Staffeur - ornemaniste reconversion | Fiche métier

Quelles sont les missions du staffeur ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier de staffeur.

Staffeur - ornemaniste reconversion | Fiche métier

Métier de staffeur-ornemaniste

Pour habiller l’intérieur ou l’extérieur d’un bâtiment, il est possible de faire appel à un staffeur, artisan d’art spécialiste des éléments de décoration en plâtre. Si ce métier vous intéresse et que vous hésitez à vous lancer, cette fiche métier devrait vous apporter quelques points d’éclaircissement sur sa mission, sa formation ou encore son recrutement pour réussir votre reconversion.

Staffeur : qu’est-ce que c’est ?

Le staffeur-ornemaniste est un artisan spécialiste de la rénovation, de la création et de la pose d’éléments de décoration sur des bâtiments neufs ou anciens comme les rosaces, les colonnes, les moulures, les corniches …. Pour ce faire, il utilise du staff (mélange de plâtre et de fibres végétales, de fibres de verre ou de métal) mais il peut également réaliser des ornementations en stuc, un enduit imitant le marbre ou la pierre.

Dans ce cas, ce professionnel est appelé staffeur stucateur.

Ses réalisations peuvent être aussi bien ornementales que  fonctionnelles (améliorations thermiques, acoustiques…).

Ainsi, il existe 3 types de staffeurs :

  • Le plâtrier staffeur qui intervient toujours après le gros œuvre et réalise les faux plafonds ou les cache-tuyaux. Un maçon peut intervenir en tant que tel
  • Le plâtrier stucateur qui intervient aussi bien en rénovation qu’en construction de bâtiments
  • Le plus connu, le staffeur-ornemaniste qui fabrique des éléments d’ornements, et restaure des éléments de bâtiments. 

Les missions du staffeur-ornemaniste

Travail d’une grande minutie et rigueur, le processus est toujours le même.

Tout d’abord, le staffeur prend connaissance des désirs de son client ou de l’architecte avec lequel il collabore en termes de décoration et d’emplacement.

En cas de création, le professionnel soumet une esquisse à son client au préalable avant de réaliser dans son atelier un moule (en bois, en silicone ou en plâtre).

Le staffeur projette ensuite une fine couche de plâtre liquide sur le moule à l’aide d’une brosse à staff avant d’ajouter l’armature puis de recouvrir d’une autre couche de plâtre. 

Il convient ensuite de démouler la pièce. 

Suivant les pièces à créer, comme les corniches, le staffeur utilisera la technique du traînage qui consiste à réaliser un gabarit avec une découpe de zinc enserrée dans du bois avant de faire plusieurs passages successifs avec le plâtre.

Une fois l’ensemble des éléments réalisés, le staffeur peut alors les apporter sur le chantier et les poser avant de réaliser les jointures, la peinture ou encore le vernis.

Où exerce le staffeur ?

Les staffeurs ornemanistes peuvent exercer :

  • dans de petites entreprises artisanales de staff
  • des entreprises de restauration
  • dans l’industrie, où il réalise des maquettes ou des prototypes de véhicules, de meubles ou de pièces mécaniques

Tendance de la profession

Près de 700 entreprises spécialisées se répartissent sur le territoire, en particulier dans les régions Ile-de-France, Pays de la Loire et le Bordelais. Ils recherchent de nouveaux professionnels qualifiés en permanence.

Les possibilités d’utilisation du staff comme des prototypes de meubles, de voitures ou de pièces mécaniques, offrent de nouveaux débouchés aux staffeurs. 

De plus en plus de femmes se dirigent vers cette voie.

Qualités requises pour devenir staffeur-ornemaniste

Rigueur

Façonner un élément de décoration en plâtre demande de la dextérité et requiert une grande rigueur car la précision est importante pour éviter de devoir la refaire. 

Créativité

Afin de se différencier, le staffeur possède une sensibilité artistique marquée, ainsi qu’une forte créativité pour se renouveler et imaginer de nouvelles créations.

Minutie

Les corniches, moulures... sont souvent ornés de détails infimes, ce qui rend le travail de création et/ou de rénovation très précis.

Bonnes connaissances en histoire

Le staffeur peut intervenir sur des monuments historiques. Il est important qu’il connaisse les règles d’architecture afin de pouvoir reproduire les modèles.

Bonnes conditions physiques

Le métier de staffeur demande une bonne condition physique. En effet, il faut parfois déplacer des matériaux lourds mais également supporter le travail dehors, par tous les temps et le bruit.

Formations staffeur-ornemaniste

L’accès à la profession de staffeur nécessite au minimum un niveau CAP. 

