Travailler dans un spa après sa reconversion

Sommaire

    Vous envisagez une reconversion dans un secteur qui recrute (la beauté, l’esthétique ou le bien-être), et souhaitez exercer dans un spa. Voici 6 professions où vous pourrez pratiquer une activité entièrement dédiée au bien-être des clients.

    Travailler dans un spa

    Hôtesse d’accueil

    Toutes les grandes structures comme les hôtels, les centres de thalassothérapie ou les spas recrutent des professionnels de l’accueil pour recevoir les clients de l’établissement, les renseigner et les conseiller sur les prestations et produits commercialisés.

    Diplôme requis : Il est possible d’être recrutée sans qualification. Néanmoins, pour pouvoir évoluer, il vaut mieux posséder un diplôme  ou suivre des formations

    Durée du cursus : 2 ans en moyenne.

    Qualités : Rigueur, écoute, patience, bon relationnel.

    Salaire brut mensuel : SMIC en moyenne.

     

    Spa manager

    Responsable d’un établissement de bien-être, le spa manager assure la gestion financière, commerciale et managériale d’un spa. 

    Pour mener à bien sa mission, il manage une équipe (plus ou moins importante en fonction de la taille de l'établissement) de spa praticiens et dans certains cas des esthéticiennes, des masseurs et des professeurs de remise en forme...

    Doté d'une excellente présentation, le responsable du spa associe connaissance du monde de l'esthétique et de la remise en forme à des compétences en gestion, management et en marketing.
    Diplôme requis : Le métier de responsable d’un spa n’est pas réglementé. Il n’existe donc pas de diplôme d’État et aucune formation n’est légalement obligatoire pour l’exercer. Toutefois, les recruteurs apprécient des candidats avec de solides connaissances qui peuvent s'obtenir avec un diplôme de type BTS Métiers de l’esthétique, Bachelor Spa Manager, CQP spa manager…

    Durée de formation : quelques mois à 2 ans.

    Qualités : Polyvalence, compétences managériales, résistance au stress

    Salaire brut mensuel : 2500€ en moyenne.

     

    Spa praticien

    Professionnel du bien-être, lespa praticien se consacre entièrement au bien-être de ses clients en proposant des prestations très variées : soins du visage, soins du corps, modelages et massages. Il doit donc maîtriser un grand nombre de techniques de relaxation.

    Il doit également connaître sur le bout des doigts les produits qu’il utilise et commercialise afin de bien orienter et conseiller les clients dans leurs achats. Ses missions concourent toutes au même objectif : offrir un moment de relaxation totale au client.

    Diplôme requis : Le métier de praticien spa et bien-être n’est pas réglementé. Il n’existe donc pas de diplôme d’État et aucune formation n’est légalement obligatoire pour l’exercer que ce soit en salarié ou en indépendant. Néanmoins, de plus en plus d’employeurs cherchent des salariées polyvalents capables de faire tous les types de soins, et exigent des études en esthétique avec un minimum niveau CAP/ BP ou BTS.

    Durée du cursus : quelques mois à 2-3 ans.

    Qualités : Polyvalence, bonne présentation, organisation, sens du contact.

    Salaire brut mensuel : 1700€ en moyenne.

     

    Esthéticienne

    Spécialiste des soins du corps et du visage, le métier d’esthéticienne est certainement le plus connu des professions de la beauté accessible après un CAP esthétique. 

    L’esthéticienne propose une palette de services divers permettant d’embellir les personnes : lutte contre l’apparition des rides, soin de l’épiderme, manucure, épilation, massage relaxant ou encore maquillage.

    Son rôle ne s’arrête pas là puisqu’elle joue aussi le rôle de conseillère auprès de ses clients en les guidant dans le choix des produits à utiliser en fonction de leur type de peau. Elle est donc également amenée à vendre des produits.

    Diplôme requis : Pour devenir esthéticienne, il faut être être au minimum titulaire du CAP esthétique qui est accessible tant dans le cadre de la formation initiale que dans celui de la formation continue permettant aisément une reconversion professionnelle en tant qu’esthéticienne.

    Durée du cursus : 1 à 3 ans.

    Qualités : Polyvalence, passion, rigueur.

    Salaire brut mensuel : 1 400 € en moyenne

     

    Masseur

    Le professionnel du massage doit savoir mettre en confiance son client afin de lui permettre de se détendre complètement.

    Le massage propose divers effets bénéfiques : apaise le stress, l’angoisse, la tension, l’anxiété…

    Il peut contribuer à un meilleur équilibre psychologique et permet d’atténuer les douleurs musculaires ainsi que les douleurs chroniques. 

    Le masseur professionnel peut exercer en tant que salarié, ouvrir un salon à son compte ou intervenir à domicile ainsi que des établissements de bien-être, des entreprises en tant que profession libérale, etc.

    Diplôme requis : Le métier de masseur bien-être ne requiert aucun diplôme initial ce qui en fait un métier apprécié dans le cadre d’une reconversion professionnelle. Toutefois, suivre des formations pour s'exercer aux diverses techniques de massage est fortement recommandé tout comme une bonne connaissance de l’anatomie du corps humain.

    Durée du cursus : Dépend de la formation.

    Qualités : Passion, bonne condition physique, douceur.

    Salaire brut mensuel : 1 400€ en moyenne.

     

    Hydrothérapeute

    Au sein des centres de balnéothérapie ou de thalassothérapie, il applique les soins prescrits par le médecin en appliquant l’ensemble des techniques thermales. Pour mener à bien ses missions, l’hydrothérapeute utilise de l’eau douce ou thermale pour faire des massages, apporter relaxation et soulager certaines pathologies. Il peut utiliser l’eau sous sa forme gazeuse ou liquide et à des températures différentes.

    Jets, bains, douches, compresses, gargarismes, inhalations, et même boue font partie des nombreuses techniques utilisées par ce praticien de l’hydrothérapie.

    De plus en plus, il intervient dans les programmes d’amincissement ou de remise en forme. Il donne aussi des conseils à ses patients sur la diététique ainsi que les cures.

    Diplôme requis : Il n’existe pas de formation type pour exercer le métier d’hydrothérapeute mais suivre certaines formations vous sera très utile surtout celles liées à la santé, aux soins du corps et aux activités corporelles : CAP Esthétique Cosmétique, bac pro Esthétique Cosmétique Parfumerie, diplôme d’Etat d’aide-soignant, BEP Carrières Sanitaires et Sociales.

    Durée du cursus : 2 ans en moyenne.

    Qualités : Rigueur, écoute, patience, bon relationnel.

    Salaire brut mensuel : 1 800€ en moyenne.


    Publié le 18 Sept. 2020
    Envie de
    changer de métier ?
    c'est parti