Sommaire

    De nombreux métiers de la beauté recrutent sans diplôme spécifique ou après une formation courte.

    Si comme de nombreux candidats, vous envisagez une reconversion dans ce domaine, découvrez notre listing de professions rapidement accessibles.

    Barbier

    Barbier
    Le barbier s’occupe essentiellement de l’entretien et des soins de la barbe ou de la moustache mais il peut également couper les cheveux de ses clients, réaliser des épilations et même des colorations.

    Salaire

    En début de carrière, un barbier salarié touche environ le SMIC.

    Qualités

    Rigueur, souci du détail, créativité, imagination, sens du contact, autonomie, organisation...

    Formation

    Le métier de barbier est accessible avec le CAP Métiers de la coiffure, diplôme qui se prépare en deux ans après la troisième, en formation continue, en alternance ou à distance.

    Il est conseillé ensuite de se spécialiser en suivant une formation privée ou en effectuant des stages auprès de maîtres barbiers. 

    Formations au métier de barbier

    Ces formations pourraient vous intéresser

    MASSÉNA Formations
    Prothésie ongulaire et nail art
    Proposé par MASSÉNA Formations
    80 heures sur 8 à 12 semaines
    À distance
    Nous contacterFinançable CPF
    Voir la formation
    Culture et Formation
    CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie
    Proposé par Culture et Formation
    24 à 48 mois
    À distance
    Nous contacterFinançable CPF
    Voir la formation
    YouSchool
    CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie à distance
    Proposé par YouSchool
    8 à 12 mois
    À distance
    Nous contacterFinançable CPF
    Voir la formation
    YouSchool
    CAP Coiffure à distance
    Proposé par YouSchool
    8 à 12 mois
    À distance
    Nous contacterFinançable CPF
    Voir la formation
    Formations beauté & esthétique
    Trouvez les formations beauté & esthétique adaptées à votre profil et démarrez votre nouvelle carrière.
    Trouvez votre formation
    • Moins d’1 minute
    • Sans engagement
    • Plus de 100 partenaires

    Coach beauté 

    Coach beautéLe coach beauté aide ses clients (demandeurs d’emploi, hommes politiques, chefs d’entreprise…) à se mettre en valeur, à améliorer leur image et leur apparence en leur communiquant des techniques de mise en beauté et des conseils mode.

    Salaire

    En général, un coach beauté facture entre 150 et 300€ de l’heure.

    Qualités

    Sens du contact, envie d’aider les autres, rigueur, patience, autonomie, organisation...

    Formation

    Devenir coach beauté sans diplôme est tout à fait possible mais il est conseillé d’y accéder avec un CAP Métiers de la coiffure ou un CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie ou bien en suivant une formation dans le domaine du relooking.  

    Formations au métier de coach beauté

    Conseillère / conseiller en image

    Conseillère / conseiller en imageLe conseiller en image est un professionnel du relooking qui apporte de nombreux conseils vestimentaires, en maquillage et en coiffure en fonction de la personnalité et des attentes de ses clients.

    Lorsqu’il est spécialisé dans le prêt à porter, le conseiller ou le personal shopper oriente ses clients dans la gestion de leur garde-robe et est chargé d’acheter directement des vêtements, chaussures et accessoires ou de les accompagner lors de leurs emplettes. 

    Son but est de leur redonner confiance et d’améliorer leur image.

    Salaire

    La rémunération d’un conseiller en image salarié débute au SMIC. En indépendant, elle varie selon sa notoriété et le tarif de ses prestations.

    Qualités

    Connaissances des tendances beauté, pédagogie, écoute, empathie, sens de l’observation, créativité…

    Formation

    Le métier de conseiller en image est accessible sans diplôme. Une formation courte suffit amplement.

    Dans le cadre d’une reconversion, les candidats peuvent préparer un CAP métiers de la coiffure ou un CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie ou bien suivre une formation de conseiller en image.

