Que faire après un CAP coiffure ?

Sommaire

    Les métiers de la coiffure sont nombreux et passionnants, et pour cette raison, nombreuses sont les personnes qui souhaitent les exercer ou s’y reconvertir. D’autant que la coiffure est un secteur qui recrute pour répondre aux besoins croissants d’une population prenant de plus en plus soin d’elle et de son apparence.

    Si vous êtes dans ce cas, vous envisagez certainement de passer le CAP coiffure mais savez-vous toutes les possibilités qui s’offrent à vous avec ce diplôme ?

    Quels sont les métiers accessibles avec un CAP Coiffure ?

    Métiers immédiatement accessibles après le CAP coiffure

    Coiffeur

    Bien évidemment, parmi les métiers les plus connus, nous retrouvons celui de coiffeur. Chargé de conseiller ses clients en matière de coiffure (coupe, soins, effets, colorations, etc.), il se charge ensuite de leur prodiguer des soins capillaires avec une technique et des connaissances précises.

    Mais le rôle du coiffeur ne s’arrête pas à la technique puisqu’il doit pouvoir commercialiser des produits capillaires.

    Niveau clientèle, le coiffeur s’occupe aussi bien des femmes que des hommes ou des enfants mais peut également se spécialiser sur l’un ou l’autre.  

    Il peut exercer en salon ou à domicile.

    En savoir plus sur le métier de coiffeur

    Barbier

    Si le métier de barbier est relativement ancien, les prestations du professionnel actuel ont quelque peu évolué. En effet, si auparavant le barbier s’occupait essentiellement de l’entretien et des soins de la barbe ou de la moustache, il peut s’occuper à présent également de  couper les cheveux de ses clients, de réaliser des épilations et même des colorations. 

    Le rasage est toujours pratiqué selon la technique traditionnelle et le barbier doit parfaitement maîtriser la technique du rasage à l’ancienne et ses outils : rasoir, coupe chou, tondeuse, ciseaux, peigne, savon à barbe et blaireau.

    Au-delà de la technique de rasage, le barbier est également un spécialiste des soins de la barbe. Il conseille les clients sur les produits à utiliser pour l’entretenir au quotidien. 

    En savoir plus sur le métier de barbier

    Conseiller en image

    Métier relativement récent importé des États-Unis, le conseiller en image est un professionnel du relooking qui apporte de nombreux conseils vestimentaires, en maquillage et en coiffure en fonction de la personnalité et des attentes de ses clients.

    Lorsqu’il est spécialisé dans le prêt à porter, le conseiller ou le personal shopper oriente ses clients dans la gestion de leur garde-robe et est chargé d’acheter directement des vêtements, chaussures et accessoires ou de les accompagner lors de leurs emplettes. 

    Son but est de redonner confiance et d’améliorer l’image d’une personne.

    En savoir plus sur le métier de conseiller en image

    Coach beauté

    A ne pas confondre avec le conseiller en image, le coach beauté a la lourde mission d’aider ses clients à se mettre en valeur, à améliorer leur image et leur apparence en leur communiquant des techniques de mise en beauté et des conseils mode.

    Si le métier est relativement récent en France, aux Etats-Unis il existe depuis plusieurs décennies. Dans une société où l’apparence revêt une importance conséquente que ce soit dans la sphère privée ou professionnelle, la profession de coach en image a le vent en poupe.

    Chômeurs en quête d’un emploi, hommes politiques cherchant à se donner un nouveau souffle, particuliers en manque de confiance en soi ou chef d’entreprise, les profils qui peuvent faire appel à ce professionnel sont variés. 

    Contrairement au relooking qui est une forme brève et éphémère du relooking, le coach beauté tient compte de la personnalité et des  attentes de son client pour lui apprendre comment prendre soin de lui.

    En savoir plus sur le métier de coach beauté

    Vendeur spécialisé en produits capillaires

    Pour les candidats possédant une fibre commerciale, il est tout à fait possible de s’orienter vers le métier de vendeur spécialisé en produits capillaires. Si les gestes techniques appris lors du CAP ne seront pas particulièrement utiles ici, d’autres compétences seront indispensables comme le contact client, le sens de l’accueil et le conseil. Les connaissances acquises lors du diplôme pourront également être utilisées pour conseiller au mieux les clients : shampoings à utiliser, cire la plus adaptée, soin capillaire recommandé… Le vendeur ou la vendeuse devra donc avoir une parfaite connaissance de ses produits afin de proposer les solutions les plus adaptées à sa clientèle. Le vendeur travaille essentiellement en boutique.

     

    Métiers accessibles après une spécialisation

    Avec une mention complémentaire

    Une MC coiffure (mention complémentaire) est une formation en 1 an de niveau V reconnue par l’État dont l’objectif consiste à compléter les connaissances acquises lors d’un CAP ou d’un BP coiffure.

    Lors de cette période, les élèves développent d’une part leurs compétences en gestion d’établissement de coiffure, en management et en relation client et d’autre part, approfondissent leurs méthodes de coiffure et d’entretien capillaire.

