Carrossier | Fiche métier

Quelles sont les missions du Carrossier ? Quelles formations suivre pour se reconvertir dans ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier de Carrossier.

Carrossier
Sommaire

    Métier de Carrossier

    Expert de la carrosserie, ce professionnel a pour rôle de faire retrouver la forme aux véhicules accidentés ou endommagés. Si vous souhaitez faire une reconversion professionnelle et vous orienter vers le métier de carrossier, cette fiche métier est faite pour vous.

    Qu’est-ce qu’un Carrossier ?

    Travaillant souvent main dans la main avec le mécanicien qui se charge lui des pièces internes au véhicule, le carrossier ne s’occupe que de l’enveloppe externe du véhicule et se voit attribuer la complexe mission de s’occuper de la tôle sur un véhicule abîmé ou accidenté.

    Son intervention peut aller du simple remplacement d’une pièce comme un pare-choc, un pare-brise ou une portière à la restructuration du véhicule selon les normes du constructeur. Il sait donc maîtriser les différentes techniques et gestes liés au travail des métaux en feuilles.

    Le carrossier s’occupe également de la peinture du véhicule et de son aspect final.

    Dans le cas d’un accident, il accompagne l’expert automobile pour faire le diagnostic de l’état du véhicule et chiffrer le montant des réparations.

    Les progrès de la technique ont largement fait évoluer le métier de carrossier en lui offrant de nouveaux outils comme le banc de mesure au laser.

    Missions du Carrossier

    • Identifier les réparations à effectuer et déterminer le temps de travail à prévoir ;
    • Démonter les éléments endommagés pour les réparer ou les remplacer ;
    • Remettre en état ou remplacer les éléments abîmés ; 
    • Débrancher les faisceaux électriques et électroniques ;
    • Contrôler l’intégrité de chaque pièce ;
    • Contrôler la conformité aux normes du constructeur.

    Qualités pour devenir carrossier

    Disponibilité

    Le propre d’un accident étant son imprévisibilité, le carrossier doit se montrer disponible et donc accepter de travailler sur des plages horaires élargies. 

    Bonne condition physique

    Le métier de carrossier impose souvent de travailler dans des positions inconfortables ou porter des charges lourdes. Cela impose d’avoir une bonne condition physique.

    Sens du relationnel

    Métier de service, le carrossier doit avoir un bon sens du relationnel. 

    Adaptabilité

    Avec les évolutions technologiques, le carrossier doit disposer autant d’un attrait pour la mécanique et la technique que pour la technologie et surtout, faire preuve d’une grande curiosité pour ses évolutions.

    Formation pour devenir carrossier

    Que ce soit en formation initiale ou dans le cas d’une reconversion professionnelle, les formations pour devenir carrossier sont nombreuses.

    Formation initiales

    Niveau CAP

    • CAP réparation des carrosseries. Accessible après la troisième, il se prépare en 2 ans à temps plein ou en apprentissage.
    • CAP peinture en carrosserie. Accessible après la troisième, il se prépare en 2 ans à temps plein ou en apprentissage.
    • CAP construction des carrosseries. Accessible après la troisième, il se prépare en 2 ans à temps plein ou en apprentissage.

    Niveau bac

    • Bac professionnel construction des carrosseries ou réparation des carrosseries. Se prépare en trois ans après la classe de troisième. Les élèves titulaires de certains CAP du même secteur peuvent également le préparer en 2 ans sous certaines conditions.

    Niveau bac + 2

    • BTS conception et réalisation de carrosseries. Accessible à tout titulaire d'un baccalauréat professionnel industriel de la carrosserie, bac STI2D, il se prépare en 2 ans.

    Niveau bac + 3

    • Licence pro maintenance et technologie : systèmes pluritechniques. Accessible à tout titulaire d'un bac +2, elle se prépare en 1 an.
    • Licence pro métiers de l'industrie : conception et processus de mise en forme des matériaux. Accessible à tout titulaire d'un bac +2, elle se prépare en 1 an.
    • Licence pro métiers de l'industrie : mécanique. Accessible à tout titulaire d'un bac +2, elle se prépare en 1 an.

    Formation continue

    De nombreuses formations permettent de se professionnaliser dans le domaine comme le CQP (certificat de qualification professionnelle).

    Ces formations sont également accessibles par la voie de la formation continue des adultes permettant une reconversion professionnelle :

    • CAP réparation des carrosseries, 
    • le titre professionnel (TP) carrossier réparateur, 
    • le CAP peinture en carrosserie, 
    • le titre professionnel (TP) peintre en carrosserie, 
    • le bac professionnel réparation des carrosseries.

    Salaire d’un Carrossier 

    Le salaire mensuel moyen net d’un carrossier salarié est d’environ 1600 € pour un homme et 1400€ pour une femme (environ 45000 salariés en France).

    (Source : statistiques Insee).

    Tendances de la profession

    Le secteur recrute énormément surtout que le contrôle technique obligent les détenteurs de véhicules à effectuer les réparations nécessaires. Afin de s'assurer une embauche plus rapide, il est préférable d'avoir une double qualification en réparation et en peinture de carrosserie.

    Les carrossiers travaillent en général dans les garages multiservices et les ateliers spécialisés en carrosserie-peinture. 

    Évolutions possibles du carrossier

    Un carrossier compétent peut être promu chef d'atelier après quelques années d'expérience, devenir contrôleur technique automobile ou ouvrir son propre atelier.

    Envie de
    changer de métier ?
    c'est parti