Contrôleur des douanes | Fiche métier

Quelles sont les missions d’un Contrôleur des douanes ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier Contrôleur des douanes.

Contrôleur des douanes
Sommaire

    Contrôleur des douanes : zoom sur le métier

    Au sortir du concours, le contrôleur des douanes peut exercer dans 2 branches distinctes :

    Contrôle des opérations commerciales et de l’administration générale

    Il s’assure du respect des règles douanières et de la surveillance de ce qui est transporté. Il contrôle les taxes et les droits en rapport avec les marchandises. Il enquête au sein d’une équipe en charge de la vérification et du contrôle en entreprises et sur documents, des opérations effectuées par les sociétés.

    Surveillance

    Le contrôleur des douanes peut avoir en charge la surveillance des lieux de transport qui accueillent passagers et bagages, comme les aéroports ou les gares. Dans ce cas, il est affecté à une brigade, tenu au port de l’uniforme et d’une arme de service. Dans le cas de la surveillance, il contrôle les voyageurs, leurs bagages, les marchandises ou les moyens de transport aux frontières et sur tout le territoire national.

    Qualités requises pour devenir contrôleur des douanes

    Tout d’abord, comme tout métier de sécurité, le contrôleur des douanes doit avant tout faire preuve d’intégrité pour garantir une impartialité totale dans son jugement.

    Ensuite, il doit être extrêmement rigoureux car il ne faut jamais sous-estimer une piste.

    Le tact et la diplomatie sont de mise surtout lors de l’utilisation de ses droits de fouille ou de contrôle.

    Les situations d’urgence lui demandent sang-froid, d’être réactif et d’avoir un jugement à la fois intuitif et factuel. 

    Pour exercer ce métier, de très bonnes aptitudes sportives sont nécessaires.

    Enfin, la maîtrise d’une langue vivante étrangère est un atout. 

    Les formations pour devenir contrôleur des douanes

    Pour devenir contrôleur des douanes, il faut réussir le le concours de contrôleurs des douanes et droits indirects accessible. 

    Les autres conditions pour vous présenter au concours :

    • Avoir le bac ou un diplôme équivalent ou justifier d’une expérience de trois ans dans un poste dont le niveau est équivalent à celui de contrôleur des douanes
    • Être français ou ressortissant d’un État membre de l’Union européenne ou de l’Espace économique européen
    • Jouir de l’intégralité de ses droits civiques et être en position régulière au regard des dispositions du code du service national
    • Disposer d’un casier judiciaire vierge
    • Remplir les conditions d’aptitude physique exigées pour l’exercice des fonctions

    Le concours propose deux options (“surveillance” ou “opérations commerciales et d’administration générale”), toutes deux en rapport avec les futures spécialisations de l’agent. Suivant l’option retenue, les épreuves changent et le programme de préparation également.

    Salaire d’un contrôleur des douanes

    Le salaire dépend du grade et de l’échelon. A cette rémunération principale, qui progresse avec l'ancienneté, s'ajoutent diverses indemnités et primes. 

    Les deux branches du métier de contrôleur des douanes ne disposent pas du même salaire. 

    Pour ceux qui exercent dans la branche administration, le salaire évolue autour de 2200€ au début. Pour la branche sécurité, ce salaire est de 2300€ brut.

    L’évolution interne, permet de passer de la catégorie B à la catégorie A et d’augmenter son salaire. L’évolution sans concours, au mérite, est également envisageable au fil des échelons et des missions.

    Tendances de la profession

    La possibilité d’accéder à ce métier sans diplôme autre que la bac en fait une profession très prisée. Cependant, les places sont très limitées : beaucoup d’inscrits mais peu de reçus.