Décorateur d'intérieur | Fiche métier

Quelles sont les missions du décorateur d'intérieur ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier de décorateur d'intérieur.

Décorateur ou décoratrice d'intérieur : Fiche métier

Métier de décorateur d'intérieur

Parmi les métiers créatifs, nombreux sont les passionnés de décoration qui décident d’entamer leur reconversion dans cette voie. Découvrez comment devenir décorateur d’intérieur en détail : mission, salaire, formations, reconversion.

Qu’est-ce qu’une décoratrice d'intérieur ?

Tout d’abord, il est important de ne pas confondre les décorateurs d’intérieur avec les architectes d'intérieur. En effet, contrairement au second, la décoration intérieure ne nécessite pas de réaliser de gros œuvre comme l’installation d’un escalier, l’abattement de murs ou de cloisons et se concentre avant tout sur les finitions : revêtements de sol et de mur, achat du mobilier, accessoires de déco...

Après un premier entretien avec le client pour connaître ses besoins et son budget, le décorateur d’intérieur effectue une proposition chiffrée.

Ensuite, place à la définition des étapes de réalisation du projet et aux différentes phases d'exécution.

A chaque étape du projet, la décoratrice d’intérieur donne des conseils et astuces sur le choix des couleurs, des rideaux, des styles, de lumière, des objets de décoration et des meubles...

Pour certains projets, il/elle peut poser les revêtements de sols, effectuer la peinture et monter les meubles alors que dans d’autres, il/elle déléguera à des artisans (peintre, plombier, menuisier ou carreleur…).

Enfin, il/elle apporte sa dernière touche en installant les accessoires de décoration qu’il/elle a achetés.

Le décorateur d’intérieur sait comprendre les besoins pour faire des propositions en fonction des envies et du budget de son client. Il sait orienter vers les bons choix à faire et s'adapter non seulement aux contraintes techniques mais aussi à un style sans imposer le sien.  

Il est investi d’une mission de conseil qui se limite à l'existant. Tout changement dans la distribution de l'espace nécessitera un professionnel : bureau d'étude, architecte d intérieur, architecte.

Missions du décorateur d’intérieur

Pour résumer, les missions d’une décoratrice d’intérieur sont les suivantes :

  • proposer un projet de décoration d’intérieur à son client en respectant ses attentes et son budget
  • définir la réalisation du projet
  • dessiner les plans des différents aménagements intérieurs à l’aide de logiciels de CAO et de DAO (dessin assisté par ordinateur)
  • réaliser un dossier de présentation comprenant les plans et les maquettes relatives aux différentes étapes du projet ;
  • rechercher différents prestataires amenés à intervenir sur la réalisation du projet
  • négocier avec eux les tarifs et les délais 
  • conseiller le client pour faire le bon choix des éléments décoratifs 
  • coordonner et gérer le planning d'intervention des différents prestataires sur le chantier 
  • contrôler la réalisation des travaux 
  • vérifier le respect des délais 

Où travaille le décorateur d’intérieur ?

Un décorateur d’intérieur peut exercer à son compte ou avec le statut salarié dans une agence de conseils en décoration, une boutique ou une enseigne de décoration, chez un antiquaire ou pour le monde du spectacle…

Tendances de la profession de décorateur d’intérieur

Avec la hausse de l'engouement des français pour la déco due notamment aux émissions de télévision et en parallèle leur manque de temps et/ou de compétences pour relooker leur intérieur, le métier de décorateur d’intérieur connaît un réel essor depuis quelques années. 

Qualités requises devenir décorateur d’intérieur

Pour exercer le métier de décorateur d’intérieur, plusieurs qualités sont nécessaires :

  • Avoir le sens de l’esthétique et un goût prononcé pour la déco
  • Faire preuve d’imagination et de créativité pour associer les formes, les matières et les couleurs… et créer une décoration esthétique
  • Maîtriser le dessin technique
  • Faire preuve de curiosité notamment en se tenant informé des dernières tendances en matière de déco et d’aménagement d’intérieur
  • Avoir une grande capacité d’adaptation afin de s’adapter à toutes les demandes, aux contraintes et aux différents espaces
  • Avoir le sens de l’écoute et de la psychologie pour comprendre ses clients et proposer des décorations personnalisées
  • Avoir un bon coup de crayon
  • Maîtriser des logiciels de modélisation d'espaces
  • Être disponible : les visites en clientèle peuvent avoir lieu les week-ends ou le soir
  • Être autonome : ce métier exige de travailler la plupart du temps seul
  • ...

Formations de décorateur d'intérieur

Bien que ce métier soit accessible sans diplôme, les entreprises tout comme vos futurs clients privilégient des candidats ayant suivi une formation pour acquérir toutes les connaissances du métier, maîtriser les logiciels de PAO et répondre en professionnel légitime aux exigences de la loi française en matière de normes et réglementations. 

Devenir décorateur ou décoratrice d’intérieur est possible à n'importe quel âge et de multiples voies permettent d'accéder au métier.

Formation initiale

Niveau Bac+2

  • BTS design d'espace
  • BTS agencement de l'environnement architectural
  • Diplôme des métiers d'art (DMA) décor architectural
  • Diplôme des métiers d'art (DMA) arts de l'habitat 

Niveau Bac+3

Diplôme national d'arts et techniques (DNAT) design d'espace

Niveau Bac+4

  • Diplôme supérieur d'arts appliqués (DSAA) créateur-concepteur option architecture intérieure et environnement
  • Diplôme supérieur d'arts appliqués (DSAA) architecture intérieure et création de modèles

Niveau Bac+5

  • Diplôme national d'arts plastiques (DNAP) design
  • Diplôme national supérieur d'expression plastique (DNSEP) design de Toulouse et d'Angers
  • Diplôme de l'Ensad-Arts Déco spécialisé en architecture d'intérieur
  • Diplôme de l'école Camondo, de l'Esail de Lyon, de l'académie Charpentier, de l'Esag, de l'École bleue...

