Comment se reconvertir dans un métier de la fonction publique ?

Sommaire

    Avec plus de 500 métiers différents dans des filières et des domaines aussi variés que passionnants (santé, éducation, sécurité, administratif…), 20% de l’emploi total en France ainsi qu’un fort taux de recrutement, les fonctions publiques – état, territoriale, hospitalière – représentent une véritable opportunité pour bon nombre de candidats à la reconversion.

    Ce choix est d’autant plus pertinent que ce secteur est accessible quels que soient le profil et le niveau d'études.

    Mais comme tout projet de reconversion, choisir de devenir agent de la fonction publique ne s’improvise pas et doit avant tout être un projet mûrement réfléchi. 

    Avant d’entamer votre reconversion professionnelle dans la fonction publique, lisez attentivement ce qui suit.

    Reconversion dans la fonction publique

    En quoi consiste le métier de fonctionnaire ?

    Avec plus de 5 millions de fonctionnaires, soit un actif français sur cinq, l’Etat reste le premier employeur de France. Mais attention ! Fonctionnaire n’est pas à proprement parler un métier mais plutôt une distinction entre le salarié du privé et celui du public. 

    La forte présence de l’Etat dans un grand nombre de secteurs vous offre un large panel de métiers répartis dans l’une des trois fonctions suivante :

    • la fonction publique d’Etat qui regroupe les agents en fonction dans :
    • les services centraux des ministères (Ministères de l’Education nationale, de la Défense et de l’Economie, des Finances et de l’Industrie, de l’Intérieur, de l’Emploi et de la Solidarité, etc.);
    • les services déconcentrés de l’Etat, au niveau régional ou départemental (les rectorats, les préfectures, etc.).
    • les établissements ayant une mission de service public, à Paris et en Province.
    • la fonction publique territoriale qui est responsable des services d’intérêts locaux (aménagement de l’espace, programmes d’aide à l’équipement, aides régionales, gestion du patrimoine, gestion des établissements éducatifs, etc.)
    • la fonction publique hospitalière qui regroupe les agents exerçant dans des établissements publics sanitaires ou sociaux, dépendant de l’Etat, des départements ou des communes.

    Ces métiers sont répartis en trois catégories d'emplois :

    • catégorie A pour les fonctions de conception et de direction, le niveau de diplôme requis est un bac+3 au minimum.
    • catégorie B pour les fonctions d'application, le niveau de diplôme requis va du baccalauréat au bac+2.
    • catégorie C pour les fonctions d'exécution, le niveau de diplôme requis n'excède pas le grade CAP/BEP. 

    Quelles qualités sont nécessaires pour se reconvertir dans la fonction publique ?

    Tous les métiers de la fonction publique ont une mission commune : servir l’Etat, les citoyens et l’intérêt général. 

    Métier de contact, cela implique forcément de savoir faire preuve d’altruisme et d’avoir une forte propension à vouloir aider et conseiller sans rien attendre en retour.

    Il faut apprécier les relations humaines et avoir un très bon relationnel en faisant toujours preuve de diplomatie, d’empathie, de patience, de résilience et de gentillesse.

    La vocation et l'engagement dont font preuve les agents de la fonction publique nécessitent également de la ténacité.

    S’orienter vers la fonction publique pour changer de métier

    Avantages 

    La motivation principale dans le choix d'une carrière publique semble souvent se résumer à la sécurité de l'emploi. Pourtant, choisir de se reconvertir dans la fonction publique présente de nombreux autres avantages :

    • Que l'on soit diplômé ou pas, il est possible de se reconvertir dans la fonction publique et d'y évoluer assez rapidement, faisant des métiers de la fonction publique un véritable ascenseur social
    • Premier employeur de France, le marché y est relativement dynamique surtout en raison des nombreux départs à la retraite
    • Le panel de métiers est large puisqu’on en recense 230 dans la fonction publique de l'État, autant dans la Territoriale et 200 dans l'Hospitalière
    • À partir d’un même concours, vous pouvez vous diriger vers de nombreuses missions différentes et enrichissantes
    • Parmi les raisons de changer de métier, nous retrouvons souvent l’envie d’un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Le statut de fonctionnaire est un exemple en la matière. Horaires variables, aménagements d'horaires, compte épargne temps, temps partiel, télétravail… autant de solutions pour permettre de trouver cet équilibre
    • Vous exercez un métier au service de tout le monde et ne faites donc aucune distinction du plus méritant ou de celui qui paye plus
    • De nombreuses passerelles entre les services et entre les différents versants de la fonction publique existent permettant de construire des parcours diversifiés et enrichissants dans le cadre de la mobilité 

     

    Inconvénients

    Évidemment, quand il y a des avantages, il y a bien souvent des contraintes à prendre en compte :

    • L’évolution salariale est plus lente que dans le secteur privé car elle dépend d’une grille précise
    • La mobilité vous imposera peut-être de travailler loin de chez vous ou même d’être affecté dans une autre ville
    • Certains concours sont très sélectifs et le nombre de reçus très faibles
    • Le fonctionnaire est sous les ordres de son supérieur qui l'évalue tout au long des années de travail et de ce dernier dépend alors toute perspective de promotion de grade souvent définie par le degré d'ancienneté

    Comment devenir fonctionnaire ?

    Cela dépend de la fonction publique : dans la fonction d’Etat et hospitalière, vous devez réussir un concours puis satisfaire à une période de stage de titularisation et/ou de formation. Dans la fonction publique territoriale, il vous faudra réussir le concours, puis chercher un poste dans une collectivité et enfin être titularisé à l'issue de votre stage.