    Coloriste - permanentiste

    Le coloriste-permanentiste est un coiffeur expérimenté et spécialisé dans les techniques pour sublimer une coupe, mettre en relief boucles et dégradés, rehausser l'éclat d'un visage. Balayage, mèches, reflets, coloration permanente ou temporaire, aucune de ces techniques n’a de secret pour cet architecte du cheveu qui sait parfaitement bien maîtriser les jeux d’ombres et de lumières. La MC coloriste se prépare en 1 an après obtention du CAP.

    Styliste - visagiste

    Le styliste-visagiste est un professionnel de la coiffure expert dans tous styles de coupes, de mises en forme temporaire et de coiffage. Contrairement au coiffeur qui réalisera la coupe demandée par le client, le visagiste en revanche l’adapte au visage du client. Idem pour la coloration qui sera fonction du teint. Cette spécialisation passe à travers un diplôme, la Mention Complémentaire (MC) styliste visagiste, accessible aux titulaires du CAP coiffure et qui se prépare en un an par voie scolaire ou en apprentissage.

    Perruquier - posticheur

    Métier peu connu, le Perruquier / posticheur imagine, conçoit, entretient et restaure des perruques et des postiches mais aussi des barbes et des moustaches à l’aide de cheveux naturels, synthétiques ou de poils de yack. 

    Véritable artiste, il travaille pour des particuliers dans un but esthétique (rajouts de cheveux, masquer une calvitie suite à des traitements médicaux tels que la chimiothérapie, etc.), mais aussi pour le milieu du spectacle scénique (théâtre, opéras, etc.), pour des productions audiovisuelles, pour la mode ou la publicité. 

    Il doit savoir manier formes et couleurs pour réaliser des perruques de tous styles mais également savoir respecter à la perfection toutes les étapes de réalisation de la prise de mesures et de la réalisation d’un patron, jusqu’à l’implantation des cheveux sur le bonnet.

    En savoir plus sur le métier de perruquier

    Gérant de salon de coiffure

    Pour pouvoir ouvrir un salon de coiffure, il est obligatoire de posséder un brevet professionnel dans le salon. Si le gérant de la société n’a pas ce brevet professionnel de coiffure, il a alors l’obligation d’embaucher au moins un salarié possédant ce diplôme. Le ou la responsable de salon de coiffure est à la fois coiffeur / coiffeuse et gestionnaire. Il manage une équipe de spécialistes, coloristes, visagistes, éventuellement barbiers. Le titulaire du BP Coiffure est un professionnel hautement qualifié qui peut exercer son activité notamment dans les entreprises de coiffure, mais aussi dans les entreprises de production et de distribution de produits capillaires, dans les établissements sanitaires et sociaux...

    Maître Artisan Coiffure

    Pour se prévaloir de la qualité d’artisan, le chef d’une entreprise artisanale doit être titulaire d’un diplôme de niveau V dans le métier exercé ou avoir une expérience professionnelle de trois années dans ce métier. Pour obtenir le statut de maître artisan, il faut obtenir le Brevet de Maîtrise (BM) qui est un diplôme délivré par les chambres de métiers de l’artisanat de niveau Bac + 2, donc 2 ans d’étude après un CAP et un BP. Il permet donc devenir Maître Artisan mais aussi de se perfectionner dans son métier de coiffeur. Il offre l’opportunité de développer et maîtriser les compétences essentielles du dirigeant d'entreprise tant sur la fonction commerciale qu'économique et financière ou encore en gestion des ressources humaines...

    Mais également concilier ces aptitudes à une maîtrise parfaite du geste qui vous permettra de réaliser des prestations et des créations de haut niveau et vous démarquera de vos concurrents.

    Avec le BTS coiffure

    Suite à un CAP coiffure, il est tout à fait envisageable de poursuivre vers un BTS. Le titulaire du BTS métiers de la coiffure exerce son activités dans des structures variées : salons ou entreprises de coiffure ; entreprises de fabrication,  de commercialisation et de distribution capillaires.

    Conseiller expert-évaluateur

    Exerçant dans les entreprises de fabrication et de commercialisation de produits capillaires, il est amené à évaluer l’effet des produits et définir leur protocole d’utilisation en conduisant des tests au niveau du panel qu’il a constitué.

    Conseiller-formateur, marchandiseur

    Exerçant dans les entreprises de distribution, le conseiller organise des sessions de formation aux nouveaux produits, matériels et techniques à l’aide d’outils pédagogiques de sa création.

    Développeur

    Spécialiste de la recherche de partenaires locaux, régionaux, nationaux ou internationaux, il contribue au développement de la marque.

    Technico-commercial

    Employé par les entreprises de vente de produits ou de matériels, il conseille les dépositaires,  leur explique l’utilisation des divers produits et effectue des démonstrations sur les lieux de vente.

    Directeur artistique

    Créateur de tendance, il invente de nouvelles coiffures qu’il met en scène pour promouvoir une marque. Ces idées seront ensuite recréées par les autres coiffeurs. 


    Publié le 27 Juil. 2020
    Envie de
    changer de métier ?
    c'est parti