Fiche métier Mécanicien automobile

Quelles sont les missions du Mécanicien automobile ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier de Mécanicien automobile.

Fiche métier Mécanicien automobile

Métier de Mécanicien automobile

Expert de la mécanique, ce professionnel a pour rôle d’assurer la réparation et l’entretien des véhicules automobiles. Si vous souhaitez faire une reconversion professionnelle et vous orienter vers le métier de mécanicien, cette fiche métier est faite pour vous.

Qu’est-ce qu’un mécanicien automobile ?

Avec le développement du numérique dans les voitures, l’éventail des compétences techniques du mécanicien s’est largement élargi allant du diagnostic à l’entretien en passant par la réparation ou le dépannage des véhicules privés et utilitaires n’excédant pas un poids total de 3,5 tonnes. Certains choisissent même de se spécialiser dans la compétition ou les véhicules de défense. Le mécano fait donc place à présent au mécanicien technicien de maintenance automobile.

Le mécanicien automobile travaille dans des entreprises de dépannage, des garages, des concessionnaires automobiles… qu’il soit à son compte ou salarié mais ce sont les grosses structures (réseau) qui offrent le plus de possibilités d’embauches aux mécaniciens automobiles. 

Missions du mécanicien automobile

  • Effectuer les révisions des véhicules et l’entretien courant : vidanges, contrôle de l'allumage, des freins, de la carburation…
  • Mettre à jour les données des ordinateurs de bord 
  • Régler les parties mécaniques, électriques, hydrauliques et pneumatiques du véhicule
  • Diagnostiquer les causes d’une défaillance, énumérer et réaliser les réparations éventuelles
  • Vente de pièces détachées

Où exerce le mécanicien automobile ?

Le mécanicien automobile est employé par des garages, des centres de réparation rapide ou par des concessionnaires.

Il peut également travailler à son compte, en tant que garagiste ou dépanneur.

Tendances de la profession

Les garages indépendants se faisant de plus en plus rares, la  concurrence dans le secteur est très rude et pour trouver un emploi rapidement, mieux vaut se tourner vers des réseaux de grandes marques ou des centres automobiles offrant un large éventail de services.

Qualités pour devenir mécanicien automobile

Disponibilité

Le propre d’une panne étant son imprévisibilité, le mécanicien automobile doit se montrer disponible et donc accepter de travailler sur des plages horaires élargies. D’ailleurs, certains professionnels proposent des services 24h/24. 

Bonne condition physique

Le métier de mécanicien impose souvent de travailler dans des positions inconfortables ou de porter des charges lourdes. Cela impose d’avoir une bonne condition physique.

Sens du relationnel

Métier de service, le mécanicien doit avoir un bon sens du relationnel afin de fidéliser ses clients. 

Adaptabilité

Avec les évolutions technologiques, le mécanicien doit disposer autant d’un attrait pour la mécanique et la technique que pour la technologie et surtout, faire preuve d’une grande curiosité pour ses évolutions.

Formation pour devenir mécanicien automobile

Que ce soit en formation initiale ou dans le cas d’une reconversion professionnelle, les formations pour devenir mécanicien automobile sont nombreuses.

Formation initiale

Niveau CAP

  • CAP maintenance des véhicules options voitures particulières
  • MC (mentions complémentaires) en 1 an après un CAP du secteur auto :
    • Maintenance des moteurs diesels et de leurs équipements
    • Maintenance des systèmes embarqués de l'automobil

Niveau bac

  • Bac pro maintenance de véhicules options voitures particulières
  • MC maintenance des installations oléohydrauliques et pneumatiques

Niveau bac + 2

  • BTS maintenance des véhicules (option «voitures particulières» ou «véhicules de transport routier»)

Formation continue

Ces formations sont également accessibles par la voie de la formation continue des adultes ainsi que d’autres certifications comme le titre professionnel (TP) mécanicien de maintenance automobile.

Certains grands groupes automobile comme Renault, Peugeot, BMW ou Mercedes disposent de leurs propres centres de formations pour recruter leurs mécaniciens.

De nombreuses formations permettent de se professionnaliser dans le domaine comme le CQP (certificat de qualification professionnelle) : mécanicien de maintenance automobile, contrôleur technique de véhicule léger… 

Salaire d’un mécanicien automobile  

Un mécanicien débutant gagne généralement l’équivalent d’un SMIC par mois mais sa rémunération dépend surtout de son diplôme et du lieu d’exercice.

Un profil expérimenté voit son salaire augmenter rapidement : plus de 2 000€ par mois et jusqu'à 4 500€ en région parisienne.

En tant qu’artisan, un mécanicien automobile se rémunère entre 2 500€ et 4 500€.

