Gouvernante d’étage | Fiche métier

Quelles sont les missions de la Gouvernante d’étage ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier de Gouvernante d’étage.

Gouvernante d’étage
Sommaire

    Métier de Gouvernante d’étage

    Professionnel hautement qualifié du service à la personne, la Gouvernante d’étage s’occupe de l’intendance au sein d'un hôtel. Découvrez ce métier en détail.

    Qu’est-ce qu’une gouvernante d’étage ?

    Si le nom est au féminin, le métier s’ouvre pourtant aux deux sexes. Hommes et femmes de l’ombre, les gouvernantes d'étage s’assurent que les chambres de l’établissement dans lequel ils exercent sont dans un état de propreté incontestable et assure au client le meilleur confort, tout comme les couloirs et les paliers. 

    Pour y parvenir, les gouvernantes dirigent et contrôlent le travail de l'équipe d'entretien en passant de chambre en chambre. 

    De la tâche sur une couverture à l’ampoule grillée, rien n'échappe à sa vigilance. Ses objectifs : s’assurer que tout soit parfait pour le client, satisfaire ses demandes et veiller au bon fonctionnement des équipements, des installations sanitaires et électriques.

    Les principaux recruteurs de gouvernantes sont les hôtels de taille moyenne et les hôtels de luxe. Il est également possible d'être embauché par les centres et les villages vacances.

    Missions d’une gouvernante d’hôtel 

    • Vérifier le travail des femmes de chambre qu'elle encadre 
    • Gérer les stocks de linge et de produits de nettoyage
    • Veiller à la sécurité des étages
    • Mandater des sociétés extérieures pour des travaux spécifiques
    • Gérer le planning et la coordination des activités du personnel d'étage Répartir le travail 
    • Répondre aux clients pour toute réclamation ou souhait particulier concernant leur hébergement

    Qualités pour devenir gouvernante d’étage

    • Sens des responsabilités,
    • Sens de l’organisation,
    • Souci du détail,
    • Bonne condition physique et énergie,
    • Accepter des horaires irréguliers et des clients très exigeants,
    • Discrétion et tact,
    • Autorité et diplomatie,
    • Organisation.

    Formation pour devenir gouvernante d’étage

    Formation initiale

    Niveau CAP

    • CAP commercialisation et services en hôtel, café, restaurant,

    Niveau bac

    • BP gouvernante
    • Bac techno sciences et technologies de l'hôtellerie et de la restauration
    • Titre du Cours Hôtelier de Besançon «Gouvernante-Réceptionniste», diplôme de niveau IV certifié par le RNCP

    Niveau bac + 2

    • BTS hôtellerie-restauration option A mercatique et gestion hôtelière
    • BTS responsable d'hébergement 

    Formation continue

    Tous les professionnels en activité peuvent profiter de la formation continue pour acquérir de nouvelles compétences, se spécialiser, ou évoluer dans leur métier comme le BP gouvernant ou le BTS management en hôtellerie restauration

    Pour ceux qui souhaitent se tourner vers le métier de gouvernante de maison dans le cadre d’une réorientation, vous pouvez préparer le CQP gouvernant d’hôtel, le titre professionnel gouvernant en hôtellerie, ou le CQP gouvernant d'établissements hôteliers et de santé.

    Salaire d’une gouvernante d’étage 

    D’après l’INSEE, le salaire mensuel moyen brut varie entre de 1500 € à 4000 €. 

    Débouchés et évolutions de la gouvernante d’hôtel

    Le secteur de l'hôtellerie se porte bien et recrute à tous les niveaux ce qui offre de belles opportunités de recrutement pour les gouvernantes. En France ou à l'étranger, palaces, hôtels 3 ou 4 étoiles, centres de loisirs, maisons de retraite, villages de vacances, les stations de tourisme… sont autant de lieux d'exercice pour la gouvernante. 

    Suivant son lieu d’exercice, une gouvernante d'étage dotée d'une bonne formation hôtelière, de connaissances en gestion et sachant parler une ou plusieurs langues étrangère pourra gravir rapidement les échelons : première gouvernante, assistante gouvernante générale, puis gouvernante générale, directrice de l'hébergement. 

    À l'étranger, les opportunités d'emploi ne manquent pas, surtout pour celles qui maîtrisent une ou plusieurs langues étrangères.