Fiche métier Modiste

Quelles sont les missions du Modiste ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier de Modiste. 

Modiste
Sommaire

    Métier de Modiste

    Spécialiste de la conception de chapeaux, les modistes tout comme les chapeliers sont des métiers plutôt rares. Découvrez ce métier de la mode en détail.

    Qu’est-ce qu’un modiste ?

    Souvent confondus, chapelier et modiste sont pourtant deux professions distinctes. Le chapelier travaille le plus souvent pour des hommes, tandis que le modiste travaille généralement pour des femmes. 

    Le modiste confectionne des chapeaux sur-mesure, uniques ou en petites quantités, les transforme ou les répare. C'est avant tout un artisan et un véritable artiste de la mode. Le chapelier est plus souvent vendeur que fabricant et  s’occupe surtout des chapeaux en série.

    Si jusque dans les années 50, le métier de modiste était très répandu, c’est au cours de la première décennie des années 2000 qu’on a pu assister à un regain d’intérêt pour cette profession même si celle -ci reste peu courante.

    La conception d’un chapeau passe par différentes étapes. 

    Le modiste commence par définir, avec le client, le chapeau à réaliser et ses caractéristiques (morphologie, personnalité, style, chevelure). Le modiste doit alors faire preuve de toute sa créativité.

    Il couche alors son idée sur sa planche à dessin. A partir de ses ébauches, il va alors faire le choix des matières, des accessoires et des teintures. Vient alors l’étape du moulage sur des supports en métal ou en bois sur lesquels le modiste va pouvoir placer les différentes éléments (feutres, fourrure, paille…) et donner une forme à la matière. Lorsque toutes les parties textiles sont cousues ensemble, le modiste va pouvoir accessoiriser le tout en fonction des attentes du client.

    Il ne reste plus qu’à livrer le chapeau.

    La plupart des modistes exercent en tant qu’indépendant et s’adressent à une clientèle aisée, des créateurs de mode ou des professionnels du spectacle et de l’événementiel (théâtre, cinéma,…).

    Missions d’un modiste 

    • Définition de la commande
    • Prise de mesure
    • Recherche créative
    • Création des patrons
    • Création du modèle
    • Mise en forme
    • Commercialisation

    Qualités pour devenir modiste

    Créativité

    Le modiste est avant tout un créatif qui doit posséder d’excellentes capacités de dessinateur mais qui sait également ne pas perdre de vue les contraintes techniques et budgétaires imposées. 

    Il connaît parfaitement la mode et sait adapter ses créations aux exigences de ses clients.

    Rigueur 

    Le modiste fait preuve d’une grande minutie dans son travail et d’un perfectionnisme poussé dans les moindres petits détails. Il doit également respecter les délais et savoir s’adapter aux imprévus ainsi qu’aux modifications de dernière minute.

    Sens du contact

    Le modiste possède aussi une belle capacité d’écoute pour comprendre les besoins des clients et savoir créer le modèle idéal. 

    Curiosité

    Afin de pouvoir offrir des produits originaux et inédits, le modiste doit faire preuve d’une grande curiosité sur la mode et les nouveautés.

    Disponibilité

    Enfin, la disponibilité est une des qualités indispensables du modiste qui doit savoir répondre rapidement aux demandes urgentes et ne compte pas ses heures pour tenir ses délais.

    Formation pour devenir modiste

    Formation initiale

    Niveau CAP

    •  CAP métiers de la mode : chapelier-modiste (en 2 ans) possible en apprentissage

    Niveau BAC

    • BAC pro métiers de la mode - vêtement (en 2 ans après le CAP ou 3 ans après la 3ème)
    • FCIL (formation complémentaire d’initiative locale) mode et accessoires et la FCIL insertion économique en chapellerie en 1 an

    Niveau BAC+2

    • Diplôme national des métiers d'art et du design

    Formation continue

    Peu de formations de perfectionnement sont accessibles aux professionnels en activité mais parmi celles-ci, on trouve l’atelier de conception en plumasserie (Greta de la création, du design et des métiers d'art). 

    Pour ceux qui souhaitent se tourner vers le métier de modiste dans le cadre d’une réorientation professionnelle, vous pouvez préparer :

    • le CAP métiers de la mode : chapelier-modiste en formation continue 
    • la formation chapeaux façon modiste et moulage de feutre (Lainamac à Felletin, 23)

    Salaire d’un modiste  

    Le salaire brut mensuel d’un modiste débutant est d’environ 1 SMIC. En fin de carrière, il peut toucher jusqu’à plus de 4000€ s’il a une bonne clientèle et une bonne réputation.

    Les débouchés du modiste

    Les débouchés du modiste sont très limités d’une part car le métier est peu représenté en France et d’autre part, les ateliers indépendants sont concurrencés par les ateliers de haute couture. Il n’existe pas réellement d’évolution sauf à ouvrir son propre atelier.

    Envie de
    changer de métier ?
    c'est parti