Coach scolaire | Fiche métier

Quelles sont les missions du Coach scolaire ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier de Coach scolaire.

Coach scolaire
Sommaire

    Métier de coach scolaire

    Au cours de sa scolarité, de nombreuses difficultés peuvent surgir rendant l’enseignement compliqué pour les enfants ou les étudiants  et l’intervention d’un professionnel tel que le coach scolaire peut devenir indispensable pour les appréhender. Découvrez ce métier en détail.

    Qu’est-ce que le coach scolaire ?

    Arrivé tout droit des États-Unis où il est répandu depuis quelques années, le coaching scolaire a traversé l’océan pour accoster en France et se développer de plus en plus parmi les parents. 

    Le travail du coach scolaire est particulièrement adapté à des situations spécifiques ou à des moments particuliers tels que : baisse des résultats, démotivation, stress face à l'échéance d'un examen, d'un entretien ou à la gestion de conflits, choix d'orientation.

    Étrangère à la vie scolaire de l’enfant, l’objectif du coach scolaire est divers :

    • redonner du sens et de la motivation à l’élève ;
    • développer la confiance et les capacités d'apprentissage ;
    • augmenter le potentiel des élèves;
    • accompagner les parents dans la gestion de la scolarité.

    Pour orienter et aider son élève, le coach scolaire utilise de nombreux outils et méthodes d’apprentissage adaptés à son apprenant.

    Le coach scolaire ne doit absolument pas être confondu avec professeur particulier qui, contrairement au second qui accompagne dans l’apprentissage et la compréhension, aide avant tout le jeune à trouver sa propre méthode de travail et à devenir autonome.

    Cette méthodologie est importante puisqu’elle donne des atouts considérable à l’enfant ou à l’étudiant pour sa vie future.

    Missions du coach scolaire

    Le rôle du coach scolaire n’est pas de résoudre lui-même les problèmes rencontrés par les jeunes en matière d’apprentissage, mais de leur donner les clés afin qu’ils puissent prendre confiance en eux et avancer. Pour cela, le coach réalisera les actions suivantes :

    • Faire le point sur les différentes difficultés rencontrées ;
    • Permettre de prendre du recul sur la situation et la dédramatiser ;
    • Aider à renouer avec les apprentissages ;
    • Etablir un plan d’action afin de résoudre les difficultés, prendre la bonne décision à une situation ou trouver des solutions à un problème ;   
    • Assister le jeune à mieux formuler ses objectifs, à exploiter ses talents, à être autonome, à déterminer ses points forts et à aller au-delà de ses limites.

    Qualités d’un coach scolaire

    Avoir le sens du contact

    Intervenant auprès de personnes en situation plus ou moins difficile, le professionnel doit savoir écouter et comprendre ses clients pour établir une vraie relation de confiance mais aussi faire preuve d’empathie tout en sachant garder ses distances avec ses clients. 

    Rigueur

    L’atteinte des objectifs, le bien-être et le confort des clients dépend en partie du travail méthodique et rigoureux du coach.

    Patience

    Ce métier nécessite une patience à toute épreuve avec les personnes suivies, et une capacité à gérer les émotions fortes (dépit, colère, frustration)

    Envie d’aider les autres

    L’envie d’aider les autres est une qualité qui est centrée sur ses propres besoins mais qui a un impact fort sur la façon dont le coach exerce.

    Connaître le système éducatif

    Disposez d’une expérience réussie dans le système éducatif et scolaire peut aussi être un atout considérable puisque le coach est tenu d’avoir une certaine connaissance de la pédagogie efficace pour aider les élèves.

    Formation pour devenir coach scolaire

    En France, il n'y a pas de réglementation définie de la profession de coach scolaire ce qui signifie que vous pouvez exercer légalement cette profession sans diplôme d’Etat. 

    Cependant, il est fortement conseillé que les coachs souhaitant exercer cette profession aient déjà un pied dans le milieu scolaire ou la psychologie de l’enfant au préalable.

    Ce métier tendant à se professionnaliser, de plus en plus d’organismes ont vocation de promouvoir et professionnaliser le coaching scolaire. Ils garantissent un code de déontologie ainsi que le partage d'expériences et de compétences entre les adhérents.

    Dans le cadre d’une évolution ou d’une réorientation professionnelle, il est possible de devenir coach parental par la voie de la formation continue en passant l’attestation de qualification au conseil familial et conjugal.

    Par ailleurs, de nombreuses écoles et centres de formation prodiguent des formations afférentes à l’accompagnement familial et au coaching.

    Salaire d’un coach scolaire

    Comme la plupart des profession libérales, la rémunération dépendra de la méthode du coach, sa renommée, son expérience et sa formation. Entre également en compte la façon dont se déroule les séances : téléphone, visio ou sur place. Un coach scolaire facture  généralement à l’heure, 100€ en moyenne et 500€ le bilan.

    Où travailler en tant que coach scolaire ?

    Le coach scolaire exerce de manière libérale. Il peut réaliser des sessions hebdomadaires dans son cabinet, au domicile de ses clients ou par visio et celles-ci peuvent s'étaler sur plusieurs mois au besoin.