    Pour entrer dans la fonction publique, vous devez satisfaire également à certaines conditions : 

    • être âgé de 16 ans au moins et posséder la nationalité française ou être ressortissant d’un État membre de l’Union Européenne;
    • être en règle avec la législation sur le service national en France ou dans le pays où vous êtes ressortissant (notamment avoir participé à la journée de défense et de citoyenneté);
    • ne pas avoir fait l’objet de condamnations incompatibles avec l’exercice de vos fonctions, mentionnées au bulletin n°2 de votre casier judiciaire, et jouir de vos droits civiques (droit de vote, d’élection, d’éligibilité);
    • remplir les conditions d’aptitude physique exigées dans l’exercice de vos fonctions.

    Les concours de la fonction publique. 

    Les conditions d'accès aux concours varient selon qu'il s'agit d'un concours externe, interne ou concours dit 3è concours et du niveau de l'emploi visé : emploi de catégorie A, B ou C.

    • Les concours externes sont ouverts aux candidats diplômés (ou prouvant l’accomplissement de certaines études)
    • Les concours internes sont réservés aux agents de la fonction publique ayant déjà une certaine ancienneté.
    • Les concours sur titres où l'examen du jury porte sur les diplômes et où le candidat ne subit pas d'épreuves
    • Les troisièmes concours visent les candidats qui justifient d’une activité professionnelle dans le secteur privé, d’un ou de plusieurs mandats d'élu local ou d'une ou de plusieurs activités en qualité de responsable d’une association, pendant une certaine durée.

    Les recrutements sans concours

    Concernant les jeunes de 16 à 28 ans dont le niveau d'étude est inférieur au bac, ce type de recrutement est appelé Pacte ( le "parcours d’accès aux carrières de la fonction publique territoriale, hospitalière et de l’Etat"). 

    Les candidats suivent une formation de deux ans max. au sein d’une administration avant d’intégrer la fonction publique en tant qu’agent public de catégorie C.

    Les recrutements contractuels

    Dans le cas où l'employeur ne trouve pas de fonctionnaires susceptibles d’assurer les fonctions recherchées ou lorsque la nature des fonctions ou les besoins des services le justifie, des recrutements contractuels peuvent être effectués. Ce type de recrutement est d’ailleurs de plus en plus courant puisque 50% des recrutements sont réalisés sous ce format, surtout dans la fonction publique territoriale.

    Ces emplois sont souvent qualifiés de "précaires" mais peu à peu, ils acquièrent un "statut" de plus en plus proche de ceux des fonctionnaires.

    Les aides financières

    Vous souhaitez vous reconvertir dans la fonction publique mais les fins de mois sont difficiles et vous ne savez pas comment financer vos formations, bilan de compétences ou préparation aux concours ? Des aides financières peuvent vous être attribuées. Parmi celles-ci :

    Le CPF

    Si vous envisagez une reconversion, il est fort probable que vous possédiez déjà un compte personnel de formation dont le montant disponible peut vous permettre de financer tout ou partie votre reconversion.

    En savoir plus sur le CPF

    Allocations pour la diversité dans la fonction publique

    Si vous êtes en reconversion professionnelle, sans emploi, inscrit ou non à Pôle emploi, que vos ressources ne dépassent pas certains plafonds et que vous êtes inscrit dans un organisme de préparation à distance d'un concours administratif de catégorie A ou B, vous pouvez prétendre à l'allocation pour la diversité dans la fonction publique.

    Pour l'année 2020-2021, le montant de l'allocation était de 2 000 €.

    Les métiers de la fonction publique qui recrutent le plus

    Choisir de se reconvertir à un métier qui dépend de la fonction publique demande de réfléchir en amont au secteur, à la catégorie envisagée (A,B ou C) et au lieu géographique d’exercice. 

    De ces facteurs dépendront le ou les concours à préparer.

    Attention, la réussite d’un concours de la fonction publique ne vaut pas recrutement ! Vous serez inscrit sur une liste d’aptitude nationale valable un an, renouvelable deux fois. Au-delà de cette durée, vous perdrez le bénéfice de la réussite au concours…

    Voici les 30 métiers qui recrutent le plus dans la fonction publique d’après Pôle Emploi :

    • Professeur
    • Animateur socioculturel
    • Attaché territorial
    • Chargé de relations publiques
    • Secrétaire administratif
    • Surveillant de baignade
    • Adjoint administratif
    • Employé espaces verts
    • Chef de projet territorial
    • Assistant de service social
    • Eboueur
    • Conservateur en patrimoine
    • Auxiliaire de puériculture
    • Archiviste
    • Inspecteur des impôts
    • Conseiller en environnement
    • Policier
    • Contrôleur des impôts
    • Militaire
    • Gendarme
    • Rédacteur territorial
    • Accompagnant éducatif et social
    • Bibliothécaire
    • Inspecteur du Trésor Public
    • Inspecteur du travail
    • Chargé de communication interne
    • Inspecteur des douanes
    • Agent de développement local
    • Attaché d'administration
    • Inspecteur du permis de conduire

     

    Prêt à vous reconvertir dans la fonction publique ? 

    Perdu(e) dans votre vie professionnelle ?
    En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
    Faites le test

    Publié le 16 Juil. 2021
    Perdu(e) dans votre vie professionnelle ?
    En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
    Faites le test