Mareyeur | Fiche métier

Quelles sont les missions du mareyeur ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier de mareyeur.

Mareyeur | Fiche métier

Métier de mareyeur

Le terme « mareyeur » regroupe plusieurs professions associées à la vente en gros de produits de la mer : de l'employé de marée en charge de la transformation du poisson au chef d'entreprise.

Découvrez la profession en détail : mission, formation, recrutement, reconversion.

Qu’est-ce qu’un mareyeur ?

Intermédiaire entre les activités liées à la pêche et la commercialisation, le mareyeur achète des produits issus de la mer, vérifie leur traçabilité et atteste de leur qualité et de leur conformité.

ll peut être spécialisé dans le commerce d’une espèce particulière de poisson. 

Plus précisément, le mareyeur négocie de grandes quantités de poisson frais et congelé avec des pêcheurs.

Pendant le transport qu’il organise, il doit respecter les conditions d’hygiène et veiller au respect de la chaîne du froid.

Lorsque les poissons arrivent dans ses locaux, il effectue différentes opérations : tri, tranchage, filetage, transformation, conditionnement, étiquetage, emballage… puis il expédie ensuite la marchandise à ses clients (grossistes, distributeurs, poissonniers, restaurateurs).

Missions du mareyeur

  • S’engager dans la caution des halles à marées pour garantir la sécurité de paiement des pêcheurs
  • Participer à l'achat et à l'approvisionnement en produits de la mer et d'eau douce
  • Effectuer l'étêtage, l'écorchage, l'éviscération et le filetage des produits
  • Préparer une commande : triage, pesage et conditionnement
  • Commercialiser les produits auprès de ses clients : distributeurs, grossistes, poissonniers, restaurateurs…
  • Organiser la logistique de livraison
  • Contrôler la qualité des produits depuis la réception jusqu'à l'expédition
  • Veiller à l’hygiène des produits de la mer
  • Veiller au respect de la chaîne du froid
  • Rédiger les rapports d’activités et d’incidents
  • ...

Où exerce le mareyeur ?

Un mareyeur peut travailler au sein d’une entreprise de mareyage, d’une entreprise de fumaison/salaison, dans une centrale d'achat ou chez un grossiste en produits de la mer.

Tendance de la profession

L’Union du Mareyage Française indique que le secteur recrute régulièrement notamment pour faire face à de nombreux départs à la retraite et au turn-over important.

Qualités requises pour devenir mareyeur

Pour devenir mareyeur, plusieurs qualités et compétences sont indispensables :

  • Connaissances des produits de la mer, des techniques de transformation et des circuits de distribution
  • Aisance relationnelle
  • Organisation
  • Disponibilité
  • Réactivité
  • Rigueur
  • Ponctualité

Perdu(e) dans votre vie professionnelle
En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
Faites le test

Formations pour devenir mareyeur

Le métier de mareyeur est accessible sans diplôme. Il est possible de l’apprendre sur le tas ou par une formation.

Formation initiale

Pour devenir mareyeur, le CAP Mareyage est une autre alternative.

D’une durée de 900 heures sur 2 ans, cette formation comprend différentes matières :

  • Connaissances ayant trait à la « filière pêche » et aux produits.
  • Pratique Professionnelle
  • Sciences appliquées à l’hygiène, à l’alimentation et aux équipements
  • Environnement économique et juridique
  • Français
  • Anglais
  • Histoire-Géographie
  • Mathématiques / Sciences Physiques
  • Vie sociale et Professionnelle
  • Education Physique et Sportive
  • ECJS

Formation continue

Dans le cadre d’une reconversion professionnelle, il est possible de devenir mareyeur par la voie de la formation continue en préparant le CAP Mareyage ou bien le CQP Employé polyvalent des produits de la mer.

Ce CQP atteste de 9 compétences :

  • Apprécier les caractéristiques des produits de la mer (matière première et produits finis) et la conformité à un cahier des charges
  • Préparer et organiser son plan de travail
  • Réaliser les activités de transformation des produits de la mer : étêtage, éviscération, écaillage, tranchage, découpe, écorchage, ébarbage, pelage, désarêtage…
  • Réaliser des opérations de filetage
  • Réaliser des opérations de conditionnement des produits de la mer
  • Réaliser des opérations de nettoyage et d'entretien du poste de travail et du matériel
  • Réaliser des opérations de logistique (allotissement, stockage et palettisation)
  • Transmettre, recevoir des informations et travailler en équipe
  • Appliquer les règles liées à la traçabilité, la qualité, l'hygiène, la sécurité et l'environnement

Il peut être complété par un ou plusieurs certificats de compétence complémentaire :

  • Conduite d'un équipement automatisé de transformation ou de conditionnement des produits de la mer
  • Préparation et cuisson des coquillages et crustacés
  • Techniques de salage et fumage
  • Préparation de commandes de produits de la mer

Salaire d’un mareyeur 

En début de carrière, le salaire d’un mareyeur avoisine le SMIC. A cela, s’ajoutent la prime de nuit, la prime de salissure, les éventuelles heures supplémentaires et les paniers repas. 

Un cadre expérimenté gagne environ 2 600 euros bruts par mois.

Perdu(e) dans votre vie professionnelle
En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
Faites le test