Gestionnaire de paie | Fiche métier

Quelles sont les missions du Gestionnaire de paie ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier de Gestionnaire de paie.

Gestionnaire de paie
Sommaire

    Métier de Gestionnaire de paie

    Préparation des paies, gestion des congés payés, déclarations sociales : découvrez comment devenir gestionnaire de paie, le salaire moyen et les évolutions possibles.

    Qu’est-ce qu’un gestionnaire de paie ?

    En tant que spécialiste des questions administratives liées à la gestion du personnel, le gestionnaire de paie est en charge de la préparation, la comptabilisation et l’établissement des bulletins de salaire pour son entreprise ou pour le compte d’entreprises clientes.

    Il s’occupe de toutes les démarches techniques et administratives pour l’établissement de ces salaires. 

    Au fait de l’actualité sociale, il s’assure de l’application stricte du droit social et du droit du travail. 

    Ce n’est pas seulement un spécialiste de la paie, mais aussi celui des questions administratives liées à la gestion du personnel qui doit  donc maîtriser la préparation de la paie, sa comptabilisation et l’établissement des bulletins de salaires. Il maîtrise pour cela le paramétrage et l’utilisation d’un logiciel de paie.

    Missions du gestionnaire de paie

    Gérer les bulletins de salaire

    • Relever et calculer les éléments de rémunération à périodicité variable  ;
    • Contrôler la quotité de travail des salariés, les tranches d’absence maladie, les congés payés… ;
    • Gérer les primes et indemnités ;
    • Vérifier chaque élément du bulletin de salaire avant de l’éditer ;
    • Tenir à jour les remboursements ou prélèvements sur les salaires ; 
    • Contrôler l’application des règles sociales, de conventions collectives et notamment la législation sur la durée du travail, la rémunération…; 
    • Faire une veille sur le droit du travail... ;
    • Répondre aux questions des salariés;

    Gérer les charges sociales

    • Faire les déclarations sociales et la DADSU ;
    • Assurer le traitement, le contrôle et le suivi des cotisations mensuelles, trimestrielles et annuelles ;
    • Etablir des relations avec les organismes sociaux.

    Gérer l’administration du personnel

    • Gérer les entrées et sorties des salariés ;
    • Assurer la tenue de tableaux de bord sociaux.

    Qualités pour devenir gestionnaire de paie

    Rigueur et minutie

    On attend du Gestionnaire de paie une pratique irréprochable des techniques de paie, la maîtrise des normes et procédures, ainsi que des logiciels spécialisés. Il faut à tout prix éviter les erreurs dans les salaires, qui peuvent être graves de conséquences.

    Curiosité

    En constante évolution, ce métier demande une mise à jour régulière des acquis en matière de droit social.

    Disponibilité

    Il exige aussi une grande disponibilité de la part du professionnel, qui devra régulièrement informer et conseiller les salariés sur les questions liées à leur rémunération, à la convention collective ou à leurs congés.

    Formation pour devenir gestionnaire de paie

    Formation initiale

    Niveau bac +2

    • DUT GEA GRH - gestion des entreprises et administrations option gestion des ressources humaines 
    • BTS CG - comptabilité et gestion 
    • BTS AM - assistant de manager
    • BTS AG - assistant de gestion PME-PMI

    Niveau bac +3

    • Bachelor, licence en comptabilité
    • Bachelor, licence en gestion
    • Bachelor, licence en RH

    Formation continue

    Tous les professionnels en activité peuvent profiter de la formation continue pour acquérir de nouvelles compétences, se spécialiser, ou évoluer dans leur métier. 

    Pour ceux qui souhaitent se tourner vers le métier de gestionnaire de paie dans le cadre d’une réorientation, vous pouvez préparer le titre de gestionnaire de paie.

    Salaire d’un gestionnaire de paie 

    La rémunération du gestionnaire de paie dépend de sa formation, mais aussi de son expérience pour ce poste et de l’entreprise au sein de laquelle il évolue. En moyenne le salaire brut d’un débutant se situe autour de 2000€. 

    Débouchés et évolutions du gestionnaire de paie

    Le gestionnaire de paie peut travailler au sein du service comptabilité ou du service des ressources humaines d’une PME/PMI ou d’une grande entreprise. Il peut aussi exercer en cabinet comptable.

    Le nombre de candidats n’étant pas suffisant au regard du nombre d’emploi disponible, les jeunes gestionnaires de paie n’ont aucun mal à être vite recrutés. 

    Après quelques années, un gestionnaire de paie peut évoluer vers un poste de responsable paie, directeur paie ou un poste plus généraliste dans l’administration et la gestion du personnel (DRH – directeur des ressources humaines, RRH – responsable des ressources humaines). 

    D’autres choisissent de s’orienter vers la finance ou la comptabilité.

    Envie de
    changer de métier ?
    c'est parti