    Formations au métier de conseillère / conseiller en image

    Conseillère beauté

    Conseillère beautéSpécialiste des produits de beauté, produits cosmétiques, esthétiques (maquillage, parfum, soins, crèmes…) et des différents types de peaux, la conseillère beauté est une professionnelle indispensable puisqu’elle oriente les ventes, conseille et fait découvrir les produits à la clientèle. 

    Salaire

    En début de carrière, une conseillère de vente en parfumerie et cosmétique touche environ le SMIC.

    Qualités

    Connaissances des produits de beauté, maîtrise des techniques de vente, persuasion, diplomatie, sens du contact…

    Formation

    Pour devenir conseillère de vente beauté, il est conseillé de passer par un diplôme dans le secteur de l'esthétique (CAP, Bac pro, BTS Esthétique Cosmétique Parfumerie) ou en commerce (Bac pro métiers du commerce et de la vente, BTS management commercial opérationnel, BTS négociation et digitalisation de la relation client…) complété par une expérience dans le domaine parfumerie-cosmétique.

    Ces formations diplômantes peuvent se préparer en quelques mois.

    Formations au métier de conseillère de vente en parfumerie et cosmétique

    Coiffeur/ coiffeuse

    Coiffeur/ coiffeuseLe coiffeur ou la coiffeuse assure l’ensemble des soins esthétiques et hygiéniques de la chevelure : shampooing, coupe, brushing, permanente, balayage, coloration…

    Mais son rôle ne s’arrête pas à la technique puisqu’il (ou elle) vend les produits capillaires proposés par le salon de coiffure.

    Il (ou elle) peut travailler dans un salon indépendant ou franchisé ou bien exercer à domicile.

    Salaire

    La rémunération d’un coiffeur salarié est d’environ le SMIC en début de carrière. À cela peut s’ajouter un intéressement sur le chiffre d’affaires ainsi que les pourboires laissés par les clients. 

    Un coiffeur à domicile peut toucher jusqu’à 2 000€ bruts par mois.

    Qualités

    Rigueur, souci du détail, créativité, imagination, patience, sens du contact…

    Formation

    Pour devenir coiffeur, l’obtention du CAP Métiers de la coiffure est obligatoire. Pour ouvrir un salon de coiffure, il faut impérativement être titulaire d’un BP coiffure ou d’un BM coiffeur. 

    Ils peuvent se préparer en quelques mois par la voie de la formation continue.

    Formations au métier de coiffeur

    Esthéticienne 

    EsthéticienneL'esthéticienne effectue des épilations, des maquillages, des modelages, des soins du visage ou du corps…

    Son rôle ne s’arrête pas là puisqu’elle joue aussi le rôle de conseillère auprès de ses clients en les guidant dans le choix des produits à utiliser en fonction de leur type de peau. Elle est donc également amenée à vendre des produits. 

    Salaire

    En début de carrière, le salaire d’une esthéticienne avoisine le SMIC. Avec l’expérience, et selon l’institut et ses diplômes, il peut atteindre 2 200€ par mois.

    Qualités

    Connaissances des nouvelles techniques de soins de beauté, rigueur, souci du détail, écoute, amabilité…

    Formation

    Le CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie est le minimum requis pour devenir esthéticienne. Pour ouvrir son propre institut de beauté, elle doit obligatoirement posséder un niveau de diplôme supérieur, comme le BP ou le BTS par exemple.

    Ces diplômes sont accessibles en formation courte.

    Formations au métier d'esthéticienne

    Manucure

    ManucureUne manucure a pour fonction d’entretenir la beauté des ongles mais aussi de leur apporter des soins nécessaires lorsqu’ils sont dédoublés, cassés ou abîmés.

    Elle peut exercer dans une onglerie, un bar à ongles (nail bar), un institut de beauté ou à domicile.

