Quelles sont les missions du Ripeur ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier d’éboueur.

Sommaire

    Métier d’éboueur 

    L’éboueur collecte les ordures ménagères disposées sur les trottoirs par nos citoyens et les charge dans une benne de camion spécialisée afin de les débarrasser de leurs encombrants et de leurs ordures. 

    Découvrez la profession en détail : mission, formation, recrutement, reconversion.

    Qu’est-ce qu’un éboueur ?

    Appelé aussi Ripeur, l’éboueur sert nos communes en rendant nos villes plus propres.

    À l’aide de leur camion, les éboueurs passent dans chaque rue afin de collecter les ordures ménagères qu’ils emmènent ensuite dans un site d’enfouissement ou un incinérateur afin qu’elles puissent être traitées.

    Ils ne travaillent jamais seul. Généralement séparés en plusieurs groupe de trois, les ripeurs peuvent ainsi quadriller toute la ville.

    Recyclable, tout venant, verre... chaque jour correspond à une collecte différente qui varie également suivant les régions. 

    Missions de l’éboueur 

    La mission principale de l’éboueur est de ramasser les ordures ménagères et de les mettre dans le camion qui les conduit. Mais il peut également participer à la collecte d’encombrants plus lourds, au balayage et lavage des trottoirs ou encore  au déblaiement des marchés. 

    Si nécessaire, il est en charge du déblaiement de la neige ou du ramassage des feuilles suivant les saisons.

    Où exercer le métier d’éboueur ?

    Il existe deux manières de travailler différentes en tant que ripeur.

    Ainsi vous pouvez directement passer par :

    • Les municipalités : vous devenez alors agent des collectivités territoriales.
    • Les entreprises privées, qui sont-elles liées par un contrat de sous-traitance.

    Qualités requises pour devenir éboueur

    Afin d’être un bon ripeur et de coller parfaitement au profil recherché, il est fortement recommandé de posséder les compétences suivantes :

    • Aimer travailler en horaires décalés
    • Maîtriser la chaîne du tri et du recyclage
    • Savoir identifier les différents types de déchets et leurs destinations
    • Être capable de travailler en équipe

    Formations pour devenir éboueur ?

    Le poste d’éboueur est un poste accessible sans diplôme mais de nos jours les employeurs préfèreront des candidats préparés, c’est pour cela qui existe des formations pour se préparer à ce métier :

    Niveau BAC

    • CAP PEUCR - propreté de l'environnement urbain - collecte et recyclage
    • CAP agent d’assainissement et de collecte des déchets liquides spéciaux
    • Bac pro GPPE - gestion des pollutions et protection de l'environnement. 

    Evolutions possibles de l’éboueur

    Il existe peu de possibilité d’évolution pour le métier de ripeur. Cependant,  avec quelques années d’expérience, l’éboueur peut devenir chef d’équipe ou encore contremaître dans la gestion des ordures ménagères.

    Il pourra aussi, s'il suit une formation, devenir conducteur de benne à ordure.

    Salaire d’un éboueur

    Un ripeur débutant percevra le SMIC en plus des primes dues aux conditions de travail (prime de transport, prime de panier et prime de salissure).

    Envie d’une reconversion en tant que ripeur ?

    Compétences de base pour se lancer

    Savoir-faire 

    • Planifier un circuit de nettoyage
    • Préparer le matériel adapté
    • Entretenir une voie publique
    • Entretenir un espace urbain
    • Collecter des déchets ménagers ou industriels
    • Repérer les dégradations des espaces urbains, des équipements de collecte et informer l'interlocuteur concerné
    • Entretenir les équipements de collecte de déchets

    Savoirs

    • Utilisation de matériel de nettoyage
    • Critères de tri sélectif
    • Règles de salubrité et d'hygiène publique
    • Règles de sécurité
    • Règles d'hygiène et de propreté
    • Types de déchets

    (Source : ROME)

    Par où commencer sa reconversion d'éboueur ?

    Changer de métier au profit de celui de ripeur n'est pas assimilable à une opportunité que vous pouvez saisir au "bon moment". C'est un projet, comme tout autre, que vous devez anticiper en prenant le temps nécessaire. Comme le disait Arthur Ashe, "une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation"…

    Même si le métier d'éboueur peut s’exercer sans aucun diplôme, vouloir se former, en prélude à votre reconversion professionnelle de ripeur, peut être une décision salutaire surtout si vous n’avez aucune des formations initiales précédemment listées ou des compétences indiquées ci-avant.

    La formation peut en effet être, dans une certaine mesure, la clé d’une reconversion professionnelle en tant qu'éboueur mais pas forcément car une chose est sûre : se reconvertir ne rime pas toujours avec se former. 

    Le mieux est de prendre le temps de préparer votre reconversion professionnelle en faisant le point sur votre situation et vos compétences actuelles. Pour cela, faire appel à un expert en évolution professionnelle pourra être un excellent préalable. Cela mettra à nu vos forces et faiblesses en matière de connaissances et d’aptitudes, et, conséquemment, vos besoins réels en formation (personnalisée), y compris l’organisme de formation qui répondra le plus précisément possible à ces besoins.

    Comment financer votre reconversion ?

    Il existe différents dispositifs pour financer en tout ou partie votre reconversion.

    Salariés en CDI, en CDD ou en intérim

    • Compte personnel de formation (CPF)
    • CPF de transition professionnelle  
    • Plan de développement des compétences 
    • promotion par alternance Pro-A

    Demandeur d’emploi

    • Compte personnel de formation (CPF)
    • Aide Individuelle à la Formation (AIF) 
    • Contrat de professionnalisation

    Intérimaire

    • Compte personnel de formation (CPF)
    • CPF de transition professionnelle  
    • Contrat de professionnalisation
    • FAFTT (Fonds d’assurance Formation du Travail Temporaire)

    Indépendant

    • Compte personnel de formation (CPF)
    • FAF (fonds d’assurance formation)
    • Crédit d'impôt pour la formation des dirigeants d’entreprise

    Fonctionnaire

    • Compte personnel de formation (CPF)
    • Congé de formation professionnelle (CFP)
    Article mis à jour le 14/08/2023
    Trouver votre formation
    Les métiers du secteur Fonction publique