Formation initiale

Niveau CAP

  • CAP staffeur ornemaniste

Niveau Bac 

  • Brevet des métiers d’arts (BMA) volumes option staff et matériaux associés
  • Bac professionnel aménagement et finition du bâtiment

Niveau Bac +2

  • BTS finitions aménagement des bâtiments : conception et réalisation (BTS AF - Aménagement finition)

Formation continue

Face à des reconversions de plus en plus nombreuses, les formations  pour adultes sont aisément accessibles. 

Il est donc possible de préparer la plupart des diplômes ci-dessus en formation pour adultes.

Évolutions possibles du staffeur

Comme beaucoup de professions dans le bâtiment, avec de l’expérience le staffeur peut choisir de se mettre à son compte. Mais il peut également préférer se spécialiser dans les travaux de restauration des bâtiments du patrimoine ou le domaine industriel.

Salaire du staffeur

La rémunération moyenne du staffeur salarié est estimée à environ 1500€ bruts / mois. 

À leur compte, les revenus peuvent être plus importants mais dépendront de la clientèle et de la notoriété. 

Envie d’une reconversion en tant que staffeur-ornemaniste ?

Avantages 

  • Dans les métiers de l’Art, les jours se suivent mais ne se ressemblent pas. Vous ne subirez aucune monotonie
  • En choisissant une reconversion dans ce secteur, vous vous assurez de trouver rapidement un emploi
  • Vous participerez à des chantiers de rénovation de monuments historiques, ce qui extrêmement gratifiant.

Inconvénients d'une telle reconversion 

  • les conditions de travail sont parfois dures et compliquées 
  • les horaires de travail sont étendus et il est possible de devoir travailler les jours fériés ou à des heures tardives

Compétences de base indispensables pour se lancer

Savoir

  • Techniques de projection pneumatique
  • Techniques de moulage
  • Techniques de coulage
  • Règles et consignes de sécurité
  • Techniques de sculpture de moulure
  • Propriétés du plâtre
  • Dessin de détail
  • Dessin d'ensemble
  • Machines à projeter
  • Géométrie
  • Lecture de plan, de schéma
  • Conception et Dessin Assistés par Ordinateur (CAO/DAO)
  • Outils manuels de maçonnerie
  • Normes de la construction

Savoir-faire

  • Déterminer les techniques de mise en oeuvre de l'ouvrage
  • Constituer le stock de matières premières et de consommables
  • Tracer les plans, croquis de l'ouvrage en staff, stuc, ... ou déterminer l'implantation des cloisons à partir du plan de construction
  • Poser des appuis de fixation
  • Enduire des supports
  • Poncer des supports
  • Préparer du plâtre, staff ou stuc
  • Réaliser et lisser les joints
  • Poser des éléments de finition de structure
  • Poser un élément de décoration

(Source : Code ROME Pôle Emploi)

Par où commencer sa reconversion de staffeur-ornemaniste ?

Changer de métier au profit de celui de staffeur-ornemaniste n'est pas assimilable à une opportunité que vous pouvez saisir au "bon moment". C'est un projet, comme tout autre, que vous devez anticiper en prenant le temps nécessaire. Comme le disait Arthur Ashe, "une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation"…

Vouloir se former, en prélude à votre reconversion professionnelle de staffeur-ornemaniste, peut être une décision salutaire surtout si vous n’avez aucune des formations initiales précédemment listées ou des compétences indiquées ci-avant.

La formation peut en effet être, dans une certaine mesure, la clé d’une reconversion professionnelle en tant que staffeur-ornemaniste mais pas forcément car une chose est sûre : se reconvertir ne rime pas toujours avec se former.
Le mieux est de prendre le temps de préparer votre reconversion professionnelle en faisant le point sur votre situation et vos compétences actuelles. Pour cela, faire appel à un expert en évolution professionnelle pourra être un excellent préalable. Cela mettra à nu vos forces et faiblesses en matière de connaissances et d’aptitudes, et, conséquemment, vos besoins réels en formation (personnalisée), y compris l’organisme de formation qui répondra le plus précisément possible à ces besoins.

Comment financer votre reconversion ?

Il existe différents dispositifs pour financer en tout ou partie votre reconversion.

Salariés en CDI, en CDD ou en intérim

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • CPF de transition professionnelle  
  • Plan de développement des compétences 
  • promotion par alternance Pro-A

Demandeur d’emploi

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • Aide Individuelle à la Formation (AIF) 
  • Contrat de professionnalisation

Intérimaire

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • CPF de transition professionnelle  
  • Contrat de professionnalisation
  • FAFTT (Fonds d’assurance Formation du Travail Temporaire)

Indépendant

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • FAF (fonds d’assurance formation)
  • Crédit d'impôt pour la formation des dirigeants d’entreprise

Fonctionnaire

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • Congé de formation professionnelle (CFP)
Perdu(e) dans votre vie professionnelle
En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
Faites le test