Spécialiste de la préparation des paies, de la gestion des congés payés et des déclarations sociales, le métier de gestionnaire de paie se situe à mi-chemin entre comptabilité et ressources humaines. Quelles sont ses missions ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Découvrez comment devenir gestionnaire de paie.

Sommaire

    Gestionnaire de paie : métier de reconversion

    Qu’est-ce qu’un gestionnaire de paie ?

    En tant que spécialiste des questions administratives liées à la gestion du personnel, le gestionnaire de paie (appelé également agent de paie, assistant paie, technicien de paie ou encore chargé de paie) occupe un rôle essentiel au sein d'une entreprise ou d'un cabinet spécialisé dans la gestion du personnel. Sa mission principale est de garantir que les salariés reçoivent leur rémunération de manière précise et dans le respect de la législation en vigueur.

    Ses responsabilités sont vastes et requièrent une expertise pointue puisqu'il doit collecter les informations nécessaires à l'établissement des bulletins de salaire (heures travaillées, congés, primes et éventuelles retenues) avant de procéder au calcul des rémunérations nettes, en prenant en compte les cotisations sociales, les impôts et autres déductions légales.

    Mais son rôle ne se limite pas à la simple émission des bulletins de paie. Au fait de l’actualité sociale, il s’assure de l’application stricte du droit social et du droit du travail. 

    Ce n’est pas seulement un expert de la paie, mais aussi celui des questions administratives liées à la gestion du personnel. Pour cela, il doit assurer une veille constante sur les évolutions législatives et réglementaires en matière de droit du travail et de droit social. Cela lui permet de garantir la conformité des pratiques de paie avec la loi et d'éviter tout risque de litige ou de contentieux.

    Enfin, le gestionnaire de paie doit être capable de paramétrer et d'utiliser efficacement un logiciel de paie pour optimiser ses tâches et garantir la fiabilité des calculs effectués.

    Si vous envisagez une reconversion en tant qu'agent de paie, vous vous orientez vers une profession remplie d'opportunités professionnelles.

    métier d'assistant paie

    Missions du gestionnaire de paie

    Gérer les bulletins de salaire

    • Relever et calculer les éléments de rémunération à périodicité variable  ;
    • Contrôler la quotité de travail des salariés, les tranches d’absence maladie, les congés payés… ;
    • Gérer les primes et indemnités ;
    • Vérifier chaque élément du bulletin de salaire avant de l’éditer ;
    • Tenir à jour les remboursements ou prélèvements sur les salaires ; 
    • Contrôler l’application des règles sociales, de conventions collectives et notamment la législation sur la durée du travail, la rémunération…; 
    • Faire une veille sur le droit du travail... ;
    • Répondre aux questions des salariés;

    Gérer les charges sociales

    • Faire les déclarations sociales et la DADSU ;
    • Assurer le traitement, le contrôle et le suivi des cotisations mensuelles, trimestrielles et annuelles ;
    • Établir des relations avec les organismes sociaux.

    Gérer l’administration du personnel

    • Gérer les entrées et sorties des salariés ;
    • Assurer la tenue de tableaux de bord sociaux.

    Où travailler en tant que gestionnaire de paie ?

    Si vous aspirez à travailler en tant que salarié, la profession de gestionnaire de paie vous permettra d'exercer au sein du service comptabilité ou du service des ressources humaines d’une PME/PMI ou d’une grande entreprise. Vous pourrez également intégrer un cabinet comptable. 

    Si vous préférez être à votre compte, sachez que ce sera tout à fait possible en devenant agent de paie. 

    Conditions de travail

    Le gestionnaire de paie travaille généralement dans le secteur privé et ses horaires de travail sont plutôt réguliers. Cette amplitude horaire reste relativement constante, quel que soit le type d'entreprise pour laquelle il travaille.

    Il existe des périodes d'activité plus intenses, notamment vers la fin du mois lors de l'édition des bulletins de salaire, où le gestionnaire de paie peut être amené à faire des heures supplémentaires pour respecter les délais impartis. La pression peut être plus forte à ce moment-là, car il doit être efficace et précis pour garantir que les salaires soient versés à temps et sans erreur.

