Prêt pour une nouvelle aventure professionnelle ? Explorez notre fiche métier dédiée à la reconversion en tant qu’opticien-lunetier. Apprenez comment transformer votre passion en métier.

Sommaire

    Métier d’Opticien-Lunetier

    Concevoir, monter et commercialiser les appareillages et instruments de correction optique, voici le quotidien de l’opticien. Découvrez la profession en détail : mission, salaire, formations possibles, reconversion. 

    Qu’est-ce qu’un Opticien-Lunetier ?

    Dans le domaine de la santé visuelle, l’opticien fait figure de référence. 

    Parfois confondu avec l’ophtalmologiste ou comparé à un simple vendeur de lunettes, la profession d’opticien est un métier passionnant aux facettes multiples qui a le vent en poupe surtout en raison du vieillissement de la population. 

    Certes, la part qui consiste à conseiller les clients est importante, mais la dimension technique du poste est loin d’être secondaire. 

    Tout d’abord, l’opticien se doit de porter une assistance toute particulière aux clients en possession d'une ordonnance de l’ophtalmologiste avec qui il collabore main dans la main afin de les aider sur le choix de la monture, des verres ou des lentilles suivant leurs habitudes de vie, la forme de leur visage et leur déficience visuelle. Il est également amené à vendre des lunettes de soleil, des produits d'entretien… et peut effectuer certains examens nécessaires à l’achat de lunettes (analyse visuelle, centrage des yeux) et est autorisé, sous réserve de certaines conditions, à procéder au renouvellement des verres correcteurs bien qu’il n’y ait pas d’ordonnance médicale.

    L'opticien est également un technicien. Il réalise ou fait réaliser les lunettes et lentilles suivant la commande passée, ajuste les verres en fonction de la monture et opère divers réglages pour que la monture des lunettes soit confortable pour son client.

    En tant que commerçant, l’opticien doit s’assurer de l'attractivité de sa  boutique : mise en valeur des produits, point de vente accueillant, personnel professionnel.

    Enfin, l’opticien assure le service après vente et d’éventuelles réparations (branches cassées ou déformées, réglages, changement de verre).

    L'opticien-lunetier débute généralement comme salarié d'un établissement d'optique, dans une centrale d'achat ou un centre mutualiste. Par la suite, de nombreux professionnels décident d’ouvrir leur propre boutique. 

    Missions de l’opticien 

    • Comprendre l'ordonnance et conseiller le client d’un point de vue technique et esthétique.
    • Commercialiser les produits et accessoires en orientant le client dans le choix des verres correcteurs, des lentilles, des montures...
    • Adapter les verres à la monture 
    • Faire essayer les lunettes au client et les ajuster pour s'assurer de son confort visuel et de l'esthétique finale.
    • Effectuer des examens optométriques et évaluer lui-même les facultés visuelles du patient si besoin.
    • Remplacer les lunettes ou lentilles sans ordonnance médicale au besoin.

    Où travaille un opticien ?

    Les opticiens exercent leur profession dans divers types d'établissements. Le lieu de travail le plus courant est le magasin d'optique, qu'il soit indépendant ou faisant partie d'une chaîne. Ces établissements offrent une gamme de produits liés à la vision, tels que des montures, des verres correcteurs et des lentilles de contact.

    Certains opticiens travaillent dans des centres de soins de la vue, qui peuvent être liés à des cliniques ophtalmologiques ou être des entités indépendantes. Ces centres proposent des services optiques complets, du diagnostic à la fourniture de lunettes et de lentilles de contact.

    Les opticiens peuvent également exercer leur métier dans des milieux hospitaliers, fournissant des services optiques aux patients, que ce soit pour des soins ambulatoires ou hospitaliers.

    Certains opticiens choisissent de travailler dans l'industrie de l'optique, participant à des activités telles que la conception, la production ou le contrôle qualité de verres correcteurs, de montures ou d'autres produits optiques.

    Tendance de la profession

    Devant les besoins en opticien du territoire (près de la moitié des Français nécessite un équipement optique), les jeunes diplômés trouvent généralement très vite un emploi en tant que salariés dans l’un des 11000 points de vente français. D'ailleurs, selon l'Institut supérieur d'optique (ISO), 84% des étudiants diplômés trouvent un emploi dans les 3 mois suivant l’obtention de leur diplôme.

    Cependant, il est vrai que les rémunérations tendent à diminuer avec les années. 

    Conditions de travail

    Les conditions de travail des opticiens dépendent de divers facteurs tels que le lieu d'emploi, le type d'établissement, les réglementations locales et les responsabilités spécifiques. 

    Les opticiens travaillent souvent le samedi voire les jours fériés ou les dimanches surtout au moment des fêtes. L'interaction avec la clientèle est une composante importante du travail, exigeant des compétences en service à la clientèle, la capacité de fournir des conseils et d'expliquer des prescriptions médicales de manière compréhensible.

