Directeur des services pénitentiaires | Fiche métier

Quelles sont les missions du Directeur des services pénitentiaires ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier de Directeur de prison.

Directeur des services pénitentiaires
Sommaire

    Métier de Directeur des services pénitentiaires

    Fonctionnaire de l'encadrement supérieur du ministère de la Justice recruté sur concours, le directeur de prison est à la fois le gestionnaire en charge d'un établissement et le manager de l'équipe pénitentiaire. Découvrez la profession en détail : mission, formation, recrutement, reconversion.

    Qu’est-ce qu’un directeur de prison ? 

    Le directeur de centre pénitentiaire est en charge du maintien de l'ordre et de la sécurité dans l'établissement pénitentiaire où il est affecté car il est directement responsable en cas d’incident ou d’évasion. Il doit donc appliquer tous les protocoles de sécurité nécessaires et imposés par sa hiérarchie.

    Ensuite, il veille à favoriser la réinsertion des détenus dans la société en instaurant divers dispositifs favorisant leur réinsertion sociale comme des formations qualifiantes, des ateliers de travail...

    Intermédiaire entre le monde extérieur et les détenus, le directeur de prison entretient des contacts autant avec sa hiérarchie que les services pénitentiaires d'insertion et de probation, les familles des détenus ou encore les médias.

    Enfin, en tant que directeur, il assure l’encadrement du personnel et gère les conflits entre détenus. Il s’occupe également de l’équilibre économique et financier avec des objectifs de performance et d’efficacité.

    Missions du directeur de prison

    • gestion des ressources humaines ;
    • encadrement des équipes de l’établissement (celles de la surveillance, de la probation et de la technique) ;
    • mise en oeuvre des protocoles de sécurité ;
    • gestion financière de l’établissement ;
    • contrôle de l’application des peines, en collaboration avec les magistrats et les services d’insertion et de probation ;
    • relation avec les partenaires extérieurs. ;

    Où exerce le directeur de prison ?

    Dans les établissements pénitentiaires.

    Tendances de la profession

    Le nombre de poste annuel est assez limité et il est difficile d’indiquer un nombre de lauréats annuel. Environ 5 % des directeurs de prison sont renouvelés chaque année soit une trentaine chaque année. Comme pour l’ensemble du pénitencier, la demande reste soutenue. 

    Qualités requises pour devenir directeur des services pénitentiaires

    Le poste de directeur des services pénitentiaires impose certaines qualités. Tout d’abord, il possède un réel sens de l’écoute et une grande capacité de dialogue. En effet, la communication est très importante en prison. 

    Ensuite, il fait preuve d’une extrême rigueur et d’une autorité naturelle pour ne pas de laisser dépasser en cas de situation compliquée à gérer.

    Formations pour devenir directeur de prison

    Le concours de directeur des services pénitentiaires est la voie principale d'accès à l'ensemble des fonctions de direction. Ouvert aux candidats âgés de 45 ans au plus au 1er janvier de l’année du concours et titulaires d’un Bac+3 minimum, sa réussite permet d’intégrer l’École nationale d’administration pénitentiaire (ENAP).

    S’en suit alors une période de formation rémunérée de deux ans.

    À l’issue des deux années de formation initiale, les lauréats sont nommés directeurs stagiaires, en poste dans un établissement, avant leur titularisation.

    Évolutions possibles du directeur des services pénitentiaires

    Le directeur de centre pénitentiaire ne peut rester plus de 6 ans sur un même poste ce qui favorise leur évolution de carrière. 

    Ensuite, grâce à la promotion interne et les concours professionnels, il peut envisager de se diriger vers des postes de chefs d’établissement pénitentiaire, de directeurs fonctionnels des services pénitentiaires d’insertion et de probation ou de chefs de bureau en administration centrale.

    Ils peuvent également évoluer vers d’autres missions : inspection des services pénitentiaires, chef du service à compétence nationale de l’emploi pénitentiaire, directeur interrégional des services pénitentiaires, directeur de formation de l’École nationale d’administration pénitentiaire, directeur de l’école nationale d’administration pénitentiaire.

    Salaire d’un directeur de prison

    Le salaire d’un directeur pénitentiaire évolue entre 2 000 et 4 500 € par mois.

    Envie de
    changer de métier ?
    c'est parti