Coach de vie | Fiche métier

Quelles sont les missions du coach de vie? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier de coach de vie.

Devenir coach de vie : fiche métier
Sommaire

    Le métier de coach de vie

    Que ce soit pour perdre du poids, arrêter de fumer, retrouver confiance en soi ou bien réussir un examen… de nombreux français font appel à un professionnel en coaching de vie pour les accompagner à atteindre leurs objectifs personnels.

    Découvrez en détail cette profession : mission, salaire, formations possibles, reconversion.

    Qu’est-ce qu’un coach de vie ?

    Egalement appelé life coach, le coach de vie est une profession tournée vers l’humain qui a le vent en poupe depuis quelques années. 

    Ce professionnel consiste à accompagner des personnes (enfant, adulte ou personne âgée) en leur permettant de rechercher des solutions à leurs problématiques et/ou d’atteindre leur(s) objectif(s) qu’ils ont défini ensemble en amont.

    Le rôle d’un coach de vie est d’aider l'individu à prendre conscience de son potentiel (la plupart du temps inexploité), à mieux gérer son stress, à prendre confiance en lui et à avoir une image positive de lui-même.

    Un coach de vie peut intervenir dans plusieurs domaines :

    • perte de poids : il guide le coaché dans son régime
    • addiction à l’alcool, à la drogue ou au tabac : il l’aide dans l’arrêt à ses addictions
    • troubles relationnels dans le foyer : il accompagne les familles et les couples dans la résolution de leurs problématiques  
    • changement professionnel : il guide les personnes actives dans leur évolution ou leur reconversion professionnelle ou bien les personnes au chômage dans leur recherche d’emploi
    • manque de confiance en soi : il aide le coaché à trouver une meilleure estime de lui-même
    • ...

     
    Il faut savoir que le nombre de séances varie en fonction de la problématique du coaché.

    Enfin, il est important de noter que le coach de vie n’est en aucun cas un thérapeute ou un professionnel de santé et par conséquent il ne peut pas traiter les troubles psychiques ou psychiatriques.

    Les missions d’un coach de vie

    Le rôle du coach de vie n’est pas de résoudre lui-même les problèmes rencontrés par ses clients mais de leur donner les clés afin qu’ils puissent prendre confiance en eux et avancer. 

    • Faire le point sur les différentes difficultés rencontrées ou sur l’objectif à atteindre
    • Permettre de prendre du recul sur la situation et la dédramatiser
    • Etablir un plan d’action afin de résoudre les difficultés, prendre la bonne décision à une situation ou trouver des solutions à un problème
    • Guider le coaché à prendre conscience de son potentiel, à se valoriser et à avoir une image positive de lui-même.

    Pour cela, le coach de vie pose des questions à son client, écoute ses réponses puis les reformule afin que le coaché trouve par lui même les solutions à sa problématique et/ou les étapes pour atteindre son objectif. 

    Qualités requises pour devenir coach de vie

    Pour exercer le métier de coach de vie, plusieurs qualités sont requises.

    Avoir le sens du contact

    Intervenant auprès de personnes en situation plus ou moins difficile, le coach de vie doit savoir écouter et comprendre ses clients pour établir une vraie relation de confiance mais aussi faire preuve d’empathie tout en sachant garder ses distances avec ses clients. 

    Rigueur

    L’atteinte des objectifs, le bien-être et le confort des clients dépend en partie du travail méthodique et rigoureux du professionnel.

    Patience

    Ce métier nécessite une patience à toute épreuve car certains objectifs peuvent être longs à atteindre.

    Gestion de ses émotions

    Lors des coaching, le professionnel doit rester impartial face aux problématiques de ses clients et ne pas émettre de jugements.

    Envie d’aider autrui

    L’envie d’aider les autres est une qualité qui est centrée sur ses propres besoins mais qui a un impact fort sur la façon dont le life coach exerce. Il doit donc avoir de grandes capacités à motiver, à redonner confiance en soi et à valoriser.

    Discrétion

    Le professionnel doit faire preuve de discrétion pour ne pas divulguer ce qui se passe pendant les séances de coaching.

    Comment devenir coach de vie ?

    Formation coach de vie

    En France, il n'y a pas de réglementation définie de la profession de coach de vie ce qui signifie que vous pouvez exercer légalement cette profession sans diplôme d’Etat. Cependant, 3 organismes ont vocation de promouvoir et professionnaliser le coaching professionnel : ICF, EMCC et SFCoach. Ils garantissent un code de déontologie ainsi que le partage d'expériences et de compétences entre les adhérents.

    Pour se lancer dans le coaching de vie, il est vivement conseillé d’avoir suivi des études de psychologie et mieux encore une formation spécialisée à la fois théorique et pratique afin d'acquérir les bonnes techniques et les bons outils.

    De nombreuses écoles de coaching proposant des formations plus ou moins longues existent en France.

    Certaines proposent une formation de Coach professionnel avec titre RNCP (équivalent BAC + 4) avec une spécialisation coach de vie et des modules supplémentaires en PNL, en hypnose, en relation d’aide ou en psychologie… afin de pouvoir offrir un accompagnement efficace.

    Un travail sur soi

    En plus de suivre une formation, il est recommandé d'effectuer un travail d'introspection personnel afin de mieux se connaître et adopter la bonne attitude lors des séances de coaching.

    Développer son activité

    Pour avoir des clients, il faut prospecter, se faire connaître et sans cesse développer son réseau. 

    Comme pour une entreprise, il faut booster votre visibilité en distribuant des cartes de visites, en créant un site web et en nouant des partenariats locaux...

    Salaire d’un coach de vie

    Ce spécialiste du coaching de vie facture la séance entre 50€ et 150€. Sa rémunération est en fonction de ses tarifs, du nombre de consultations ainsi que de sa notoriété.

    Au début, il faut savoir que l’activité est plus considérée comme un complément de revenu plutôt qu’une activité à temps plein.

    Où travailler en tant que coach de vie ?

    Le métier s’exerce essentiellement en libéral. Un life coach débutant préférera travailler à son domicile, à celui des coachés ou bien dans un endroit neutre. Alors que les plus expérimentés ouvriront leur propre cabinet.

    Tendances de la profession de life coach

    Devenir coach de vie est un métier d’avenir mais il ne faut pas oublier qu’un travail de prospection est nécessaire pour développer sa clientèle et que la plupart du temps il ne s’exerce qu'à mi-temps (du moins au début).

    Envie de
    changer de métier ?
    c'est parti