    L'utilisation de technologies spécialisées, telles que des machines automatisées et des systèmes informatisés, est courante. 

    La formation continue est souvent nécessaire pour rester à jour sur les avancées technologiques, les tendances de la mode dans le domaine des lunettes et les nouvelles pratiques de soins de la vision. 

    Pourquoi une reconversion en tant qu’opticien

     

    • Taux d’employabilité du secteur maximal
    • Rémunération élevée
    • Métier qui a du sens, vous vous sentirez utile aux autres
    • Profession en constante évolution

    Formations pour devenir opticien

    Pour devenir opticien, le suivi d’une formation est obligatoire. Plusieurs solutions s’offrent à vous, accessibles tant dans le cadre de la formation initiale que dans celui de la formation continue permettant aisément une reconversion professionnelle en tant qu’opticien.

    Formation initiale

    Niveau BAC

    • Baccalauréat Professionnel Optique Lunetterie. Ce bac pro se prépare en trois après la classe de troisième et permet d’accéder aux fonctions de monteur-vendeur ou responsable d'atelier. Le titulaire du bac pro Optique Lunetterie travaille essentiellement dans les magasins d'optique, où il assiste l'opticien lunetier et ne pourra pas ouvrir sa propre boutique.

    Niveau BAC+2

    • BTS opticien-lunetier. Il se prépare en deux ans et est accessible à tout titulaire d'un baccalauréat : bac S, STMG, STL, bac pro optique lunetterie etc… Ce BTS a pour objectif l'insertion professionnelle en tant qu’opticien mais permet également une poursuite d'étude.

    Niveau BAC+3

    • Licence professionnelle optique. Il se prépare en un an après un diplôme de niveau bac + 2 et permet de se spécialiser ou d'acquérir une double compétence
    • Bachelor lunetier créateur ou opticien manager. Il se prépare en un an après un diplôme de niveau bac + 2 et permet de se spécialiser ou d'acquérir une double compétence

    Formation continue

    Dans le cadre d’une évolution ou d’une réorientation professionnelle, il est possible de devenir opticien par la voie de la formation continue des adultes en préparant le BTS opticien-lunetier ou en obtenant le titre professionnel (TP) technicien en montage et vente d'optique-lunetterie, qui permet de vendre et réaliser des équipements et des produits d’optique-lunetterie sous la responsabilité d’un opticien diplômé.

    Ces formations pourraient vous intéresser

    Institut Supérieur d’Optique
    BTS Opticien-Lunetier en Temps Plein
    Proposé par Institut Supérieur d’Optique
    2 ans
    À distance ou en centre
    8 500,00 €Finançable CPF
    Voir la formation
    Institut Supérieur d’Optique
    Prépa Optique en Temps Plein
    Proposé par Institut Supérieur d’Optique
    1 an
    À distance ou en centre
    7 500,00 €
    Voir la formation
    Formations opticien-lunetier
    Trouvez les formations opticien-lunetier adaptées à votre profil et démarrez votre nouvelle carrière.
    Trouvez votre formation
    • Moins d’1 minute
    • Sans engagement
    • Plus de 100 partenaires

    Qualités pour devenir opticien

    Minutie

    L’opticien manie au quotidien des équipements optique de grande précision dont la bonne utilisation permettra de fournir un produit fini offrant un confort visuel. De même, les opérations de montage, même mécanisées, demandent une très grande minutie le quotidien des clients en étant directement impacté en cas de défaillance.

    Sens du contact

    L’opticien est avant tout un commerçant qui doit savoir vendre et conseiller tout en sachant toujours rester pédagogue, patient et aimable. L'opticien doit être à l'écoute de ses clients, disponible, chaleureux et sociable. Il est également un bon négociant.

    Adaptabilité

    Avec les évolutions technologiques, le métier d’opticien change régulièrement. Le professionnel doit donc faire preuve d’une grande curiosité pour ces évolutions afin de s’y adapter.

    Compétences de base indispensables pour se lancer

    Savoir

    • Ergonomie
    • Lunetterie / optique
    • Optométrie
    • Contactologie
    • Prise de mesures optiques
    • Traitement des verres
    • Règles d'hygiène et d'asepsie
    • Utilisation d'appareils de mesure optique (réflectomètre, wattmètre optique, ...)
    • Utilisation de matériel de montage optique
    • Caractéristiques des verres optiques

    Savoir-faire

    • Prendre les mesures pour la réalisation de l'équipement optique et établir la fiche d'exécution des travaux
    • Préparer les verres (centrage, axage, montage, ...), procéder à l'essayage sur le client et effectuer les ajustements
    • