Facteur | Fiche métier

Quelles sont les missions d’un facteur ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier de facteur.

Facteur | Fiche métier

Métier de facteur

Le facteur trie et distribue quotidiennement le courrier et les colis au domicile des particuliers et dans les entreprises.

Découvrez la profession en détail : mission, formation, recrutement, reconversion.

Qu’est-ce qu’un facteur?

Six jours sur sept, le facteur ou la factrice assure la distribution du courrier et des colis et la réalisation des nouveaux services de proximité de La Poste.

Pour réaliser ses missions, il (ou elle) est équipé d’un smartphone “Facteo” et doté d’un moyen de locomotion, le plus souvent électrique, adapté aux caractéristiques de sa tournée.

Missions du facteur

  • Préparer et distribuer le courrier et les colis confiés
  • Développer une relation client de qualité et contribuer à la satisfaction des clients sur sa tournée
  • Promouvoir et vendre des produits et services de La Poste
  • Assurer la réalisation des nouveaux services de proximité de La Poste
  • ...

Où exerce le facteur ?

Un facteur travaille au sein de la branche Services-Courrier-Colis de la Poste. Il est le plus souvent sur la route.

Tendance de la profession

La Poste emploie environ 73 000 factrices et facteurs en France. 

Mais le métier est en pleine mutation et requiert une forte polyvalence puisque la baisse du volume de courrier a contraint la Poste à diversifier ses activités et par conséquent à étendre le champ d'action du facteur :  livraison de médicaments, visites aux personnes âgées, passage de l'épreuve du code de la route, mise en relation pour de petits dépannages, collecte d'objets recyclables, surveillance de la voirie pour les collectivités, assistance pour les démarches sur internet, recensement... 

La Poste souhaite former plus de 200 000 salariés pour devenir le premier opérateur de services à la personne.

Qualités requises pour devenir facteur

Pour devenir facteur ou factrice, plusieurs qualités et compétences sont indispensables :  

  • Rigueur
  • Autonomie
  • Ponctualité
  • Sens de l’orientation
  • Facultés d'adaptation et de mémorisation
  • Esprit d’équipe et d’entraide 
  • Aisance relationnelle
  • Sens du service
  • Polyvalence
  • Etre titulaire du permis B

Comment devenir facteur ?

La Poste privilégie des candidats ayant une première expérience sur des activités de distribution du courrier ou du colis.

Mais elle recrute également des débutants.

La seule obligation est la possession du permis de conduire (permis B). 

Formation initiale

Le métier de facteur est également accessible avec le CAP OS -RCL  : Opérateur/Opératrice de service - Relation client et livraison (ancien CAP Distribution d'objets et services à la clientèle).

Ce CAP peut également se faire en apprentissage dans un lycée partenaire de La Poste (Formaposte, notamment).

Formation continue

Dans le cadre d’une reconversion professionnelle, il est possible de devenir facteur par la voie de la formation continue en préparant le ​​CAP Opérateur/Opératrice de service - Relation client et livraison. 

Évolutions possibles du facteur

Au sein de la Poste, un facteur peut évoluer vers des fonctions de facteur polyvalent, de facteur de services expert puis vers des postes d'encadrement.

Salaire d’un facteur

La rémunération d’un facteur varie du SMIC (en début de carrière) à 2 100€ par mois (en fin de carrière).

A cela, s’ajoute la traditionnelle vente de calendriers en fin d'année.

Envie d’une reconversion en tant que facteur ?

Avantages d’une reconversion en tant que facteur

  • Le facteur est en contact direct avec la clientèle (particuliers et entreprises)
  • La profession permet une grande autonomie lors des tournées ; ce qui plaira aux personnes indépendantes.
  • Le métier offre de belles opportunités d'évolution

Inconvénients d'une telle reconversion 

  • Être facteur implique de se lever très tôt chaque matin.
  • Il faut assurer les tournées du lundi au samedi et ce quel que soit le temps.
  • La cadence y est soutenue.

Compétences pour se lancer

Savoir

  • Techniques de comptage
  • Gestes et postures de manutention
  • Techniques d'encartage
  • Lecture de plan urbain
  • Réglementation des plis spécifiques
  • Procédures de vérification d'identité
  • Procédures d'encaissement
  • Organisation d'une tournée

Savoir-faire

  • Analyser un plan de distribution
  • Trier et assembler les catalogues, le courrier, les imprimés, les journaux selon les destinataires
  • Distribuer des documents dans les boîtes aux lettres
  • Distribuer des documents dans la rue
  • Restituer les éléments non distribués au service concerné
  • Consigner des données dans un rapport de suivi
  • Remettre les lettres recommandées, les colis suivis au destinataire après vérification de l'identité et émargement ou déposer un avis de passage
  • Délivrer un mandat cash
  • Encaisser le montant d'une vente
  • Contrôler la réalisation d'une prestation
  • Renseigner les documents administratifs d'une activité
  • Coordonner l'activité d'une équipe

(Source: ROME)

Par où commencer sa reconversion de facteur ?

Changer de métier au profit de celui de facteur n'est pas assimilable à une opportunité que vous pouvez saisir au "bon moment". C'est un projet, comme tout autre, que vous devez anticiper en prenant le temps nécessaire. Comme le disait Arthur Ashe, "une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation"…

Même si le métier de facteur peut s’exercer sans aucun diplôme, vouloir se former, en prélude à votre reconversion professionnelle de facteur peut être une décision salutaire surtout si vous n’avez aucune des formations initiales précédemment listées ou des compétences indiquées ci-avant.

La formation peut en effet être, dans une certaine mesure, la clé d’une reconversion professionnelle en tant que facteur mais pas forcément car une chose est sûre : se reconvertir ne rime pas toujours avec se former. 

Le mieux est de prendre le temps de préparer votre reconversion professionnelle en faisant le point sur votre situation et vos compétences actuelles. Pour cela, faire appel à un expert en évolution professionnelle pourra être un excellent préalable. Cela mettra à nu vos forces et faiblesses en matière de connaissances et d’aptitudes, et, conséquemment, vos besoins réels en formation (personnalisée), y compris l’organisme de formation qui répondra le plus précisément possible à ces besoins.

Comment financer votre reconversion ?

Il existe différents dispositifs pour financer en tout ou partie votre reconversion.

Salariés en CDI, en CDD ou en intérim

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • CPF de transition professionnelle  
  • Plan de développement des compétences 
  • promotion par alternance Pro-A

Demandeur d’emploi

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • Aide Individuelle à la Formation (AIF) 
  • Contrat de professionnalisation

Intérimaire

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • CPF de transition professionnelle  
  • Contrat de professionnalisation
  • FAFTT (Fonds d’assurance Formation du Travail Temporaire)

Indépendant

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • FAF (fonds d’assurance formation)
  • Crédit d'impôt pour la formation des dirigeants d’entreprise

Fonctionnaire

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • Congé de formation professionnelle (CFP)
Perdu(e) dans votre vie professionnelle
En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
Faites le test