Évolutions possibles du mécanicien automobile

Après plusieurs années, le mécanicien auto peut être promu chef d'équipe, chef d'atelier ou se spécialiser dans la mécanique de compétition. Il peut aussi se diriger vers des postes de contrôleur technique, de dépanneur remorqueur et, avec une formation complémentaire, devenir électronicien auto.

Envie d’une reconversion en tant que mécanicien automobile ?

Avantages d’une reconversion en tant que mécanicien automobile

  • Salaire attractif pour les profils expérimentés ou à leur compte
  • Profession accessible dès le CAP
  • Belles perspectives d'évolution professionnelle
  • Missions variées
  • Métier qui recrute

Inconvénients d'une telle reconversion 

  • Conditions de travail parfois difficiles : bruit, postures, odeurs d'essence, port de charges lourdes, risques du métier...
  • Grande amplitude horaire notamment en cas de dépannage

Compétences de base indispensables pour se lancer

Savoir

  • Procédures d'entretien de véhicules
  • Intervention de service rapide
  • Normes environnementales
  • Logiciel de détection de panne
  • Règles de sécurité
  • Technologie des équipements électroniques
  • Technologie des équipements électriques
  • Tôlerie
  • Technologie des systèmes de freinage
  • Pneumatique
  • Hydraulique
  • Principes de fonctionnement d'un moteur
  • Outils bureautiques
  • Logiciels de Gestion de Maintenance Assistée par Ordinateur (GMAO)
  • Appareil de réglage d'optique
  • Analyseur de gaz d'échappement
  • Équilibreuse de roue
  • Utilisation d'analyseur de niveau sonore
  • Utilisation de matériel de levage
  • Équipements de contrôle de géométrie (marbre, pont de mesure, ...)
  • Techniques de soudure
  • Lecture de plan, de schéma
  • Principes de fonctionnement d'un système de climatisation
  • Principes de la relation client

Savoir-faire

  • Accueillir une clientèle
  • Identifier une intervention à partir d'un dossier technique
  • Détecter les dysfonctionnements du véhicule et des équipements
  • Déterminer une solution technique de remise en état du véhicule et des équipements
  • Changer ou réparer les moteurs, boîtes de vitesse, embrayages, suspensions, démarreurs
  • Tester le véhicule et réaliser la mise au point et les réglages
  • Renseigner les supports de suivi d'intervention et transmettre les informations au service concerné
  • Entretenir des locaux
  • Entretenir un poste de travail
  • Entretenir un outil ou matériel
  • Assurer une maintenance de premier niveau

(Source: ROME)

Par où commencer sa reconversion de mécanicien automobile ?

Changer de métier au profit de celui de mécanicien automobile n'est pas assimilable à une opportunité que vous pouvez saisir au "bon moment". C'est un projet, comme tout autre, que vous devez anticiper en prenant le temps nécessaire. Comme le disait Arthur Ashe, "une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation"…

Vouloir se former, en prélude à votre reconversion professionnelle de mécanicien automobile, peut être une décision salutaire surtout si vous n’avez aucune des formations initiales précédemment listées ou des compétences indiquées ci-avant.

La formation peut en effet être, dans une certaine mesure, la clé d’une reconversion professionnelle en tant que mécanicien automobile mais pas forcément car une chose est sûre : se reconvertir ne rime pas toujours avec se former. 

Le mieux est de prendre le temps de préparer votre reconversion professionnelle en faisant le point sur votre situation et vos compétences actuelles. Pour cela, faire appel à un expert en évolution professionnelle pourra être un excellent préalable. Cela mettra à nu vos forces et faiblesses en matière de connaissances et d’aptitudes, et, conséquemment, vos besoins réels en formation (personnalisée), y compris l’organisme de formation qui répondra le plus précisément possible à ces besoins.

Comment financer votre reconversion ?

Il existe différents dispositifs pour financer en tout ou partie votre reconversion.

Salariés en CDI, en CDD ou en intérim

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • CPF de transition professionnelle  
  • Plan de développement des compétences 
  • promotion par alternance Pro-A

Demandeur d’emploi

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • Aide Individuelle à la Formation (AIF) 
  • Contrat de professionnalisation

Intérimaire

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • CPF de transition professionnelle  
  • Contrat de professionnalisation
  • FAFTT (Fonds d’assurance Formation du Travail Temporaire)

Indépendant

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • FAF (fonds d’assurance formation)
  • Crédit d'impôt pour la formation des dirigeants d’entreprise

Fonctionnaire

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • Congé de formation professionnelle (CFP)
Perdu(e) dans votre vie professionnelle
En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
Faites le test