Carrossier | Fiche métier

Quelles sont les missions du Carrossier ? Quelles formations suivre pour se reconvertir dans ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier de Carrossier.

Carrossier | Fiche métier

Métier de Carrossier

Expert de la carrosserie, ce professionnel a pour rôle de faire retrouver la forme aux véhicules accidentés ou endommagés. Si vous souhaitez faire une reconversion professionnelle et vous orienter vers le métier de carrossier, cette fiche métier est faite pour vous.

Qu’est-ce qu’un Carrossier ?

Travaillant souvent main dans la main avec le mécanicien qui se charge lui des pièces internes au véhicule, le carrossier ne s’occupe que de l’enveloppe externe du véhicule et se voit attribuer la complexe mission de s’occuper de la tôle sur un véhicule abîmé ou accidenté.

Son intervention peut aller du simple remplacement d’une pièce comme un pare-choc, un pare-brise ou une portière à la restructuration du véhicule selon les normes du constructeur. Il sait donc maîtriser les différentes techniques et gestes liés au travail des métaux en feuilles.

Le carrossier s’occupe également de la peinture du véhicule et de son aspect final.

Dans le cas d’un accident, il accompagne l’expert automobile pour faire le diagnostic de l’état du véhicule et chiffrer le montant des réparations.

Les progrès de la technique ont largement fait évoluer le métier de carrossier en lui offrant de nouveaux outils comme le banc de mesure au laser.

Missions du Carrossier

  • Identifier les réparations à effectuer et déterminer le temps de travail à prévoir ;
  • Démonter les éléments endommagés pour les réparer ou les remplacer ;
  • Remettre en état ou remplacer les éléments abîmés ; 
  • Débrancher les faisceaux électriques et électroniques ;
  • Contrôler l’intégrité de chaque pièce ;
  • Contrôler la conformité aux normes du constructeur.

Où exerce le carrossier ?

Les carrossiers travaillent en général dans les garages multiservices et les ateliers spécialisés en carrosserie-peinture. 

Nombreux sont les carrossiers expérimentés à quitter le salariat pour s’installer à leur compte.

Tendance de la profession

Le secteur recrute énormément surtout que le contrôle technique oblige les détenteurs de véhicules à effectuer les réparations nécessaires. Afin de s'assurer une embauche plus rapide, il est préférable d'avoir une double qualification en réparation et en peinture de carrosserie.

Qualités pour devenir carrossier

Disponibilité

Le propre d’un accident étant son imprévisibilité, le carrossier doit se montrer disponible et donc accepter de travailler sur des plages horaires élargies. 

Bonne condition physique

Le métier de carrossier impose souvent de travailler dans des positions inconfortables ou de porter des charges lourdes. Cela impose d’avoir une bonne condition physique.

Sens du relationnel

Métier de service, le carrossier doit avoir un bon sens du relationnel. 

Adaptabilité

Avec les évolutions technologiques, le carrossier doit disposer autant d’un attrait pour la mécanique et la technique que pour la technologie et surtout, faire preuve d’une grande curiosité pour ses évolutions.

Formation carrossier

Que ce soit en formation initiale ou dans le cas d’une reconversion professionnelle, les formations pour devenir carrossier sont nombreuses.

Formations initiales

Niveau CAP

  • CAP réparation des carrosseries. Accessible après la troisième, il se prépare en 2 ans à temps plein ou en apprentissage.
  • CAP peinture en carrosserie. Accessible après la troisième, il se prépare en 2 ans à temps plein ou en apprentissage.
  • CAP construction des carrosseries. Accessible après la troisième, il se prépare en 2 ans à temps plein ou en apprentissage.

Niveau bac

  • Bac professionnel construction des carrosseries
  • Bac professionnel réparation des carrosseries

Ces deux diplômes se préparent en trois ans après la classe de troisième. Les élèves titulaires de certains CAP du même secteur peuvent également les préparer en 2 ans sous certaines conditions.

Niveau bac + 2

  • BTS conception et réalisation de carrosserie. Accessible à tout titulaire d'un baccalauréat professionnel industriel de la carrosserie, bac STI2D, il se prépare en 2 ans.

Niveau bac + 3

  • Licence pro maintenance et technologie : systèmes pluritechniques. Accessible à tout titulaire d'un bac +2, elle se prépare en 1 an.
  • Licence pro métiers de l'industrie : conception et processus de mise en forme des matériaux. Accessible à tout titulaire d'un bac +2, elle se prépare en 1 an.
  • Licence pro métiers de l'industrie : mécanique. Accessible à tout titulaire d'un bac +2, elle se prépare en 1 an.

Formation continue

Ces formations sont également accessibles par la voie de la formation continue des adultes permettant une reconversion professionnelle :

  • le CAP réparation des carrosseries
  • le titre professionnel (TP) carrossier réparateur
  • le CAP peinture en carrosserie 
  • le titre professionnel (TP) peintre en carrosserie 
  • le bac professionnel réparation des carrosseries
  • ...

Salaire d’un Carrossier 

Le salaire mensuel d’un carrossier débutant est le SMIC. Avec l'expérience, il peut atteindre 2 500€.

Les revenus d'un carrossier exerçant à son compte sont généralement plus élevés.

Évolutions possibles du carrossier

Un carrossier compétent peut être promu chef d'atelier après quelques années d'expérience, devenir contrôleur technique automobile ou ouvrir son propre atelier.

Envie d’une reconversion en tant que carrossier ?

Avantages d’une reconversion en tant que carrossier

  • Salaire attractif pour les profils expérimentés ou à leur compte.
  • Profession accessible dès le CAP.
  • Belles perspectives d'évolution professionnelle.
  • Métier polyvalent.

Inconvénients d'une telle reconversion 

  • Conditions de travail parfois difficiles : bruit, postures, port de charges lourdes…
  • Cadence soutenue : il faut être capable de travailler sous la pression.

Compétences de base indispensables pour se lancer

Savoir

  • Lecture de fiche technique
  • Maintenance de véhicules
  • Mécanique automobile
  • Électricité automobile
  • Techniques de soudure
  • Techniques de peinture
  • Règles de manipulation de produits toxiques
  • Caractéristiques des peintures
  • Caractéristiques des solvants
  • Caractéristiques des enduits
  • Caractéristiques des colles
  • Caractéristiques des matériaux de carrosserie
  • Procédés de brasage
  • Tôlerie
  • Équipements de contrôle de géométrie (marbre, pont de mesure, ...)
  • Équipement de redressage de carrosserie
  • Appareil de réglage d'optique
  • Utilisation d'outillages manuels
  • Utilisation de matériel de levage
  • Règles de sécurité
  • Santé et sécurité au travail
  • Logiciels de Gestion de Maintenance Assistée par Ordinateur (GMAO)

Savoir-faire

  • Identifier l'intervention à partir de l'ordre de réparation ou des indications de l'expert mandaté, du client
  • Réaliser la dépose/pose et le réglage des éléments amovibles de carrosserie, des équipements , des fermetures et des garnissages
  • Contrôler la géométrie des châssis, coques, berceaux et redresser les éléments de carrosserie déformés ou les remplacer
  • Remplacer les vitres ou réparer les impacts et fissures
  • Préparer les surfaces avant peinture du véhicule
  • Doser, adapter les tons des peintures et des laques de finition au véhicule (références d'origine, vieillissement, effets visés) et les appliquer
  • Réaliser une opération de ponçage de surface
  • Contrôler la surface (dépôt, aspect, épaisseur), identifier les non-conformités et réaliser les retouches, reprises de finition
  • Suivre des procédures de maintenance fixées par le constructeur
  • Établir un compte rendu d'intervention
  • Renseigner les supports de suivi d'intervention et transmettre les informations au service concerné
  • Organiser un poste de travail
  • Entretenir un poste de travail

(Source: ROME)

Par où commencer sa reconversion de carrossier ?

Changer de métier au profit de celui de carrossier n'est pas assimilable à une opportunité que vous pouvez saisir au "bon moment". C'est un projet, comme tout autre, que vous devez anticiper en prenant le temps nécessaire. Comme le disait Arthur Ashe, "une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation"…

Vouloir se former, en prélude à votre reconversion professionnelle de carrossier, peut être une décision salutaire surtout si vous n’avez aucune des formations initiales précédemment listées ou des compétences indiquées ci-avant.

La formation peut en effet être, dans une certaine mesure, la clé d’une reconversion professionnelle en tant que carrossier mais pas forcément car une chose est sûre : se reconvertir ne rime pas toujours avec se former. 

Le mieux est de prendre le temps de préparer votre reconversion professionnelle en faisant le point sur votre situation et vos compétences actuelles. Pour cela, faire appel à un expert en évolution professionnelle pourra être un excellent préalable. Cela mettra à nu vos forces et faiblesses en matière de connaissances et d’aptitudes, et, conséquemment, vos besoins réels en formation (personnalisée), y compris l’organisme de formation qui répondra le plus précisément possible à ces besoins.

Comment financer votre reconversion ?

Il existe différents dispositifs pour financer en tout ou partie votre reconversion.

Salariés en CDI, en CDD ou en intérim

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • CPF de transition professionnelle  
  • Plan de développement des compétences 
  • promotion par alternance Pro-A

Demandeur d’emploi

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • Aide Individuelle à la Formation (AIF) 
  • Contrat de professionnalisation

Intérimaire

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • CPF de transition professionnelle  
  • Contrat de professionnalisation
  • FAFTT (Fonds d’assurance Formation du Travail Temporaire)

Indépendant

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • FAF (fonds d’assurance formation)
  • Crédit d'impôt pour la formation des dirigeants d’entreprise

Fonctionnaire

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • Congé de formation professionnelle (CFP)
Perdu(e) dans votre vie professionnelle
En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
Faites le test