Bilan de compétences : pour qui ?

Sommaire

    Bilan de compétences : pour qui ?

    Si vous souhaitez évoluer dans votre entreprise, vous reconvertir, créer votre entreprise ou tout simplement faire le point sur vos acquis professionnels, le bilan de compétences vous permettra d'identifier vos points forts et vos lacunes.

    Mais qui peut prétendre à ce dispositif ?

    Les bénéficiaires possibles

    Le dispositif du bilan de compétences est ouvert :

    • aux salariés en CDI,
    • aux salariés en CDD,
    • aux intérimaires,
    • aux fonctionnaires et agents non-titulaires du secteur public,
    • aux demandeurs d'emploi (Bilan de Compétences Approfondi via Pôle emploi).

    Conditions d’accès au bilan de compétences

    Pour les salariés

    Chaque salarié commence à cumuler des droits à un congé bilan de compétences dès le premier jour de son embauche en CDD ou en CDI. Tous les statuts sont concernés (ouvriers, employés, techniciens, agents de maîtrise, cadres supérieurs, dirigeants).

    S’il souhaite passer ce bilan en dehors de son temps de travail ou s’il est prescrit par l’employeur, aucun condition particulière n’est requise.

    Mais s’il souhaite passer ce bilan sur son temps de travail, il peut obtenir un congé rémunéré avec l’accord de son employeur. Ce congés est subordonné à quelques conditions :

    Salarié en CDI

    • Justifier d’au moins 5 années d’activité salariée, consécutives ou non, quels que soient les types de contrats de travail successifs ;
    • Justifier d’au minimum 12 mois d’ancienneté dans l’entreprise auprès de laquelle la demande de congé est déposée ;
    • Ne pas avoir déjà bénéficié d’une autorisation d’absence pour réaliser un bilan de compétences dans cette même entreprise au cours des 5 dernières années.

    Salarié en CDD

    • Justifier d’au moins 24 mois d’activité salariée, consécutives ou non, au cours des 5 dernières années, quels que soient les types de contrats de travail successifs ;
    • Justifier d’au moins 4 mois de travail en CDD au cours des 12 derniers mois (hors contrats d’apprentissage ou de professionnalisation).

    Pour les intérimaires

    Vous devez justifier d'une activité salariée : 

    • Justifier d'une activité salariée d’au moins 6 084 heures dont au minimum 1 600 heures au cours des 18 derniers mois dans l’entreprise auprès de laquelle vous effectuez votre demande ;
    • ou justifier d’au moins 3 200 heures d'intérim sur les 36 derniers mois dont 1 600 heures dans l'entreprise auprès de laquelle vous effectuez votre demande.

    Pour les fonctionnaires

    • Justifier d’au moins 10 ans de services pour les fonctionnaires et contractuels des fonctions publiques d’Etat et territoriale ;
    • Justifier d’au moins 2 ans de services pour les agents de la fonction publique hospitalière.

    Pour les demandeurs d’emploi

    Les demandeurs d’emploi peuvent avoir accès au Bilan de compétences dans le cadre du Compte personnel de formation notamment. 

    Pôle emploi ne propose plus de Bilan de compétences aux demandeurs d'emploi, mais une Evaluation des compétences et des capacités professionnelles réalisée dans le cadre du Conseil en évolution professionnelle (CEP).


    Publié le 06 Mai 2020 , et mis à jour le 14 Mai 2020