Rédacteur territorial | Fiche métier

Quelles sont les missions du Rédacteur territorial ? Quelles formations suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier de Rédacteur territorial.

Rédacteur territorial
Sommaire

    Métier de Rédacteur territorial

    Comptabilité, ressources humaines, état civil, secrétariat médico-social... le rédacteur territorial est sur tous les fronts. Découvrez la profession en détail : mission, salaire, formations possibles, reconversion.

    Qu’est-ce qu’un Rédacteur territorial ?

    Le Rédacteur territorial est un cadre d'emplois de catégorie B de la fonction publique territoriale qui permet d’exercer une foule d'emplois dans la quasi-totalité des secteurs d'activité publics locaux avec simplement la bac en poche.

    Il assure principalement des tâches de gestion administrative, budgétaire et comptable mais également des tâches comme l’accueil du public, les études de marché, le montage de dossiers financiers, l’encadrement de personnel.... 

    Plus qu’un métier, rédacteur territorial est plutôt un niveau de responsabilités qui varie suivant son lieu d’exercice : mairie, conseil régional , office de HLM, centre culturel. 

    Missions du Rédacteur territorial 

    Suivant le lieu de travail, ces missions vont varier : 

    Fonctions administratives

    L’administration n’a aucun secret pour ce gestionnaire. Secrétariat, RH,  suivi de la comptabilité, gestion administrative et financière, rédaction des actes juridiques ou de l'état civil, leurs fonctions administratives sont diverses. Il leur arrive également de s’occuper du recrutement et de superviser les concours d'accès à la fonction publique.

    Chargé de projet

    S’il travaille à l’urbanisme, il a en charge le montage juridique et le  suivi de programmes d’aménagement ou de rénovation des logements. En tant que chargé de projet, il peut également s’occuper  mais également des activités périscolaires, des opérations culturelles…

    Sanitaire et social

    Dans ce cas, le rédacteur territorial s’occupera de la gestion des  dossiers de patients ou d'usagers d'établissements à caractère social.

    Métiers possibles du rédacteur territorial

    Ainsi que nous l’avons évoqué, rédacteur territorial n’est pas un métier à proprement parlé mais plutôt un niveau de responsabilités. Les offres d’emploi indiquent donc plutôt l’intitulé d’un poste comme :

    • Acheteur ou chargé de la commande publique
    • Chargé de la rédaction des actes relatifs au foncier
    • Secrétaire de mairie
    • Assistant de direction 
    • Responsable de gestion budgétaire et financière
    • Coordonnatrice budgétaire et comptable
    • Directeur des ressources humaines 
    • Chargé du recrutement
    • Directeur de la communication
    • Chargé d’études
    • Chargé du développement territorial 
    • Directeur de l’urbanisme et de l’aménagement durable
    • Responsable de l’habitat et du logement
    • Chargé de gestion locative
    • Directeur de la restauration collective
    • Directeur de régie funéraire
    • Conservateur de cimetière
    • Directeur de l’action culturelle
    • Responsable d’équipement sportif

    Qualités pour devenir Rédacteur territorial

    Représentant l'image de l'Etat, il doit posséder  une présentation irréprochable, être courtois et discret. 

    Métier de contact et d’équipe, il faut faire preuve d’un bon relationnel et se montrer mobile et disponible. 

    Une bonne culture générale et la maîtrise des outils bureautiques, couplés à des qualités de sérieux et d'assiduité optimiseront l’évolution de carrière. Par ailleurs, il a des qualités rédactionnelles indéniables.

    Multitâche, le rédacteur territorial se doit d’être organisé, disponible, réactif et autonome. Il doit savoir prendre des initiatives pour décharger ses supérieurs.

    Il peut se spécialiser dans un domaine particulier : finances publiques, droit public, droit social, marchés publics, gestion de paie, ressources humaines.

    Formations pour devenir Rédacteur territorial

    Pour devenir Rédacteur territorial, il est nécessaire de réussir le concours de catégorie B, que l’on peut présenter en étant titulaire à minima du BAC. Néanmoins, la majorité des rédacteurs sont diplômés d’un bac +3 voire d’un bac +5 avant de passer le concours.

    Une fois admis, le candidat suit une formation de 12 semaines dans un centre spécialisé. Au cours de cette première année, ils doivent suivre une formation d’intégration. Puis, dans les deux ans suivant leur nomination, ils suivront une formation de professionnalisation au premier emploi.

    Pour se présenter au concours, il faut d’une part :

    • Jouir de ses droits civiques et ne pas avoir au bulletin n°2 de son casier judiciaire des mentions incompatibles avec l’exercice des fonctions
    • Être français ou ressortissant d’un État membre de l’Union européenne ou de l’Espace économique européen
    • Être en position régulière au regard des dispositions du code du service national
    • Remplir les conditions d’aptitude physique requises pour les fonctions

    Et d’autres part :

    • Être titulaires d’un baccalauréat de l’enseignement secondaire ou d’un diplôme homologué au niveau IV, ou d’une qualification reconnue comme équivalente pour le concours externe. Les mères et pères de trois enfants ainsi que les sportifs de haut niveau bénéficient d’une dispense de diplôme.

    Sous certaines conditions, les travailleurs handicapés peuvent bénéficier de dérogation et d’aménagement d’épreuves.

    • Être déjà fonctionnaires, militaires, agents publics ou candidats en fonction dans une organisation internationale intergouvernementale avec 4 ans de services publics effectifs au 1er janvier de l’année au titre de laquelle le concours est organisé.
    • Ou posséder au moins 4 ans d’activités professionnelles privées, quelle qu’en soit la nature.

    Pour réussir ce concours, il faut passer l’épreuve d'admissibilité sous forme de QCM et de rédaction d'une note. L’épreuve d’admission consiste elle en un entretien avec le jury ayant pour point de départ un exposé du candidat sur sa formation et son projet professionnel.

     

    Il est aussi possible de devenir rédacteur territorial par promotion interne.

    Salaire d’un Rédacteur territorial 

    Le salaire dépend du grade et de l’échelon. A cette rémunération principale, qui progresse avec l'ancienneté, s'ajoutent diverses indemnités et primes.

    Le salaire mensuel moyen net d’un agent administratif est d’environ 1700 € pour un homme ou une femme, variant de 1500€ à 2600€ au cours de sa carrière.

    Où travailler en tant que Rédacteur territorial   

    Le rédacteur territorial exerce au sein d’une collectivité territoriale et des établissements qui lui sont rattachés : communes, communautés de communes, communautés d’agglomération, conseils généraux, conseils régionaux…

    Quelle évolution de carrière pour le Rédacteur territorial ?   

    Le rédacteur territorial comprend 3 grades et divers échelons pour chacun :

    • Rédacteur, accessible par concours ou promotion interne
    • Rédacteur principal de 2e classe accessible par concours, promotion interne ou avancement de grade
    • Rédacteur principal de 1re classe, accessible par avancement de grade

    Un rédacteur peut aussi, avec de l'ancienneté et par concours interne, passer au grade d'attaché territorial.

    Envie de
    changer de métier ?
    c'est parti