    Salaire

    Au début de sa carrière, une manucure gagne environ le SMIC. À son compte, son salaire dépend du nombre de clientes et de ses tarifs.

    Qualités

    Habileté, créativité, originalité, sens du contact, patience...

    Formation

    Pour pratiquer des manucures, il est obligatoire de posséder un diplôme d’État dans le domaine de l’esthétique (du CAP au BTS Esthétique Cosmétique Parfumerie).

    Ces diplômes sont accessibles tant dans le cadre de la formation initiale que dans celui de la formation continue permettant aisément une reconversion professionnelle en tant que manucure.

    Formations au métier de manucure

    Maquilleur professionnel

    Maquilleur professionnelÉgalement appelé make-up artist ou maquilleur artistique, le maquilleur professionnel met en valeur des visages, métamorphose des personnes ou crée des personnages à l’aide de maquillage pour le cinéma, le théâtre ou les spectacles vivants...

    Salaire 

    En tant qu’intermittent du spectacle, le salaire d’un maquilleur professionnel dépend du nombre de jours travaillés. En moyenne, il perçoit par jour entre 150€ et 180€ brut à la télévision et entre 200€ et 250€ brut dans le cinéma.

    Qualités

    Rigueur, souci du détail, créativité, patience, sens du contact...

    Formation 

    Pour devenir maquilleur professionnel, il est vivement conseillé d’avoir au minimum un CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie. Suivre une formation de maquilleur professionnel ou artistique dans un établissement privé est également possible.

    Formations au métier de maquilleur

    Prothésiste ongulaire 

    Prothésiste ongulaire Également appelée styliste ongulaire, la prothésiste ongulaire applique du vernis, met des bijoux, pose des faux-ongles ou des prothèses ongulaires afin d'embellir les ongles de ses clientes.

    Salaire

    Une prothésiste ongulaire salariée gagne environ le SMIC.

    Qualités

    Habileté, créativité, originalité, sens du contact, patience...

    Formation

    Il n’existe pas de diplôme d’État formant uniquement au métier de prothésiste ongulaire. 

    Par conséquent, il n’est pas obligatoire de posséder le CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie sauf pour les professionnels pratiquant une manucure. 

    Pour accéder au métier, il est possible de passer par un diplôme en esthétique, le CQP styliste ongulaire ou par une formation courte de prothésiste ongulaire.

    Formations au métier de prothésiste ongulaire 

    Socio-esthéticienne

    Socio-esthéticienneUne socio-esthéticienne pratique des soins esthétiques adaptés pour les personnes souffrantes et fragilisées par une atteinte à leur intégrité : physique (vieillesse, maladie, accident, intervention chirurgicale…), psychique (maladie mentale, toxicomanie, alcoolisme…) ou en détresse sociale (chômage, détention, exclusion sociale…).

    Tout comme une esthéticienne traditionnelle, elle propose une palette de services divers permettant d’embellir les personnes mais surtout, de s’occuper d’elle-même, de s’assumer pleinement et de pouvoir se regarder sans appréhension dans le miroir : soin de l’épiderme, manucure, épilation, massage relaxant ou encore maquillage.

    Salaire

    Le salaire d’une socio-esthéticienne avoisine le SMIC en début de carrière. En libéral, son salaire peut être beaucoup plus élevé.

    Qualités

    Rigueur, souci du détail, empathie, écoute…

    Formation

    Pour devenir socio-esthéticienne, il convient d’abord de se former au métier d’esthéticienne puis de suivre une formation complémentaire. 

    Les cours dispensés par les écoles à distance constituent le meilleur moyen de se former rapidement.

    Formations au métier de socio-esthéticienne

    • Catégories :
    • Métiers
    Article mis à jour le 15/03/2024
    Trouver votre formation
    Pour Approfondir
    Beauté, coiffure et esthétique Pourquoi se reconvertir dans un métier de la beauté ? Que faire après un CAP esthétique ?
    Trouvez votre formation