Fiche métier Mécatronicien

Quelles sont les missions du Mécatronicien ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier de Mécatronicien

Mécatronicien
Sommaire

    Métier de Mécatronicien

    La mécatronique conjugue la Mécanique, l’électronique et l’informatIque pour créer un nouveau métier au carrefour de disciplines traditionnelles et modernes. Si vous souhaitez faire une reconversion professionnelle et vous orienter vers le métier de mécatronicien, cette fiche métier est faite pour vous.

    Qu’est-ce qu’un mécatronicien ?

    Le mécatronicien réalise des produits de haute technologie tels que des objets connectés ou des systèmes radar afin de gagner en confort, sécurité, sûreté de fonctionnement des machines. 

    Présent dans tous les domaines du quotidien : automobile, aéronautique, biomédical, équipement sportif…  le mécatronicien travaille sur site industriel, en atelier de montage ou au sein d’un service après-vente.

    En tant que technicien, ce professionnel s’occupe avant tout de la maintenance des appareils tandis que l’ingénieur est en charge de la conception. Lors des tests et essais, technicien et ingénieurs collaborent pour mener à bien le projet.

    Missions du mécatronicien

    • Concevoir des systèmes « intelligents » pour améliorer les performances de tous types d'équipements
    • Expérimenter et imaginer de nouveaux systèmes à même d’apporter sécurité et performance
    • Assurer le lien entre les équipes spécialisées dans la mécanique et l'électronique
    • Installer, régler et surveiller des machines composées d’éléments mécaniques, hydrauliques, pneumatiques, électriques et électroniques, des installations de production automatisée
    •  Identifier les pannes
    • Effectuer ou faire exécuter les réparations qui s'imposent par le remplacement correct des pièces défectueuses
    •  Assurer une veille technologique

    Qualités pour devenir Mécatronicien

    Esprit d’équipe

    Le mécatronicien travaille toujours en équipe pluridisciplinaire ce qui implique de collaborer avec divers corps de métier. Il faut donc savoir s’adapter. 

    Rigueur

    Le mécatronicien maîtrise les particularités de la mécanique, l’électronique et l’informatique. Pour tirer le meilleur parti de ce vaste ensemble de connaissances et de compétences, il doit faire preuve  d’une grande rigueur doublée d’un excellent esprit de synthèse. 

    Curiosité

    Afin d’améliorer en permanence la performance et la sécurité des produits, le mécatronicien se doit d’enrichir en permanence son bagage technique que ce soit en électronique, en mécanique ou en informatique) en actualisant ses connaissances. 

    Formation pour devenir mécatronicien

    Métier récent, la formation dépend du métier visé : ingénieur/ingénieure ou technicien/technicienne en mécatronique.

    Niveau BAC+1

    • MC mécatronique navale,

    Niveau BAC+2

    • BTS CRSA - conception et réalisation de systèmes automatiques,
    • BTS électrotechnique,

    Niveau BAC+3

    • Licence pro métiers de l'industrie : mécatronique, robotique,
    • Licence pro automatique et informatique industrielle spécialité robotique et vision industrielle,

    Niveau BAC+5

    • Diplôme d'ingénieur spécialité mécatronique, 
    • Master : automatique, robotique ; électronique, énergie électrique, automatique ; génie mécanique ; mécanique 

    Pour ceux qui souhaitent se reconvertir dans le métier d’ingénieur en robotique, ils peuvent, sous réserve de justifier des critères de qualification requis, préparer un diplôme d’ingénieur ou un master universitaire par la voie de la formation continue dans le domaine de l’automatique, la robotique, la mécatronique, ou l’électronique. 

    Salaire d’un mécatronicien 

    Le salaire d’un technicien en mécatronique se situe entre 1900 et 2200 euros bruts par mois.

    Le salaire d’un ingénieur mécatronicien se situe entre 2900 et 3100 euros bruts par mois.

    Tendances de la profession

    Le métier étant relativement récent, la demande connaît chaque année une forte hausse et est recherché par toutes sortes de structures : industrie, établissement public, cabinet de conseil, bureau d’études, etc. Les opportunités d’emploi sont donc importantes. D’ailleurs, la plupart des mécatroniciens et mécatroniciennes sont recrutés par des chasseurs de tête avant même d’avoir finalisé leurs études.

    Évolutions possibles du mécatronicien

    Pour les techniciens/techniciennes en mécatronique, les portes seront ouvertes pour devenir ingénieur/ingénieure. L'Ingénieur mécatronicien peut intégrer des projets de plus en plus importants en occupant la même fonction. Il peut aussi devenir chef de projet ou s'orienter vers la recherche et le développement.

    Envie de
    changer de métier ?
    c'est parti