Fiches métiers de la sécurité et de l'armée

Vous souhaitez porter l’uniforme. Les métiers de la sécurité et de l’armée devraient vous plaire. Découvrez nos fiches métiers qui vous dévoileront les métiers qui s’offrent à vous, leurs missions quotidiennes, les qualités nécessaires pour les exercer, les formations possibles ou encore les salaires moyens.

Sommaire
Métiers de la sécurité et de l’armée

A savoir sur le secteur de la sécurité et de la défense

Les secteurs de l’armée et de la sécurité interviennent dans la défense des biens et des personnes. Pour y parvenir, les profils recrutés sont variés : agents de sécurité, militaires, gendarmes, policiers, gardes du corps, maîtres-chiens… 

Les métiers de l’armée 

Même si les recrutement dans ce secteur sont moins importants qu’auparavant (coupe budgétaire oblige), l’armée reste le principal employeur du secteur de la défense et la sécurité et propose un vaste éventail de métiers. 

Qu’on souhaite intervenir sur le terrain comme soldat, pilote, infirmier ou exercer dans un bureau en tant que secrétaire, informaticien, responsable de ressources humaines, plus de 400 métiers différents sont accessibles avec ou sans diplôme. 

Les métiers de la sécurité 

Bien souvent, les métiers associés à la sécurité sont concentrés sur les métiers de policier, CRS, officier. Pourtant, les entreprises privées de la sécurité dynamisent ce secteur et offrent également de nombreuses professions diverses : gardes du corps, société de surveillance et de gardiennage, transports de fonds.

De nouveaux métiers font également leur apparition requérant de nouveaux profils tels que dans la cybercriminalité ou le terrorisme.

Quels profils recrute ce secteur ?

Pour intégrer la Police nationale, la Gendarmerie, ou le Corps des sapeurs-pompiers, tous les niveaux d’étude initiaux sont possibles. Les militaires de rang ou les adjoints de sécurité sont recrutés sans condition de diplômes tandis que les candidats aux grades plus élevés (lieutenant de police, sous-officier, officier…) doivent justifier d’un niveau bac +2 à bac +5.

L’intégration se fait sur concours d’Etat ou concours de la Fonction Publique Territoriale. Par la suite, il est possible de progresser grâce aux concours internes.

La sécurité privée est un important vivier d’emplois, notamment pour des publics peu ou pas qualifiés. Par exemple, une formation professionnelle diplômante ou un CAP peuvent largement suffir pour embrasser une carrière de maître-chien, de vigile ou de garde du corps. Les candidats doivent toutefois justifier de l’aptitude professionnelle requise par la loi et être immatriculés à la préfecture pour pouvoir exercer.

Quelles qualités sont nécessaires pour travailler dans la sécurité ?

Que ce soit dans le public ou le privé, ce sont les missions effectuées qui déterminent les compétences recherchées. Mais travailler dans la sécurité demande au minimum les qualités suivantes :

  • honnêteté et intégrité sont indispensables pour exercer ce métier
  • excellente condition physique 
  • sens de l’observation pour être capable de repérer les comportements suspects et situations inhabituelles 
  • maîtrise de soi pour désamorcer les conflits et faire face aux situations dangereuses.
  • avoir un certificat de secourisme

 

Vous pensez être fait pour ces métiers ? Découvrez alors la liste de ces derniers ci-après.

Dernières actualités