Devenir Convoyeur de fonds | Fiche métier

Quelles sont les missions du Convoyeur de fonds ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier de Convoyeur de fonds.

Convoyeur de fonds
Sommaire

    Métier de Convoyeur de fonds

    Métier particulièrement dangereux, le transport de fonds reste néanmoins une profession dont les perspectives d’embauche sont toutes au vert. Découvrez ce métier en détail.

    Qu’est-ce que le métier de Convoyeur de fonds ?

    Le convoyeur de fonds ou transporteur de fonds est un professionnel de la sécurité qui assure le transport et la sécurisation de biens de valeurs (billet, monnaies, chèques, cartes bancaires, titres restaurant, effets de commerce, bijoux, lingots, etc.). Il a en charge leur protection contre les risques de vol et pour cela, il peut être conducteur, garde ou messager (chef de file).

    Il peut aussi être chargé d'alimenter en argent des distributeurs automatiques de billets ( "dabiste") ou être opérateur de traitement de valeurs.

    Le métier exposant à des situations périlleuses, le convoyeur de fond est armé, porte un uniforme, un gilet pare-balles et se déplace dans un véhicule blindé sur un trajet qu’il ne connaît qu’au dernier moment.

    Le convoyeur de fonds peut travailler pour le compte d’une entreprise de transport de fonds, ou être employé par une entreprise publique disposant d'un service interne spécialisé (Banque de France).

    Missions du Convoyeur de fonds

    • Sécuriser les transports d'argent ou d'objets de valeurs
    • Respecter des délais fixés
    • Surveiller les alentours pendant que le messager transporte les valeurs
    • Alimenter les distributeurs automatiques de billets
    • Conduire le convoi
    • Maîtriser les lois relatives à la légitime défense, au flagrant délit et à l'assistance aux personnes en danger

    Qualités d’un Convoyeur de fonds

    Métier à risque, le convoyeur de fond doit savoir faire preuve d’une vigilance extrême autant pour lui que pour les autres et de self-contrôle afin de réagir au mieux dans les situations délicates.

    Il doit également posséder une très bonne connaissance Le convoyeur de fonds doit disposer d'une connaissance des directives réglementaires et législatives relatives à la détention et l'emploi des armes. 

    Une excellente vision est requise, notamment pour être conducteur.

    Enfin, l’esprit d’équipe est indispensable. Sans oublier, bien sûr, l’honnêteté.

    Formation pour devenir Convoyeur de fonds

    Pour exercer ce métier, aucun diplôme n’est requis. Le candidat doit juste être âgé d'au minimum 21 ans, posséder un casier judiciaire vide ainsi que la carte professionnelle. Les entreprises sont tenues, après l'embauche, d'assurer une formation sur les opérations de transport de fonds et un entraînement au tir.

    Néanmoins, un diplôme dans le domaine de la sécurité vous offrira l'avantage d’être recruté plus vite et de bénéficier d’une évolution professionnelle plus rapide.

    Formation initiale

    Niveau 3ème

    • CAP agent de sécurité
    • CQP spécialité transports de fonds (organisé par la branche professionnelle), qui se prépare en quelques centaines d'heures.
    • CQP métiers d'opérateur de traitement des valeurs. Ce certificat se prépare en moins d'une centaine d'heure, sans niveau spécifique

    Niveau BAC

    • BP agent technique de prévention et de sécurité. 
    • Bac professionnel sécurité prévention

    Formation continue

    En cas de reconversion, sachez que le CAP agent de sécurité et le bac pro métiers de la sécurité sont deux certifications qui sont accessibles en formation continue.

    Salaire d’un Convoyeur de fonds

    En termes de rémunération, le convoyeur de fond touche en moyenne 2000€ nets/mois auquel il faut ajouter les primes et les avantages comme les tickets restaurants.

    Évolutions du Convoyeur de fonds

    Après plusieurs années d’expérience, le convoyeur de fonds peut devenir chef d’équipe ou s’orienter vers la sécurité dans les transports.

    Envie de
    changer de métier ?
    c'est parti