Roughman | Fiche métier

Quelles sont les missions du Roughman ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier de Roughman.

Roughman | Fiche métier

Métier de Roughman

En anglais, un rough représente une esquisse, un croquis rapide qui permet de visualiser la composition finale d’une image. Le roughman est en charge de retranscrire l’idée ou le concept du Directeur artistique pour une campagne ou un film.

Si ce métier vous intéresse et que vous hésitez à vous lancer, cette fiche métier devrait vous apporter quelques points d’éclaircissement sur sa mission, sa formation ou encore son recrutement pour réussir votre reconversion.

Roughman : qu’est-ce que c’est ?

Travaillant main dans la main avec le directeur artistique ou le directeur de création, le roughman réalise des croquis sous forme de dessins, image de synthèse ou encore illustration, qui serviront à valider le brief d’une campagne de publicité, d’un film, d’un clip d’animation, d’un jeu vidéo, d’un stand…. Parce qu’une image vaut souvent mille mots, ces esquisses seront présentées au client pour validation avant de lancer concrètement le projet. Véritable créatif, sa mission est toutefois surtout de l’exécution. Il sait adapter le style à la demande du directeur artistique et de l'univers artistique souhaité tout en étant assez précis pour que la représentation soit claire.

Ces brouillons seront ensuite affinés jusqu’à validation définitive et mise en œuvre du projet. 

Les missions du roughman

Ses qualités d’écoute, de synthèse et de graphiste permettent au roughman de saisir rapidement l’essentiel d’un projet et d’en sortir un croquis. Ses missions sont :

  • Analyser et comprendre un cahier des charges ou un brief créatif
  • Réaliser des esquisses, des croquis à l’aide de divers supports (dessins, illustrations, images numériques…) 
  • Savoir restituer fidèlement les idées du directeur artistique  
  • Proposer des idées pour améliorer ses propositions en fonction du retour client

Où exerce le roughman ?

Le roughman exerce le plus souvent en freelance mais ils peuvent également être recrutés par des agences de publicité. Dans ce dernier cas, il travaille sous la responsabilité du directeur artistique. En phase de projet, il peut devoir enchaîner de nombreuses heures et se déplacer chez le client. 

S’il travaille en indépendant, il devra se constituer un bon carnet d’adresses.

Tendance de la profession

Cette profession est peu répandue (à peine 200 en France) car ce sont souvent les directeurs artistiques qui exercent cette fonction. L’intérim est un bon moyen de débuter et de se créer un carnet d’adresses.

Formations roughman

Si auparavant les autodidactes étaient courants, à présent, pour devenir roughman, le suivi d’une formation qualifiante et diplômante de niveau BAC +2 minimum est indispensable. De nombreuses solutions s’offrent à vous, accessibles tant dans le cadre de la formation initiale que dans celui de la formation continue permettant aisément une reconversion professionnelle en tant que roughman. En voici quelques-unes (liste non exhaustive).

Formation initiale

Niveau bac +2

  • Le BTS design graphique 
  • Le BTS design d’espace 
  • Le BTS communication visuelle
  • Le DUT MMI (Métiers du Multimédia et de l’Internet)

Niveau bac +3

  • La licence pro communication visuelle
  • Le bachelor graphisme
  • Le DNMADE graphisme (Diplôme National des Métiers d’Arts et du Design)

Niveau bac +4 et bac +5

  • Le master graphisme
  • Le mastère spécialisé graphisme
  • Le DNSEP (Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique)
  • Le DSAA graphisme (Diplôme Supérieur d’Arts Appliqués)

Formation continue

Face à des reconversions de plus en plus nombreuses, les formations  pour adultes sont aisément accessibles. 

Il est donc possible de préparer la plupart des diplômes ci-dessus en formation pour adultes mais également de suivre de nombreuses formations privées.

Découvrez les formations Roughman

Formation Graphisme à distance
Formation proposée par Edaa
Voir la formation

Qualités requises pour devenir roughman

Bien que sa mission première soit essentiellement de l’exécution, le roughman possède avant tout un esprit créatif et inventif. Ses armes de prédilection sont aussi bien les crayons que la tablette graphique et les logiciels de PAO.   

Pour garder un cerveau créatif, il doit faire preuve d’une grande curiosité et être en veille permanente pour rester informé de toutes les nouveautés du moment.

Il doit également savoir faire preuve de patience et de sang-froid face au donneur d’ordre qui peut parfois multiplier les allers-retours correctifs dans des proportions parfois démesurées. Le but est de proposer une version finale en totale adéquation avec les besoins définis.

