Data architect | Fiche métier

Quelles sont les missions d’un data architect ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier d’architecte big data.

Data architect | Fiche métier

Métier de data architect

Le data architect organise la récupération, la gestion et le stockage des données brutes.

Découvrez la profession en détail : mission, formation, recrutement, reconversion.

Qu’est-ce qu’un data architect ?

Le data architect (également appelé architecte big data) est chargé de la collecte de données brutes qui peut-être plus ou moins structurée, en plus ou moins grande quantité et qui peut provenir de sources différentes (internes, externes). 

Une fois la collecte effectuée, il crée et optimise les infrastructures de stockage, de manipulation et de restitution des données brutes.

Rattaché à la direction des systèmes d’information de l’entreprise, le data architect travaille en étroite collaboration avec le data engineer qui développe les solutions de gestion des données et le data scientist qui analyse les données brutes collectées.

Missions de l’architecte big data

Les missions principales d'un data architect sont les suivantes :

  • détermine les besoins et les usages en matière de données au sein des différents métiers de l’entreprise
  • évalue l’architecture de gestion de données existantes
  • préconise des solutions techniques de stockage et de gestion de big data
  • met en place des outils pour faciliter l’usage des données dans l’entreprise
  • assure la conformité des solutions proposées avec la réglementation RGPD
  • surveille l’efficience des bases de données et propose des mesures correctives ou évolutives
  • analyse et rapporte l’impact de la gestion des données dans l’entreprise
  • effectue une veille technologique
  • participe à des conférences et colloques sur le thème du big data

Où exerce le data architect ?

Un architecte big data peut exercer dans de nombreux secteurs. 

En effet, il peut travailler dans le secteur bancaire, de la finance, de l'assurance, de la santé, de la distribution ou du e-commerce.

Il peut aussi être recruté par un fabricant de matériel informatique et d’objets connectés, un éditeur de logiciel ou bien par une agence ou un cabinet de conseil spécialisé dans le marketing digital et les data.

Il peut enfin exercer en freelance en tant que consultant pour des entreprises ayant besoin d’une expertise dans le domaine de la collecte et de la gestion des données.

Tendance de la profession

Face à la multiplication et à la profusion des données numériques, le data architect fait partie des profils les plus recherchés du big data.

Perdu(e) dans votre vie professionnelle
En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
Faites le test

Formations data architect

Pour devenir architecte big data, il est nécessaire d’avoir suivi une formation de niveau bac+5 en informatique ou en statistiques, avec une éventuelle spécialisation en big data.

Formation initiale

Niveau BAC+5

  • Master en informatique
  • Mastère en ingénierie Big data (ESGI)
  • Master Data Science (Grenoble INP Ensimag, Polytech Nantes)
  • MSc (master of sciences) big data for business (Ecole polytechnique – HEC)
  • MSc data sciences & business analytics (Centrale Supelec - Essec Business School)
  • Diplôme d’ingénieur avec spécialisation big data 

Niveau BAC+6

  • Mastère spécialisé (MS) Big data

Formation continue

Dans le cadre d’une reconversion professionnelle, il est possible de devenir data architect en préparant par la voie de la formation continue la plupart des diplômes cités ci-dessus. 

Qualités requises pour devenir architecte big data

Le métier de data architect exige certaines qualités et compétences :

  • Avoir des compétences en mathématiques appliquées et en statistiques
  • Maîtriser les principales technologies de big data en termes de bases de données NoSQL (MongoDB, Cassandra ou Redis), d'infrastructures serveurs (Hadoop, Spark) et de stockage de données en mémoire (Memtables)
  • Maîtriser les langages et outils informatiques
  • Maîtriser l’anglais
  • Aisance relationnelle
  • Savoir travailler en équipe
  • Rigueur
  • Organisation
  • Créativité
  • Curiosité
  • Autonomie

Évolutions possibles du data architect

Après quelques années d’expérience, un data architect peut prendre en charge des projets de plus grande envergure, en matière de volume de données à traiter ou de complexité. 

Il peut également évoluer vers des postes de responsable de pôle Big Data, d’urbaniste ou architecte fonctionnel des systèmes d’information, puis vers le poste de directeur des systèmes d’information.

Salaire d’un architecte big data

La rémunération d’un data architect varie selon son statut, son niveau d’expérience et son profil de spécialisation. 

Un débutant gagne environ 3 000€ par mois tandis qu’un architecte big data expérimenté qui travaille pour une grande entreprise peut gagner jusqu’à 11 000€ par mois.

En freelance, il peut facturer entre 350 et 500€ par jour de travail pour un profil débutant et entre 750 et 950€ par jour de travail pour un profil avec plus d’une dizaine d’années d’expérience.

Perdu(e) dans votre vie professionnelle
En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
Faites le test