Véritable bras droit des avocats, notaires, conseillers juridiques ou encore huissiers, l'assistant juridique joue un rôle essentiel en apportant un soutien précieux dans la gestion et l'organisation administrative mais également en lui apportant ses connaissances des procédures et des règlements en vigueur. Explorez de manière approfondie cette profession en examinant ses missions, les niveaux de salaire associés, les formations envisageables et les possibilités de reconversion.

Sommaire

    Assistant juridique : présentation du métier

    Qu’est-ce qu’un assistant juridique ?

    Si vous envisagez une reconversion dans le métier d'assistant juridique, il est essentiel de comprendre la nature diversifiée et cruciale de ce rôle au sein du domaine juridique. L'assistant juridique, également appelé secrétaire juridique ou auxiliaire juridique, joue un rôle central dans le bon fonctionnement des cabinets d'avocats, des offices d'huissiers, des études notariales, ainsi que dans les services juridiques et contentieux des entreprises.

    En tant que professionnel polyvalent, l'assistant juridique est chargé de tâches administratives et bureautiques variées, allant de l'accueil des clients à la gestion des courriers, des appels téléphoniques, de l'agenda, des réservations de transports, jusqu'à l'assistanat comptable. Cependant, au-delà de ces responsabilités générales, l'auxiliaire juridique endosse un rôle crucial dans la préparation des dossiers du cabinet.

    Une des missions principales de l'assistant juridique consiste à effectuer une veille documentaire constante des textes de loi, restant ainsi constamment informé des évolutions législatives. De plus, il est chargé de la rédaction de divers documents juridiques tels que les assignations, les notes de synthèse et les comptes-rendus de dossier. Cette composante rédactionnelle requiert une compréhension approfondie du langage juridique et une maîtrise des normes de rédaction propres au domaine.

    En fonction du type de société dans laquelle l'assistant juridique exerce, il peut choisir de se spécialiser davantage, que ce soit dans le droit des sociétés, le droit du travail, ou d'autres domaines spécifiques. Cette spécialisation offre la possibilité d'approfondir ses connaissances et de répondre de manière plus ciblée aux besoins particuliers de l'employeur.

    Pour ceux qui envisagent de se reconvertir dans le métier d'assistant juridique, il est crucial de développer une solide compréhension des aspects administratifs et juridiques, ainsi que des compétences en communication et en rédaction. Une formation appropriée et une passion pour le domaine juridique sont des atouts précieux pour réussir dans ce rôle enrichissant et dynamique.

    reconversion assistante juridique

    Missions de la secrétaire juridique

    Tâches administratives

    • accueil ;
    • classements de dossiers ;
    • rédaction d'actes ou autres documents ;
    • gestion de la trésorerie ;
    • mise à jour des documents ;
    • prise de rendez-vous ;
    • organisation des déplacements professionnels ;
    • gestion du courrier.

    Tâches juridiques

    Selon la structure, celles-ci peuvent varier mais globalement nous retrouvons :

    • préparation des dossiers ;
    • rédaction des règlements internes ;
    • gestion du secrétariat juridique ;
    • classement et suivi des dossiers ;
    • rédaction des comptes rendus ;
    • préparation des plaidoiries.

    Où exerce  l’Assistante juridique ?

    Cette profession métier s’exerce au sein de diverses structures.

    • Au sein de cabinets d’avocats, d’huissiers et de notaires : sa  mission principale consiste à préparer les dossiers de plaidoirie ou de rédiger certains actes juridiques. 
    • Au sein des services juridiques des entreprises, l’assistante est très polyvalente passant du droit social à celui des affaires en passant par celui du commerce. 
    • Au sein du service juridique d’une collectivité territoriale ou d’un ministère. Il est alors nécessaire d’avoir une parfaite maîtrise du droit public.

    Tendances de la profession

    C’est une profession qui ne connaît pas la crise puisque les débouchés se multiplient. Il est donc très intéressant de se former au métier d’assistant juridique. Les besoins en assistant(e) juridique sont importants. Pour preuve, 88 % des titulaires du Titre d’Assistant(e) Juridique trouve un poste à l’issue de leur formation.

    devenir secrétaire juridique

    Reconversion en tant qu’assistante juridique

    Avantages du métier d’assistante juridique 

    • La variété des missions qui vous sont confiées permet d’éviter toute monotonie dans votre quotidien professionnel et d’apprendre chaque jour de nouvelles choses
    • Les possibilités d’évolution sont nombreuses surtout si vous passez d’une petite à une grande entreprise, ou d’une spécialité du droit à une autre
    • Vous exercerez une profession comportant de nombreuses interaction avec les clients directement 
    • Vous êtes souvent libre d’organiser votre travail comme vous l’entendez  (dès lors qu’il est bien fait) et cette autonomie est appréciable 
    • La rémunération peut augmenter assez rapidement  en fonction du type de poste, du secteur d’activité et de l’ancienneté.

    Inconvénients du métier d’assistante juridique 

    • Bien que les tâches soient variées, les tâches d’une assistante juridique peuvent toutefois être répétitives. Cela dépend des attributions qui vous sont faites.
    • Travailler pour des cabinets d’avocat ou juridique impose de savoir supporter une certaine pression car il faut savoir faire les choses rapidement tout en prenant en compte de nombreux paramètres et en prêtant toujours attention à ce qui est dit à gauche et à droite. Des périodes de rush sont donc à prévoir avec les horaires qui vont avec.