    Mis à part cela, les conditions de travail sont généralement bonnes et le métier de gestionnaire de paie reste gratifiant pour ceux qui aiment travailler avec les chiffres, qui ont le souci du détail et qui apprécient la satisfaction de contribuer au bon fonctionnement de l'entreprise.

    métier gestionnaire paie

    Tendance de la profession

    Dans le cadre d'une reconversion, il est important de s'assurer du potentiel de recrutement du métier envisagé. Vous serez donc ravi d'apprendre que la demande pour les gestionnaires de paie est en constante expansion, alimentée par la complexification des réglementations et les impératifs de conformité croissants. Les entreprises cherchent de plus en plus des experts compétents pour gérer efficacement leur paie et se conformer aux exigences légales en évolution constante.

    Le nombre de candidats n’étant pas suffisant au regard du nombre d'emplois disponibles, les jeunes gestionnaires de paie n’ont donc aucun mal à être vite recrutés. 

    Formations pour devenir gestionnaire de paie

    Il est conseillé de suivre une formation en comptabilité et/ou en ressources humaines pour pouvoir occuper un poste de gestionnaire de paie.

    Plusieurs niveaux d’études et formations permettent d’accéder à ce métier. Si vous êtes en reconversion professionnelle, vous n'aurez aucun mal à vous former rapidement au métier.

    Niveau bac +2

    Niveau bac +3

    • BUT GEA – gestion des entreprises et des administrations
    • Diplôme de Comptabilité et de Gestion (DCG)
    • Bachelor, licence en comptabilité
    • Bachelor, licence en gestion
    • Bachelor, licence en RH

    Formation continue

    Tous les professionnels en activité peuvent profiter de la formation continue pour acquérir de nouvelles compétences, se spécialiser, ou évoluer dans leur métier. 

    Ces formations pourraient vous intéresser

    IFPA
    Gestionnaire de Paie
    Proposé par IFPA
    805h soit 6 mois de formation
    En centre
    Nous contacterFinançable CPF
    Voir la formation
    Enaco
    Titre Professionnel Gestionnaire de paie
    Proposé par Enaco
    9 mois ou 1170 h
    À distance
    3 231,00 €Finançable CPF
    Voir la formation
    STUDI la grande école 100% en ligne
    Graduate Gestionnaire de paie
    Proposé par STUDI la grande école 100% en ligne
    380h : 8 mois
    À distance
    3 790,00 €Finançable CPF
    Voir la formation
    Nextformation
    Gestionnaire de Paie
    Proposé par Nextformation
    6 mois : 4 mois de formation et 2 mois de stage
    En centre
    Nous contacterFinançable CPF
    Voir la formation
    AUDEO
    Titre professionnel : Gestionnaire de paie en E-learning
    Proposé par AUDEO
    1 an
    À distance
    1 990,00 €Finançable CPF
    Voir la formation
    Formations gestionnaire de paie
    Trouvez les formations gestionnaire de paie adaptées à votre profil et démarrez votre nouvelle carrière.
    Trouvez votre formation
    • Moins d’1 minute
    • Sans engagement
    • Plus de 100 partenaires

    Qualités pour devenir gestionnaire de paie

    Rigueur et minutie

    On attend du Gestionnaire de paie une pratique irréprochable des techniques de paie, la maîtrise des normes et procédures, ainsi que des logiciels spécialisés. Il faut à tout prix éviter les erreurs dans les salaires, qui peuvent être graves de conséquences.

    Curiosité

    En constante évolution, ce métier demande une mise à jour régulière des acquis en matière de droit social.

    Disponibilité

    Il exige aussi une grande disponibilité de la part du professionnel, qui devra régulièrement informer et conseiller les salariés sur les questions liées à leur rémunération, à la convention collective ou à leurs congés.

    Salaire d’un gestionnaire de paie 

    Autre avantage d'une reconversion en tant que gestionnaire de paie, son salaire du gestionnaire va évoluer tout au long de sa carrière. 

    La moyenne des salaires en début de carrière tourne autour de 2 000€ net par mois. Avec l’expérience, la moyenne atteint facilement 2 500€ net.

    Les salaires les plus élevés se retrouvent généralement au sein des cabinets d’expertise comptable.

    Évolutions possibles du gestionnaire de paie

    Après quelques années, un gestionnaire de paie peut évoluer dans plusieurs domaines tels que les ressources humaines, la comptabilité ou la gestion du personnel.

    Parmi les métiers accessibles, nous retrouvons :

    • responsable paie,
    • directeur paie
    • poste plus généraliste dans l’administration et la gestion du personnel (DRH – directeur des ressources humaines, RRH – responsable des ressources humaines). 

    D’autres choisissent de s’orienter vers la finance ou la comptabilité.

    Article mis à jour le 16/04/2024
    Trouver votre formation
    Les métiers du secteur Comptabilité
    Trouvez votre formation