relationnelle
  • Maîtrise d’une ou plusieurs langues afin de pouvoir négocier avec les fournisseurs

Formations pour devenir designer textile 

Formation initiale

Niveau BAC +3

  • Licence professionnelle métiers de la mode 
  • Licence professionnelle matériaux et structures : gestion, conception et industrialisation, parcours textiles innovants  (Université de Lille)
  • Licence professionnelle métiers de l'industrie : conception et amélioration de processus et procédés industriels, parcours eco-conception et entretiens des matériaux textiles (Université Lyon 1)
  • DN made - Diplôme national des métiers d’art et du design mention matériaux textile
  • DNA - Diplôme national d’art option design
  • Titre Chef de produits textiles mode cuir de l’ISTA

Niveau BAC +5

  • Diplôme de Grand Établissement (grade de master) / DGE GM Mode & Matière
  • Titre ingénieur - Ingénieur diplômé de l’ENSISA Spécialité Textiles et Fibres

Formation continue

Dans le cadre d’une reconversion professionnelle, il est possible de devenir designer textile par la voie de la formation continue en préparant la plupart des diplômes ou titres cités ci-dessus ou bien en suivant une formation de designer textile.

Évolutions possibles du designer textile 

Avec de l’expérience, le designer textile peut évoluer vers des postes d’encadrement comme designer en chef ou chef d’équipe. 

Salaire d’un designer textile 

Dans un studio de dessin ou une maison de couture, un designer textile gagne environ 1 600€ par mois. 

Un professionnel confirmé peut toucher jusqu’à 4 500€. 

En indépendant, il est rémunéré au dessin : entre 400€ et 450€ pour la mode et entre 600€ et 650€ pour l’ameublement.

Perdu(e) dans votre vie professionnelle
En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
Faites le test

Envie d’une reconversion en tant que designer textile  ?

Avantages d’une reconversion en tant que designer textile 

  • Ce métier permet d’exprimer sa créativité.
  • Rémunération attractive.

Inconvénients d'une telle reconversion 

  • Forte concurrence : beaucoup de candidats mais peu de place.
  • Sélection très élevée lors des formations.

Compétences de base indispensables pour se lancer

Savoir

  • Appréciation esthétique
  • Conception et Dessin Assistés par Ordinateur (CAO/DAO)
  • Outils bureautiques
  • Logiciels de patronnage-gradation
  • Techniques d'élaboration de maquette
  • Chiffrage/calcul de coût
  • Propriétés des couleurs
  • Dessin technique
  • Gestion de projet
  • Mode et styles vestimentaires
  • Tracé de croquis
  • Marketing / Mercatique

Savoir-faire

  • Repérer des tendances de mode
  • Collecter des échantillons de produit, photos etc.
  • Concevoir un plan de collection selon le style de la marque et les thèmes définis
  • Définir les couleurs d'une nouvelle collection
  • Réaliser l'esquisse ou le croquis d'une oeuvre, d'un ouvrage
  • Définir la composition d'un vêtement
  • Évaluer la conformité artistique et technique de modèles, prototypes
  • Sélectionner les matières et fournitures (fil, tissu, fermoirs, ...) de la gamme de produits
  • Évaluer le coût d'un produit
  • Réaliser un catalogue de modèle
  • Expliciter une collection à divers intervenants
  • Enrichir une base de données

(Source: ROME)

Par où commencer sa reconversion de designer textile  ?

Changer de métier au profit de celui de designer textile n'est pas assimilable à une opportunité que vous pouvez saisir au "bon moment". C'est un projet, comme tout autre, que vous devez anticiper en prenant le temps nécessaire. Comme le disait Arthur Ashe, "une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation"…

Vouloir se former, en prélude à votre reconversion professionnelle de designer textile, peut être une décision salutaire surtout si vous n’avez aucune des formations initiales précédemment listées ou des compétences indiquées ci-avant.

La formation peut en effet être, dans une certaine mesure, la clé d’une reconversion professionnelle en tant que designer textile mais pas forcément car une chose est sûre : se reconvertir ne rime pas toujours avec se former. 

Le mieux est de prendre le temps de préparer votre reconversion professionnelle en faisant le point sur votre situation et vos compétences actuelles. Pour cela, faire appel à un expert en évolution professionnelle pourra être un excellent préalable. Cela mettra à nu vos forces et faiblesses en matière de connaissances et d’aptitudes, et, conséquemment, vos besoins réels en formation (personnalisée), y compris l’organisme de formation qui répondra le plus précisément possible à ces besoins.

Comment financer votre reconversion ?

Il existe différents dispositifs pour financer en tout ou partie votre reconversion.

Salariés en CDI, en CDD ou en intérim

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • CPF de transition professionnelle  
  • Plan de développement des compétences 
  • promotion par alternance Pro-A

Demandeur d’emploi

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • Aide Individuelle à la Formation (AIF) 
  • Contrat de professionnalisation

Intérimaire

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • CPF de transition professionnelle  
  • Contrat de professionnalisation
  • FAFTT (Fonds d’assurance Formation du Travail Temporaire)

Indépendant

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • FAF (fonds d’assurance formation)
  • Crédit d'impôt pour la formation des dirigeants d’entreprise

Fonctionnaire

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • Congé de formation professionnelle (CFP)
Perdu(e) dans votre vie professionnelle
En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
Faites le test