    Formations pour devenir assistante juridique

    Pour devenir assistante juridique, une double compétence dans le domaine du secrétariat et du juridique est requise. Le suivi d’une formation est obligatoire. Plusieurs solutions s’offrent à vous, accessibles tant dans le cadre de la formation initiale que dans celui de la formation pour adultes permettant aisément une reconversion professionnelle en tant qu’assistante juridique.

    Formation Initiale 

    Niveau Bac + 2

    Niveau Bac + 3

    • BUT CJ - carrières juridiques
    • licence professionnelle activités juridiques
    • licence professionnelle droit pratique juridique de l'entreprise 
    • licence de droit

    Formation continue 

    Pour ceux qui souhaiteraient se reconvertir en auxiliaire juridique, le titre professionnel assistant juridique, certifié par l’État et inscrit au Répertoire National des Certifications Professionnelles niveau III, vous permettra d'acquérir des connaissances techniques juridiques afin d’être autonomes au sein d’un cabinet ou d’un service juridique : techniques de communication, bureautique, gestion-comptabilité, langues étrangères, droit, gestion administrative et juridique.

    Pour ceux qui souhaitent se diriger vers des professions spécifiques (avocats, huissiers ou notaires), des modules complètent le cursus. 

    Ce titre est éligible au CPF et peut se préparer en alternance, en formation continue ou faire l'objet d'une VAE.

    Pour les candidats souhaitant se reconvertir en assistant juridique immobilier, il est possible de suivre une formation spécifique.

    Ces formations pourraient vous intéresser

    STUDI la grande école 100% en ligne
    Pré-Graduate Secrétaire assistant en cabinet juridique
    Proposé par STUDI la grande école 100% en ligne
    450h : 8 mois
    À distance
    2 790,00 €Finançable CPF
    Voir la formation
    STUDI la grande école 100% en ligne
    Collaborateur juridique
    Proposé par STUDI la grande école 100% en ligne
    400h : 6 mois
    À distance
    2 290,00 €
    Voir la formation
    GROUPE GEFOR
    BTS Gestion des PME
    Proposé par GROUPE GEFOR
    9 mois
    En centre
    Nous contacterFinançable CPF
    Voir la formation
    Enaco
    BTS Gestion des PME
    Proposé par Enaco
    2 ans ou 2055h
    À distance
    3 501,00 €Finançable CPF
    Voir la formation
    AUDEO
    Assistant Juridique
    Proposé par AUDEO
    8 mois
    En centre
    9 000,00 €Finançable CPF
    Voir la formation
    Formations assistante juridique
    Trouvez les formations assistante juridique adaptées à votre profil et démarrez votre nouvelle carrière.
    Trouvez votre formation
    • Moins d’1 minute
    • Sans engagement
    • Plus de 100 partenaires

    Qualités requises pour devenir assistante juridique

    Représentant l'image de l'entreprise qui l'emploie, une assistante juridique doit avoir le sens de l'accueil et de la communication, posséder une présentation irréprochable, être courtoise et discrète

    Métier de contact, il faut faire preuve d’un bon relationnel, maîtriser au moins une langue étrangère dont l’anglais et se montrer mobile et disponible.

    Multitâche, la secrétaire juridique se doit d’être parfaitement organisée et rigoureuse dans l'accomplissement de ses tâches quotidiennes. Elle doit aussi être parfaitement à l'aise avec l'outil informatique et doit savoir prendre des initiatives pour décharger ses supérieurs.

    D'autre part, il est impératif qu'un assistant juridique maîtrise parfaitement le langage et le vocabulaire juridique. Il doit en outre posséder de solides bases dans toutes les matières du droit et connaître le fonctionnement des instances juridiques.

    assistante juridique

    Compétences de base indispensables

    Savoir

    • Procédure civile judiciaire
    • Rédaction d'actes juridiques
    • Fiscalité
    • Droit notarial
    • Code de procédure pénale
    • Droit du travail
    • Droit commercial
    • Droit civil
    • Droit européen

    Savoir-faire

    • Réaliser une gestion administrative
    • Réaliser une recherche documentaire
    • Rédiger des actes / procédures juridiques
    • Accomplir des démarches auprès d'organismes publics ou privés pour le compte de clients
    • Vérifier l'authenticité de documents, de titres de propriété ou l'exactitude d'un inventaire
    • Conseiller un client sur des questions d'ordre juridique

    (Source: ROME)

    Évolutions possibles de l’assistante juridique

    Les possibilités d'évolution dans la carrière d'une assistante juridique sont variées. Par le biais d'examens professionnels, elle peut accéder à des postes de clerc de notaire ou de clerc d'huissier.
    En fonction de son niveau de diplôme, elle a la possibilité de se présenter à des concours administratifs pour évoluer vers des fonctions telles que secrétaire administratif ou greffier.
    Dans le contexte professionnel en entreprise, des avancées hiérarchiques sont également envisageables. Par exemple, l'assistante juridique peut aspirer à devenir analyste juridique, démontrant ainsi la diversité des chemins de progression disponibles dans le domaine juridique.

    Salaire d’une assistante juridique 

    Selon son niveau de formation, le secteur d’activité et la taille de l’entreprise dans laquelle il travaille ou la complexité du poste, le salaire d’un débutant se situe dans la fourchette de 1 800 à 2 800 €.

    Article mis à jour le 31/01/2024
    Trouver votre formation
    Les métiers du secteur Administratif Secrétariat