Entraîneur-Éducateur de football

Quelles sont les missions de l’Entraîneur-Éducateur de football ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier d’Entraîneur-Éducateur de football.

Sommaire
Entraîneur-Educateur de football

Métier d’Entraîneur-Éducateur de football

Entraîneurs et éducateurs ont deux rôles prépondérants dans le monde du foot. Bien que leurs missions soient différentes, ces 2 professionnels sont totalement complémentaires sur le terrain. Découvrez ces métiers en détail. 

Qu’est-ce qu’un éducateur de football ?

L’éducateur de football a pour mission d’organiser et d’animer des séances pour des jeunes filles ou des jeunes garçons afin de les guider dans leur apprentissage du jeu et leur évolution future dans ce sport. Leur objectif est de leur permettre de progresser selon des objectifs fixés et des échéances (championnats, coupes) tout en veillant à leur sécurité. 

L’éducateur de football met en place des exercices adaptés au niveau de l’équipe, analyse et corrige les gestes, accompagne lors des rencontres sportives pour les coacher. 

La plupart des éducateurs de football ne travaillent pas à plein temps pour un seul employeur et beaucoup sont bénévoles. Il a donc tout intérêt à être polyvalent et à pouvoir encadrer d’autres disciplines qui ne se pratiquent pas sur les mêmes temps.

Qu’est-ce qu’un entraîneur de football ?

L’entraîneur a pour mission d’encadrer une équipe pour l’emmener au plus haut niveau possible. Pour cela, il doit réussir à créer une cohésion de groupe et assurer une dynamique collective. Souvent ancien joueur de football lui-même (mais pas obligatoirement), l’entraîneur de football transmet son savoir, ses valeurs et les valeurs du sport.

L’entraîneur sera responsable de la sélection, des performances et des résultats de l’équipe. 

Souvent hommes de l’ombre, leur objectif premier est d’améliorer la compétence sportive.

Certains éducateurs ou entraîneurs exercent au sein d’organisations non compétitives, c’est-à-dire ne participant pas à des championnats professionnels. Dans ce cas, ils ont un rôle lié davantage à l'animation et à l’éducation sportive.

Qualités pour devenir éducateur ou entraîneur de football

Charisme et leadership

L'entraîneur sportif doit posséder un charisme naturel pour savoir s’imposer tout en faisant preuve de diplomatie et de tact. Il doit également savoir tirer le meilleur de son équipe et créer une vraie cohésion pour qu'elle donne le meilleur d'elle-même.

Rigueur et organisation

L’entraîneur dicte ses stratégies et sélections, et ces dernières ne doivent pas être discutés. Il assume l’entière responsabilité de ses choix et des performances qui en découlent. Rigueur et organisation sont donc indispensables.

Observateur

Faire les bons choix de joueur et savoir déceler le potentiel de chacun est un exercice difficile mais indispensable pour tout bon éducateur ou entraîneur de football. 

Excellente connaissance du jeu

L’une des qualités primordiales que doit posséder un entraîneur de football est inévitablement d'avoir été un bon joueur lui-même ou au moins de connaître parfaitement les exigences du jeu.

Formation pour devenir éducateur ou entraîneur de football

Certificat Fédéral de Football (1, 2 et 3)

Accessible dès 16 ans, ces certifications permettent entraîner des enfants à partir de 7 ans jusqu’aux seniors.  

BMF (Brevet de moniteur de Football)

Titre à finalité professionnelle de niveau 4, il s’oriente sur la responsabilité générale du club de base et présente l’avantage d’être accessible sous différentes formes : capitalisation des certificats fédéraux, apprentissage, continue ou discontinue…

BEF (Brevet d’entraîneur de Football)

Titre à finalité professionnelle de niveau 3, il s’oriente sur l’excellence de l’entraînement, la maîtrise méthodologique et vise le niveau régional séniors et national jeune. Les joueurs de Haut Niveau ou de très bon niveau amateur peuvent accéder directement à cet échelon. C’est un peu le « socle » de la professionnalisation. 

DES (Diplôme d’Etat Supérieur)

Seul diplôme d’état du système (niveau 2), il permet aux titulaires de bénéficier de nombreuses passerelles institutionnelles vers l’emploi et la formation. Il est orienté exclusivement sur l’optimisation de la performance, vers l’Elite nationale « Amateur ».

BEFF (Brevet d’Entraîneur Formateur de Football)

Titre à finalité professionnelle qui succède au Diplôme de Formateur (niveau 2) sans changement notable hormis l’adaptation au cadre règlementaire. Il touche tout ce qui est de la formation de haut niveau à partir des U13, indispensable à toute structure qui prétend agir en ce sens.

