Préparateur de commandes | Fiche métier

Quelles sont les missions du Préparateur de commandes ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier de Préparateur de commandes.

Préparateur de commandes
Sommaire

    Métier de Préparateur de commandes

    Fonction centrale dans le domaine de la logistique, le métier de préparateur de commandes est accessible sans diplôme mais requiert un certain nombre de compétences à acquérir. 

    La formation continue pour adulte permettra aux candidats envisageant une reconversion professionnelle d’intégrer rapidement le monde du travail et d’évoluer plus facilement vers un poste avec plus de responsabilités.

    Envie d’en savoir plus ? Suivez le guide.

    Qu’est-ce qu’un préparateur de commandes ? 

    Maillon indispensable de la chaîne logistique, ce professionnel est présent aussi bien dans les plateformes logistiques que dans le service logistique d’entreprises industrielles et commerciales dans de nombreux secteurs (automobile, textile, transport…).

    Avec la croissance du e-commerce depuis quelques années (la France se place d’ailleurs à la 3ème position au niveau européen) ainsi que du “Drive” dans la grande distribution, les besoins de main d’oeuvre en préparation de commandes ne cessent d’augmenter. 

    Le recrutement se fait à un rythme soutenu, notamment en Île-de-France où sont installées de très nombreuses plateformes logistiques.

    Le métier de préparateur de commandes consiste à assurer la réception de marchandises puis la mise en cartons ou sur palettes de produits commandés par un client et enfin l’étiquetage des produits en vue de leur expédition tout en respectant les procédures, la qualité, les délais et les consignes de sécurité.

    Les missions d’un préparateur de commandes

     

    • Réception et vérification de la marchandise : dans certaines entreprises, c'est le préparateur de commandes qui est chargé de cette mission. Il doit vérifier la conformité des marchandises reçues avec la commande passée et signer le bon de livraison.
    • Préparation des commandes : à l’aide d’un transpalette, il parcourt l'entrepôt pour rassembler les différents produits commandés par le client.
    • Emballage et colisage des produits pour assurer la sécurité des produits les plus fragiles jusqu'à leur réception par le client. Une fois les produits bien positionnés sur des palettes, il enroule ces dernières d’un film plastique afin d’éviter les chutes.
    • Contrôle de la conformité des produits à livrer
    • Étiquetage des articles et des cartons
    • Renseignement des bons de livraison
    • Renseignement des systèmes de gestion des flux d'approvisionnement, des livraisons et des niveaux de stocks
    • Repérage et signalement des anomalies de manutention : colis manquants ou emballages défectueux
    • Déplacement de la commande dans la zone de chargement
    • Chargement du camion dans certains cas
    • Autres missions : rangement, nettoyage, inventaire

    Qualités requises pour devenir préparateur de commandes

    Bonne condition physique

    En raison du port de charges souvent lourdes et du fait d’être tout le temps debout et régulièrement baissé, d’excellentes capacités physiques sont nécessaires.

    A cela s’ajoutent des conditions parfois difficiles (froid, canicule, poussière, bruit…) qu’il doit supporter.

    Rigueur et concentration

    Pour éviter les accidents, le respect des règles de sécurité notamment lors de la conduite des chariots élévateurs est essentiel.

    Organisation

    Pour ne pas perdre de temps à chercher la localisation des marchandises dont il a besoin, le préparateur de commandes doit être capable de s'organiser, d'effectuer ses missions selon un ordre établi et s'y tenir. Pour savoir où les produits sont entreposés, avoir une bonne mémoire est également nécessaire. 

    Rigueur

    L'oubli d'un produit dans une commande donne une mauvaise image de l'entreprise. Ainsi, le professionnel doit s’assurer de la quantité, la nature des produits et éventuellement leur qualité avant l'envoi.

    Disponibilité

    Travailler en horaires décalés, de nuit, les week-ends et jours fériés est monnaie courante dans le secteur logistique et dans ce métier.

    Possession d’un CACES

    Pour manipuler des transpalettes ou des chariots élévateurs, l’obtention d’un CACES (Certificat d'aptitude à la conduite en sécurité), conditionné à l’aptitude médicale (à renouveler périodiquement), est obligatoire. 

    Formations pour devenir préparateur de commandes

    Ce métier est accessible sans diplôme spécifique. Néanmoins, pour faciliter le recrutement ou accélérer l’évolution une fois en poste, la possession d’un diplôme peut être un atout.

    Formation initiale

    CAP opérateur logistique

    Ce diplôme est proposé par une dizaine d'établissements franciliens dont le CFA Promotrans Ile-de-France - Antenne de Vitry-sur-Seine (94) et le CFA transport et logistique AFTRAL – Rungis (94). Accessible après la troisième, il se prépare en 2 ans à temps plein ou en apprentissage.

    CAP emballeur professionnel

    Ce diplôme vous permet d’acquérir les compétences de base du métier de préparateur de commandes. Il se prépare uniquement au CFA de la Bonne Graine à Paris dans le 11e. Accessible après la troisième, il se prépare en 2 ans à temps plein ou en apprentissage.

    BAC professionnel logistique

    Afin d’évoluer plus rapidement au sein de votre entreprise, il est conseillé de passer un baccalauréat professionnel logistique ; diplôme qui se prépare en 3 ans après la classe de 3ème ou en 2 ans après un CAP, dans environ 25 établissements en Île-de-France.

    Formation continue

    Le métier de préparateur de commandes est également accessible par la voie de la formation continue des adultes en préparant le titre professionnel de préparateur de commandes en entrepôt.

    Évolutions possibles du préparateur de commandes

    Après plusieurs années d’expérience, il peut évoluer vers le métier de responsable d’expédition. Le préparateur de commandes peut également s’orienter vers d’autres métiers en lien avec la chaîne logistique : chef de quai, chef d’équipe, responsable des stocks ou responsable d’entrepôt logistique.

    Salaire d’un préparateur de commandes

    Le salaire mensuel moyen net d’un préparateur de commandes salarié est d’environ 1700 € pour un homme et 1600€ pour une femme.

    (Source : statistiques Insee).

    Débouchés du préparateur de commandes

    De nombreuses offres d'emploi sont disponibles un peu partout sur le territoire dans des secteurs variés comme les domaines du transport, de l'automobile ou encore du textile. L'avènement du e-commerce ces dernières années y a également contribué.

    Envie de
    changer de métier ?
    c'est parti