8 formations pour se reconvertir dans le bien-être

Sommaire

    Masseur, kinésithérapeute, naturopathe, sophrologue... les métiers du secteur du bien-être sont nombreux et attirent beaucoup de candidats à la reconversion professionnelle. 

    En effet, mis à part certaines professions spécifiques et très réglementées nécessitant un diplôme reconnu par l'état comme celui de kiné, les autres formations bien-être sont principalement qualifiantes.

    Ces métiers offrent ainsi de belles opportunités de reconversion avec la possibilité de se former rapidement en général !

    Voici une petite sélection des formations bien-être les plus sollicitées. 

    Top des formations bien-être

    CQP spa manager

    Ce diplôme vise à former en 6 mois à la bonne gestion d’équipe et à la supervision d’un spa, autant d’éléments qui font partie du cœur du métier du spa manager. Alors qu’il est parfois difficile de trouver un profil qualifié sur ces missions ayant une double compétence managériale et technique, le CQP spa manager délivre les connaissances théoriques et pratiques les plus prisées du domaine.

    Pour accéder à un CQP spa manager, il est nécessaire de posséder un diplôme de niveau IV ou III en esthétique-cosmétique.

    Ce diplôme reconnu par l’Etat est un gage de qualité en matière de gestion des spas d’hôtels.

    CQP spa praticien

    Cette formation délivrant un titre de professionnel du SPA sur moins d’un an et permet d’acquérir ou d’approfondir ses compétences en soin du corps et d'exercer dans tout type d’établissement du monde de la beauté (saunas, hammams, bains…).

    Délivré par la Commission Paritaire Nationale de l’Emploi et de la Formation Professionnelle (CPNE-FP), le CQP est un diplôme reconnu dans le monde du bien-être pour devenir spa praticien.

    Cette formation est accessible aux titulaires d’un diplôme dans le domaine de l’esthétique ou aux professionnels du secteur n’ayant pas validé en amont une formation dans le domaine du bien-être.

    BTS diététique

    Ce diplôme d’état de niveau Bac+2 permet de former des professionnels de la nutrition pouvant exercer dans les collectivités, les hôpitaux, au sein de laboratoires et services de recherche des industries alimentaires ou en créant son propre cabinet. Métier à large dominante féminine (98% des 4500 professionnels du territoire), le BTS diététique est accessible après un Bac S, STMG, ST2S, ES ou STL de préférence, bien que la plupart des bacs soient acceptés. 

    Si son objectif prioritaire reste l'insertion professionnelle, un très bon dossier ou une mention à l'examen permet également une poursuite d'études en licence professionnelle (principalement dans le domaine de l'agroalimentaire, spécialités hygiène et sécurité des productions agro-alimentaires, sécurité et prévention du risque alimentaire, nutrition appliquée...), en licence de biologie ou d'agroalimentaire, ou en classe préparatoire aux concours d'entrée des écoles d'ingénieurs.

    A distance ou en présentiel, de nombreux organismes de formation proposent ce diplôme dans leur programme de formation pour adultes permettant aisément une reconversion en tant que diététicien.

    Diplôme d'État de masseur-kinésithérapeute

    Les diplômes d'État constitue un titre de référence pour les secteurs médical et paramédical dont fait aussi partie le kinésithérapeute.

    Se préparant en 4 ans, le Diplôme d'État (DE) de masseur kinésithérapeute prépare à la résiliation d'actes de rééducation, de massage ou d'électrophysiothérapie. 

    L’accès étant limité en places, il faut répondre à plusieurs critères pour y accéder :

    • Avoir validé une première année universitaire (STAPS, licence sciences technologies santé, etc) ou être titulaire d'un des diplômes suivants : DE Infirmier, DE ergothérapeute, DE psychométricien, diplôme de formation générale en sciences médicales, diplôme de formation générale en sciences maïeutique, etc.
    • Envoyer un dossier de candidature avec un CV, lettre de motivation, copie des diplômes, bulletins de notes...

    Une commission se réunit dans l'école pour sélectionner les élèves parmi tous les candidats.

    Titre professionnel de sophrologue

    Ce titre enregistré au RNCP n’est pas obligatoire pour travailler ou exercer le métier de Sophrologue puisque ce dernier n’est pas réglementé mais fortement recommandé pour optimiser votre crédibilité auprès d’une employeur potentiel, de médecins prescripteurs ou de clients.

    Conférant un niveau 5 soit l’équivalent d’un Bac+2, il constitue la seule distinction officielle du métier de sophrologue en France aujourd’hui. Il permet ainsi également d’obtenir le titre de sophrologue via la Validation des Acquis de l’Expérience.

    Il est tout de même important de noter que le même intitulé du titre de sophrologue RNCP correspond à des formations différentes car la conception même de la profession sera abordée différemment suivant le centre.

    La durée sera donc également différente mais un minimum de 300h réparties sur 2 ans semblent l’idéal.  

    De nombreux autres centres proposent également des formations de sophrologue même si elle ne sont pas sanctionnées par un titre RNCP au final.

    Titre Praticien en massages bien-être

    Ce titre RNCP de niveau 4 (équivalent Bac) atteste que le Praticien en massages de bien-être est un professionnel des techniques de relaxation et des techniques de bien-être pour procurer une détente corporelle et une relaxation afin d’obtenir un état de bien-être général. 

    Ces formations d’une durée comprise en moyenne entre 200 et 350 h se répartissent sur plusieurs mois et permettent d’acquérir toutes les techniques indispensables pour devenir un bon praticien.

    Ces formations vous permettront d'être à votre compte ou d'être employé(e) dans les salons de massage, les instituts de beauté, les spa, les hôtels, les maisons de retraite, les centres de vacances...

    Formation de naturopathie

    En l’absence de réglementation pour la naturopathie en France, il n’existe actuellement aucune formation sanctionnée par un titre RNCP ou un diplôme d’état. Cependant, afin de garantir la qualité des enseignements délivrés, de grandes fédérations telles que la Fena ou encore le SPN s’organisent avec leurs adhérents pour proposer des programmes de qualité et s’assurer que les stagiaires disposent d’une formation solide et sérieuse pour être parfaitement formés à la réalité de leurs futures exigences professionnelles.

    Là encore, les programmes et les durées sont variables mais il faut tout de même compter une moyenne de 1200 heures pour un cursus complet.

    A distance ou en présentiel, le choix est vaste pour acquérir toutes les techniques de naturopathie indispensables à son exercice.

    Certificat International de Relaxologie

    Pour exercer le métier de relaxologue, aucun diplôme initial n’est requis ce qui en fait un métier apprécié dans le cadre d’une réorientation professionnelle. 

    Pour apprendre la relaxologie, il n’existe que des formations non reconnues par l’Etat car la profession est toujours non-réglementée. 

    Mais pour éviter que n’importe qui s’auto-proclame relaxologue sans aucune compétence, il existe une Fédération Internationale de Relaxologie, qui regroupe des centres de formations répondant à des critères de qualité bien définis : école existant depuis au moins 4 ans, équipe pédagogique justifiant d’une expérience professionnelle reconnue, contenu pédagogique répondant à certaines normes. Il  permet d’obtenir le Certificat International de Relaxologie. 

    D’autres formations dispensées par d'autres organismes existent mais ne débouchent pas sur un titre professionnel.


    Publié le 30 Juin 2020