BEPF (Brevet d’Entraîneur Professionnel de Football)

Titre à finalité professionnelle qui succède au DEPF (niveau 2 – 955h) sans changement notable hormis l’adaptation au cadre règlementaire qui doit répondre aux besoins de toute équipe utilisant des joueurs professionnels.

Diplômes et certificats

Les éducateurs et entraîneurs rémunérés doivent être titulaire ou en cours de formation d’un diplôme ou d’un certificat de qualification enregistré au Registre National des Certifications Professionnelles (RNCP) qui garantit les compétences en matière de sécurité des pratiquants et des tiers conformément à l’article L.212-1 du code du sport. 

Certificats de qualification professionnelle (CQP)

Le certificat de qualification professionnelle (CQP) « moniteur de football » certifie les compétences acquises par la formation ou l’expérience (via la VAE), et permet à son titulaire d’encadrer contre rémunération dans la limite de 360h / an et se voir délivrer une carte professionnelle.

Le titulaire de ce certificat peut intervenir auprès des Écoles de Foot.  

Cette certification se passe en formation continue dont la durée minimale est de 250 heures dont 100 heures en situation professionnelle.

BPJEPS sports collectifs

Diplôme de niveau IV (bac professionnel), le Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et du Sport (BP JEPS) atteste des compétences professionnelles nécessaires à l’exercice du métier d’animateur dans le champ des sports collectifs dans une association ou une entreprise. La spécialité « football » permet de former des éducateurs et entraîneurs qualifiés pour un jeune public de moins de 15 (voire moins de 17 ans) pratiquant le foot de compétition.

DE JEPS

Diplôme de niveau III (bac+2), le Diplôme d’Etat de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et du Sport (DE JEPS) atteste de compétences professionnelles nécessaires et prépare à l’exercice du métier d’entraîneur de foot.

Le diplôme est préparé par la voie de la formation initiale, de l’apprentissage ou de la formation continue mais peut également être acquis par la VAE.

En formation initiale, la durée minimale est de 1200 heures dont 700 heures en centre de formation.

DES JEPS

Diplôme de niveau II (bac+3), le Diplôme d’Etat Supérieur de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et du Sport (DES JEPS) atteste des compétences nécessaires et prépare à l’exercice du métier d’entraîneur cadre.

Le diplôme est préparé par la voie de la formation initiale, de l’apprentissage ou de la formation continue mais peut également être acquis par la VAE.

En formation initiale, la durée minimale est de 1200 heures dont 700 heures en centre de formation.

STAPS

Vous pouvez aussi accéder au métier d'entraîneur via la filière STAPS, sciences et techniques des activités physiques et sportives. La licence STAPS parcours entraînement sportif donne un niveau bac+3 tandis que les master sciences du sport spécialité entraînement : biologie, nutrition, santé (université Paris Est Créteil) ou le master entraînement et optimisation de la performance sportive (Paris Descartes) donne un niveau bac+5.

 

Les titulaires de l’un de ces titres se voit délivrer par le préfet une carte professionnelle qui l’autorise à exercer contre rémunération et précisera les prérogatives d’encadrement et les conditions d’exercice afférentes.

Toute personne qui exercerait ces fonctions contre rémunération sans être titulaire d’un diplôme enregistré au RNCP, est coupable d’une infraction pouvant être punie de 1 an d’emprisonnement et de 15 000 € d’amende.

Salaire d’un éducateur ou entraîneur de foot  

Educateurs et entraîneurs peuvent être bénévoles dans une organisation non compétitive et percevoir parfois des indemnités ou des avantages divers.

Si l’éducateur est salarié, son salaire varie suivant la structure qui l’emploie et sa durée de travail mais en général, il commence au SMIC horaire + des indemnités.

S’il exerce pour une municipalité, sa rémunération suit la grille indiciaire de la fonction publique territoriale (FPT). 

La situation est la même pour l’entraîneur qui peut toucher entre 2000 € et 7000 € net par mois selon l'expérience, la discipline (amateur ou professionnelle) et l'employeur.

Où travailler en tant qu’éducateur ou entraîneur de foot ?

Au sein des collectivités territoriales, des postes d'éducateurs territoriaux des activités physiques et sportives (ETAPS) sont à pourvoir. L'éducateur sportif peut alors prendre en charge des enfants dans le cadre d'activités périscolaires, de stages de vacances ou encore pour assister les professeurs des écoles.

Dans les associations sportives amateurs.

Il peut enfin exercer dans le milieu privé comme les Clubs professionnels.