Le métier de roughman requiert enfin une certaine aisance relationnelle importante pour travailler efficacement avec son équipe et collaborer avec toutes les parties prenantes (client, directeur artistique...)

Évolutions possibles du roughman

Ce métier permet d'acquérir de l'expérience, et d'affiner son coup de crayon. Avec le temps et l’expérience, il peut s’orienter vers les activités de graphisme ou d'illustration, ou des postes de direction artistique.

Salaire du roughman

Exerçant principalement en freelance, sa rémunération est très variable suivant sa clientèle, sa région, sa notoriété…

En tant que salarié, son salaire commence généralement aux alentours du SMIC.

Envie d’une reconversion en tant que roughman ?

Avantages 

  • Dans les métiers de l’Art, les jours se suivent mais ne se ressemblent pas. Vous ne subirez aucune monotonie
  • Vous pourrez vous mettre à votre compte 

Inconvénients d'une telle reconversion 

  • les conditions de travail sont parfois dures et compliquées 
  • les horaires de travail sont étendus 
  • peu de postes sont disponibles et il peu être difficile de trouver une place 

Compétences de base indispensables pour se lancer

Savoir

  • Technologies de l'accessibilité numérique
  • Techniques de gestion de réseaux prépresse
  • Techniques de séparation Cyan Magenta Jaune Noir
  • Techniques de dessin
  • Techniques d'infographie
  • Colorimétrie
  • Typographie
  • Chaîne graphique
  • Procédés et contraintes d'impression
  • Normes qualité
  • Droit de la propriété intellectuelle
  • Règles de sécurisation de fichiers informatiques
  • Langages de programmation informatique
  • Logiciels d'image de synthèse
  • Logiciels d'édition multimédia
  • Logiciel de montage photo
  • Logiciels de création vidéo
  • Publication Assistée par Ordinateur (PAO)

Savoir-faire

  • Analyser les besoins du client
  • Traduire un concept ou un script en représentation visuelle
  • Réaliser des éléments graphiques de composition à l'aide d'outils graphiques informatiques
  • Traiter des images numériques (colorimétrie, cadrage etc.)
  • Concevoir la mise en page et enrichir le document (intégration texte, image, correction, ...) selon les règles typographiques et la charte graphique
  • Modéliser des éléments graphiques
  • Définir la composition d'éléments graphiques
  • Animer les éléments d'une image (restitution des mouvements image par image, définition des trajectoires)
  • Contrôler la conformité de réalisation d'un projet
  • Déterminer des actions correctives

(Source : Code ROME Pôle Emploi)

Par où commencer sa reconversion de roughman ?

Changer de métier au profit de celui de roughman n'est pas assimilable à une opportunité que vous pouvez saisir au "bon moment". C'est un projet, comme tout autre, que vous devez anticiper en prenant le temps nécessaire. Comme le disait Arthur Ashe, "une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation"…

Vouloir se former, en prélude à votre reconversion professionnelle de roughman, peut être une décision salutaire surtout si vous n’avez aucune des formations initiales précédemment listées ou des compétences indiquées ci-avant.

La formation peut en effet être, dans une certaine mesure, la clé d’une reconversion professionnelle en tant que roughman mais pas forcément car une chose est sûre : se reconvertir ne rime pas toujours avec se former.
Le mieux est de prendre le temps de préparer votre reconversion professionnelle en faisant le point sur votre situation et vos compétences actuelles. Pour cela, faire appel à un expert en évolution professionnelle pourra être un excellent préalable. Cela mettra à nu vos forces et faiblesses en matière de connaissances et d’aptitudes, et, conséquemment, vos besoins réels en formation (personnalisée), y compris l’organisme de formation qui répondra le plus précisément possible à ces besoins.

Comment financer votre reconversion ?

Il existe différents dispositifs pour financer en tout ou partie votre reconversion.

Salariés en CDI, en CDD ou en intérim

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • CPF de transition professionnelle  
  • Plan de développement des compétences 
  • promotion par alternance Pro-A

Demandeur d’emploi

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • Aide Individuelle à la Formation (AIF) 
  • Contrat de professionnalisation

Intérimaire

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • CPF de transition professionnelle  
  • Contrat de professionnalisation
  • FAFTT (Fonds d’assurance Formation du Travail Temporaire)

Indépendant

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • FAF (fonds d’assurance formation)
  • Crédit d'impôt pour la formation des dirigeants d’entreprise

Fonctionnaire

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • Congé de formation professionnelle (CFP)
Perdu(e) dans votre vie professionnelle
En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
Faites le test