Formation continue

Dans le cadre d’une reconversion professionnelle, il est possible de devenir décorateur d’intérieur en suivant une formation à distance ou en intégrant une école de décoration. 

Découvrez les formations Décorateur / décoratrice d'intérieur

Devenir Décorateur d'Intérieurs
Formation proposée par CréaCours
Voir la formation
Formation de Design à Distance
Formation proposée par Edaa
Voir la formation
Formation à Distance Décoration d’Intérieur
Formation proposée par Edaa
Voir la formation

Les expériences professionnelles

Comme tous les métiers artistiques, il est essentiel de se constituer un portfolio. 

Afin d’alimenter votre book de présentation, il est recommandé de multiplier les stages en entreprise et les projets bénévoles.

Ces expériences professionnelles vous permettent de rencontrer des spécialistes de la décoration et ainsi développer votre réseau indispensable pour une insertion professionnelle réussie.

Décorateur ou Décoratrice d’intérieur salaire 

Exerçant souvent en indépendant, les honoraires d’un décorateur d'intérieur varient suivant le projet et la zone géographique d’exercice.

Le calcul se fait au pourcentage de la dépense totale engagée par le client,  déterminé par unité de vacation (heure, demi-journée, journée) ou fixé sous la forme d’un forfait. A l’heure, il est rémunéré entre 60€ et 100€.

Pour les salariés, en début de carrière, le salaire mensuel d’une décoratrice d’intérieur varie entre le SMIC et 2 500€ brut par mois.

Envie d’une reconversion en tant que conseiller en rénovation énergétique du bâtiment ?

Avantages du métier 

  • Un métier passionnant alliant sens artistique, créativité, imagination dont la variété des missions permet d’éviter toute monotonie dans votre quotidien professionnel et d’apprendre chaque jour de nouvelles choses
  • Vous pouvez exercer cette profession à votre compte 
  • Le métier est en plein essor car la décoration intérieure reste l’une des activités favorites des français 
  • La profession est accessible à tout âge et tout niveau d'étude

Inconvénients du métier 

  • Les contretemps et les plannings serrés peuvent parfois provoquer stress et angoisse
  • Il faut parfois gérer des clients insatisfaits
  • Tous les projets n’aboutissent pas et il faut savoir garder le moral 

Compétences de base indispensables

Savoir

  • Tracé de croquis
  • Conception et Dessin Assistés par Ordinateur (CAO/DAO)
  • Lecture de plan, de schéma
  • Droit de l'urbanisme et de la construction
  • Cahier des Clauses Techniques Particulières -CCTP-
  • Normes de la construction
  • Normes de construction et démolition de bâtiment
  • Histoire de l'art
  • Dessin technique
  • Dessin de détail
  • Normes de sécurité des espaces et des établissements recevant du public
  • Normes environnementales
  • Histoire de l'architecture

Savoir-faire

  • Définir un avant-projet
  • Déterminer les conditions de réalisation d'un projet
  • Dessiner des aménagements et agencements intérieurs
  • Concevoir un dossier de présentation de projet
  • Consulter des entrepreneurs potentiels pour le compte d'un client
  • Identifier des intervenants pour le compte d'un client
  • Sélectionner des éléments de décorations en accord avec le client
  • Planifier des opérations de chantier
  • Coordonner les différentes phases d'intervention des corps de métiers du chantier
  • Contrôler la conformité des travaux jusqu'à réception
  • Assister le client dans la réception de chantier

(Source: ROME agent immobilier)

Par où commencer sa reconversion de décorateur d’intérieur ?

Changer de métier au profit de celui de décorateur d’intérieur n'est pas assimilable à une opportunité que vous pouvez saisir au "bon moment". C'est un projet, comme tout autre, que vous devez anticiper en prenant le temps nécessaire. Comme le disait Arthur Ashe, "une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation…”

Même si le métier peut s’exercer sans aucun diplôme, 

Vouloir se former, en prélude à votre reconversion professionnelle, peut être une décision salutaire surtout si vous n’avez aucune des formations initiales précédemment listées ou des compétences indiquées ci-avant.

La formation peut en effet être, dans une certaine mesure, la clé d’une reconversion professionnelle en tant que décorateur d’intérieur mais pas forcément car une chose est sûre : se reconvertir ne rime pas toujours avec se former. 

Le mieux est de prendre le temps de préparer votre reconversion professionnelle en faisant le point sur votre situation et vos compétences actuelles. Pour cela, faire appel à un expert en évolution professionnelle pourra être un excellent préalable. Cela mettra à nu vos forces et faiblesses en matière de connaissances et d’aptitudes, et, conséquemment, vos besoins réels en formation (personnalisée), y compris l’organisme de formation qui répondra le plus précisément possible à ces besoins.

Comment financer votre reconversion ?

Il existe différents dispositifs pour financer en tout ou partie votre reconversion.

Salariés en CDI, en CDD ou en intérim

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • CPF de transition professionnelle  
  • Plan de développement des compétences 
  • promotion par alternance Pro-A

Demandeur d’emploi

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • Aide Individuelle à la Formation (AIF) 
  • Contrat de professionnalisation

Intérimaire

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • CPF de transition professionnelle  
  • Contrat de professionnalisation
  • FAFTT (Fonds d’assurance Formation du Travail Temporaire)

Indépendant

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • FAF (fonds d’assurance formation)
  • Crédit d'impôt pour la formation des dirigeants d’entreprise

Fonctionnaire

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • Congé de formation professionnelle (CFP)
Perdu(e) dans votre vie professionnelle
En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
Faites le test