Concierge d'hôtel | Fiche métier

Quelles sont les missions du Concierge d'hôtel ? Quelles formations suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier de Concierge d'hôtel.

Concierge d'hôtel | Fiche métier
Sommaire

    Métier de Concierge d'hôtel

    Les métiers de l’hôtellerie offrent de nombreux débouchés et opportunités de reconversion. Parmi ces derniers, la profession de concierge d'hôtel. Découvrez cette profession exigeante en détail : mission, salaire, formations possibles, reconversion. 

    Qu’est-ce qu’un concierge d'hôtel ?

    Homme clé de la réception des grands hôtels, le métier de concierge est exigeant et prestigieux car entièrement tourné vers le service à la personne.

    Assurer l’accueil des clients, les informer sur le séjour, transporter les bagages ou encore communiquer les messages sont autant de missions qui incombe à ce professionnel de l’hôtellerie. 

    Sa mission prioritaire consiste à satisfaire le client et lui rendre le séjour le plus agréable possible. Pour cela, il peut être amener à satisfaire les demandes les plus excentriques mais surtout doit parfaitement bien connaître les goûts et les habitudes des clients pour assurer un service sur-mesure et haut de gamme. 

    Pour répondre à leurs attentes, il est en contact permanent avec tous les services de l’hôtel de la cuisine à la sécurité et coordonne le travail des réceptionnistes, des grooms, des voituriers ou encore des bagagistes. 

    Mais le concierge d'hôtel intervient également en extérieur en réalisant des réservations auprès des agences de voyages, des sociétés de location de voitures, des restaurants, des théâtres…

    Le seul débouché possible pour les futurs concierges est l'hôtellerie de luxe (hôtels 4*, 5* et palaces) avec un niveau d'exigence très élevé. Par exemple, un minimum de 2 langues étrangères est obligatoire pour prétendre à ce poste. 

    L'accès au métier est également assez fermé, pour deux raisons :

    • la promotion interne reste la méthode de recrutement principale ;
    • peu de postes sont proposés. 

    En France, seul un millier de postes de concierges existe.

    Missions du concierge d'hôtel 

    • Accueil du client (le plus possible dans sa langue d'origine) ;
    • Gestion des appels téléphoniques, transmission aux personnes concernées ;
    • Effectuer les réservations pour le compte des clients ;
    • Remettre les clés et le courrier; 
    • Renseigner les clients sur les activités culturelles, sportives ou touristiques ;
    • Coordination des différents services de l’hôtel ;
    • S’assurer du bon déroulement du séjour ;
    • Noter les habitudes des clients pour les servir au mieux.

    Qualités pour devenir concierge d'hôtel

    Les concierges sont connus pour savoir satisfaire toutes les demandes, même les plus originales. Réactivité, débrouillardise, capacité d'adaptation et portefeuille de bonnes adresses s’imposent pour que les clients se régalent de leur séjour. 

    Représentant l'image de son employeur, une tenue vestimentaire et une allure irréprochables sont aussi essentielles. Courtois, discret et attentif, le Concierge d’hôtel a une relation privilégiée avec chaque client lui permettant de personnaliser ses services.

    Il doit également faire preuve d’autorité auprès du personnel qu’il encadre et s’assure que son équipe se comporte de manière cohérente avec la culture d'entreprise.

    Face à une clientèle étrangère importante et pour satisfaire leurs demandes, le concierge d'hôtel doit être polyglotte (au minimum trilingue). Pour espérer faire carrière dans ce milieu, parler l'anglais couramment est donc un minimum obligatoire.

    Formations pour devenir concierge d'hôtel

    Pour devenir concierge d'hôtel, aucun diplôme n’est obligatoire mais être trilingue et suivre une formation spécifique à l’hôtellerie de luxe sont deux préalables indispensables. 

    Formation initiale

    Niveau BAC+2

    • BTS responsable d'hébergement. Accessible à tout titulaire d'un baccalauréat et particulièrement : bac techno STHR, bac pro commercialisation et services en restauration, bac pro cuisine (les autres devront passer par une année préalable de mise à niveau est obligatoire), il se prépare en 2 ans.
    • BTS hôtellerie-restauration option mercatique et gestion hôtelière. Accessible à tout titulaire d'un baccalauréat et particulièrement : bac techno STHR, bac pro commercialisation et services en restauration, bac pro cuisine (les autres devront passer par une année préalable de mise à niveau est obligatoire), il se prépare en 2 ans.

    Formation continue

    Dans le cadre d’une évolution ou d’une réorientation professionnelle, il est possible de devenir concierge d'hôtel par la voie de la formation continue en suivant la formation Concierge de grand-hôtel international (dispensée par l’Institut de conciergerie internationale, Paris), la MC accueil-réception, le BTS management en hôtellerie restauration option management d'unité d'hébergement ou encore la formation conciergerie du Greta Nord Aquitaine.

    Salaire d’un Concierge d'hôtel 

    Le salaire mensuel moyen net d’un Concierge d'hôtel salarié est d’environ 1900 € pour un homme et 1800€ pour une femme. En fin de carrière, ces émoluments peuvent dépasser les 5 000 € dans les établissements les plus prestigieux. De plus, il ne faut pas oublier que les pourboires sont courants dans la profession pouvant augmenter considérablement ces montants. 

    Débouchés et évolutions du concierge d'hôtel   

    Ainsi qu’indiqué plus haut, l'insertion professionnelle des concierges débutants est difficile puisque peu de postes existent et réservés aux grands établissements de luxe : grands hôtels, palaces, châteaux et demeures de luxe.

    Par contre, à l’étranger les débouchés sont plus importants d’autant plus qu’ils apprécient particulièrement les enseignement à la française.

    Avec de l’expérience, il peut accéder au poste de chef concierge mais  s’il veut faire progresser sa carrière, il aura intérêt à changer d’établissement, ou à suivre des formations pour évoluer vers des fonctions d’encadrement et de gestion.