Business analyst | Fiche métier

Quelles sont les missions du Business analyst ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier de Business analyst.

Business analyst | Fiche métier

Métier de Business analyst

Les métiers de la data recrutent de plus en plus et si vous envisagez de vous (ré)orienter vers le secteur du numérique, sachez que le métier de Business analyst offre un fort potentiel de recrutement. Découvrez cette profession en détail et vérifiez s’il pourrait devenir votre métier de reconversion.

Qu’est-ce qu’un Business analyst ?

Parmi les nouvelles professions qui recrutent, celle de business analyst se fait de plus en plus présente. Également connu sous le nom de consultant fonctionnel, analyste d’affaires ou chargé d’étude en organisation et informatique, le business analyst est chargé d’assurer l’interface entre le service informatique et les départements opérationnels. 

Ce professionnel de la data scrute les chiffres de ventes et le comportement des consommateurs pour donner une stratégie à long terme et aiguiller les équipes de commerciaux. Ses compétences fonctionnelles et techniques lui permettent de comprendre les besoins des métiers et de « faire parler » les données pour les mettre au service des métiers des entreprises afin d’améliorer la performance de leurs processus opérationnels. Son rôle est donc hautement stratégique dans l'entreprise.

Sous l’égide de la direction marketing et/ou commerciale, il établit des stratégies commerciales attractives et innovantes pour améliorer les performances de l’entreprise. Il répond ainsi au besoin d’adaptation ou d’anticipation de l’entreprise par une solution sur-mesure, qu’il implémentera. Il s’appuie pour cela sur des données chiffrées, des informations et  de la documentation internes et externes, ainsi que de nombreux entretiens et réunions avec les collaborateurs concernés.

Le traitement, la gestion et l’analyse des données sont donc au cœur de ses responsabilités.

Missions du Business Analyst

Les missions du business analyst sont variées mais dépendent de la structure de l’entreprise et selon qu’il soit salarié ou consultant fonctionnel.

Tout d’abord, le professionnel débute par une analyse des moyens matériels, informatiques (systèmes d’information, SI) et/ou financiers de l’entreprise selon sa spécialité, le type d’organisation ou le secteur. 

Il réfléchit ensuite sur la façon d’automatiser et d'industrialiser les reportings qui se feront grâce à des outils de Data visualisation (Power BI, Tableau Software, QlikView....)

Afin de comprendre les habitudes de consommation des clients et/ou pour piloter l’activité, le business analyst utilise les données récoltées pour en extraire des statistiques et des indicateurs de performance.

Voici un résumé de ses missions au quotidien :

  • Établir le cahier des charges
  • Anticiper l’évolution des coûts
  • Contrôler les données qualitatives et quantitatives de l’entreprise
  • Définir un plan d’intervention et un bilan préventif
  • Analyser les données commerciales telles que les budgets, les résultats de ventes et les prévisions
  • Identifier les besoins et objectifs de l’entreprise ;
  • Identifier et surveiller les KPI
  • Proposer des stratégies pour améliorer les résultats
  • Analyser les écarts par rapport au budget et aux résultats escomptés
  • Identifier les problèmes, les risques et les avantages des solutions existantes et proposées et décrire les impacts commerciaux 
  • Offrir son aide lors de la prise des décisions stratégiques de l’entreprise en analysant les données
  • Création de spécifications fonctionnelles
  • Estimer les coûts et identifier les économies d’entreprise
  • Mettre en œuvre et tester les solutions
  • Accompagner la transition d’entreprise et aider à instaurer le changement.

Où travaille le Business Analyst ?

Les Business Analyst sont majoritairement recrutés par des cabinets d’expertise-comptable mais également dans des sociétés de service du numérique.

Dans certains cas, des grandes entreprises possédant leur service de conseil en interne peuvent recruter des business analyst 

Enfin, le business analyst peut se lancer en free-lance en proposant ses services de consultant aux entreprises.

Le Business Analyst travaille donc dans tous types d’entreprises de différents secteurs d’activité.

Conditions de travail

Le Business Analyst travaille essentiellement sur des horaires de bureau, mais sa charge de travail peut être relativement élevée compte tenu de la quantité de données qui peuvent être amenées à être traitées. Ainsi, une certaine pression peut être ressentie.
Dans l'exercice de son métier, il travaille essentiellement sur ordinateur ce qui à terme peut engendrer des problèmes de dos.

Tendances de recrutement

Si vous cherchez à vous reconvertir dans une profession sans aucune difficulté de recrutement, foncez. 

En effet, le métier de Business Analyst progresse fortement partout dans le monde car à l’heure du big data et de l’augmentation croissante de données stratégiques à exploiter par les entreprises, les besoins en recrutement sont nombreux, notamment dans les secteurs des services financiers, des nouvelles technologies, du conseil, de la santé ou de l’industrie.

L'accès à la profession n'est donc pas un souci pour les candidats convenablement formés. 

Formations Business Analyst

Hautement technique, ce métier se situant au croisement de plusieurs domaines, difficile de présenter un diplôme en particulier ou une formation indispensable pour devenir Business Analyst.

Pour accéder au métier, un bac+5 est obligatoire avec une spécialisation en marketing ou statistiques.. Le poste de business analyst peut également faire l'objet d'une évolution de carrière pour les data scientists ou analystes financiers très expérimentés.

Formations initiales

Niveau Bac +5

  • Master Ingénierie du Big Data ;
  • Master Mathématiques et applications, spécialité Statistique pour l'évaluation et la prévision ;
  • Master MIASHS, spécialité Big Data et fouille de données ;
  • Mastère Spécialisé Big Data ;
  • Master Statistics for smart data ;
  • Master Spécialisé Big Data, spécialité Gestion et analyse des données massives

Formations continues

Le métier de Business Analyst reste encore récent et de nombreux professionnels actuels sont issus d’une formation technique ou d’une école d’ingénieurs, de finance ou d’informatique. 

Découvrez les formations Business Analyst

Formation data analyst
Formation proposée par WILD CODE SCHOOL
Voir la formation

Qualités pour devenir Data Analyst

En premier lieu, le Business Analyst doit développer plusieurs types de qualifications notamment en statistiques, modélisation, analyse de données et informatique. Les meilleurs Business Analyst possèdent également d’excellentes compétences en marketing.

Outre ses compétences techniques, il est doté d'un esprit d'analyse, lui permettant d’identifier et de comprendre les problématiques business de l’entreprise.

Méticuleux et rigoureux, il manipule les données intelligemment tout en respectant les règles de confidentialité. 

Le business analyst est également doté de solides compétences en gestion de projet. 

Le professionnel possède aussi une bonne aptitude à la communication et une très bonne maîtrise de l’anglais. En effet, les  clients se situent à travers le monde entier.

Salaire d’un Business Analyst

Parmi les professions de reconversion bien payées, celles de la Data sont de plus en plus représentées. En effet, ces métiers récents sont souvent occupés par des personnes ayant déjà une expérience dans un domaine proche ce qui permet une reconversion assez rapide. 

Ainsi un Business Analyst junior se voit déjà attribuer une rémunération aux alentours de 3 000€/mois tandis qu’un senior, après quelques années d'expérience, a une moyenne de 3 750 € par mois.

Les plus aguerris employés par de grandes entreprises peuvent même prétendre à un salaire de plus de 4 000 €.

Évolutions du Business Analyst

Après une expérience significative, le business analyst peut évoluer vers les fonctions de responsable des études, responsable Big Data/Dataminer, responsable des prévisions, chargé d’études statistiques, chargé de clientèle ou encore responsable marketing.

Perdu(e) dans votre vie professionnelle
En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
Faites le test