Thanatopracteur ou embaumeur | Fiche métier

Quelles sont les missions du Thanatopracteur ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier de Thanatopracteur.

Thanatopracteur
Sommaire

    Le métier de Thanatopracteur

    Le thanatopracteur, aussi appelé embaumeur, est un métier de service peu connu exerçant dans le milieu funéraire dont le rôle est pourtant indispensable aux familles du défunt. Découvrez ce métier en détail. 

    Qu’est-ce qu’un thanatopracteur ?

    Afin de pouvoir présenter le défunt à la famille avant la mise en bière, il est obligatoire de retarder la dégradation de celui-ci (décomposition naturelle) et gommer les stigmates de la mort (surtout en cas de mort violente comme un accident). 

    En préservant la dignité du défunt, le professionnel apaise la souffrance de l’entourage et facilite ainsi le travail de deuil.

    L’embaumeur prodigue des soins de conservation au défunt, des soins dits d’hygiènes et de présentation, à la demande de la famille.

    Le thanatopracteur exerce seul en règle général, dans une chambre funéraire ou au domicile du défunt.

    Ce métier requiert de nombreuses notions d'anatomie, de médecine légale, de toxicologie, d’anthropologie, d’hygiène et de sécurité, ainsi que de droit funéraire.

    En tout, 1h30 à 2h d’intervention sont nécessaires pour embaumer un corps. En France, environ 100 000 interventions de thanatopraxie sont réalisées chaque année (soit 1 décès sur 4). 

    Missions de l’embaumeur

    Le travail de thanatopraxie s’opère en trois phases : 

    Préparation du matériel et du corps

    • déshabiller, laver et désinfecter le corps pour empêcher la propagation des maladies;
    • extrait par ponction des gaz et d’une partie des fluides corporels;

    Soins de conservation

    • injection dans les artères d’une solution conservatrice (à base de formol) pour la conservation du corps;
    • remodeler les parties du corps endommagées à l'aide de cire ou de coton;
    • clore les paupières et les mâchoires;

    Soins de présentation

    • habiller le corps;
    • maquiller;
    • coiffer;
    • placer le corps en bonne position.

    Qualités pour devenir embaumeur

    Rigueur et minutie

    Les familles du défunt compte sur la qualité du travail du thanatopracteur pour tenter d’apaiser leur peine. Le travail d’embaumement repose sur un ensemble de tâches précises et sur le maniement de produits toxiques dangereux. Rigueur et minutie sont donc indispensables pour mener à bien sa mission.

    Psychologie

    Intervenant lors d’une période extrêmement difficile pour les familles, l’embaumeur doit savoir faire preuve d’empathie, de psychologie, de tact, de discrétion et de patience.

    Bonne condition physique

    Pour prodiguer l’ensemble des soins, l’embaumeur doit manipuler des corps de différentes corpulence et donc pouvoir les soulever, retourner… Il lui faut alors disposer de suffisamment de force physique.

    Sang-froid

    Ce professionnel assiste parfois à de sévères mutilations. Il lui faut alors savoir garder son sang-froid pour réfréner ses émotions. 

    Formation pour devenir thanatopracteur

    Pour devenir thanatopracteur, une seule voie est possible : obtenir le diplôme national de thanatopracteurs encadré par le ministère des solidarités et de la santé. La formation s’effectue sur 2 ans environ dont 9 mois de théorie qui s’articule autour de l’anatomie, des soins de conservation, de la microbiologie, ou encore de la médecine légale. Un stage pratique d’environ 1 an la suit et comprend 100 opérations de soins de conservation complets et un enseignement à l'art restauratif. L’épreuve finale se compose d’une composition écrite de 6h puis d’un soin de conservation.

    Ce métier étant reconnu par le ministère de la Santé, il implique de suivre un diplôme technique universitaire (DUT) de thanatopraxie. La formation est dispensée par les universités de Lyon et d'Angers. Certaines écoles privées donnent également accès au métier toutefois, le coût de la formation est plus important. Dans tous les cas, il est nécessaire de posséder le Bac.

    L'examen d'entrée à la profession d'embaumeur/thanatopracteur est très sélectif. Le contingent de places offertes à la formation pratique est arrêté chaque année.

    Salaire d’un embaumeur  

    Le salaire du thanatopracteur dépend du statut et de l’expérience. En effet, un thanatopracteur junior en pompes funèbres peut prétendre à 1500€ environ tandis qu’un libéral confirmé pourra gagner jusqu’à 4000€. 

    Tendances et évolutions de la profession de thanatopracteur

    En France, il est de plus en plus courant de faire appel à un thanatopracteur, c’est donc un secteur porteur d’avenir. Faire appel à ce professionnel est donc de plus en plus fréquent lors d'un décès, ce qui explique le nombre d'offres d'emplois de plus en plus important.

    Le thanatopracteur est en général employé d’une société de pompes funèbres mais peut également travailler pour des hôpitaux, des écoles de médecine, des morgues. Son lieu de travail peut être le domicile du défunt, le funérarium ou centre hospitalier. La France compte environ 1200 praticiens, hommes et femmes confondus, mais le métier se féminise de plus en plus puisque près de 60% des candidats sont à présent des femmes.

    Il est possible, après quelques années d’expérience, de monter votre propre entreprise de pompes funèbres.

    Démarrez votre reconversion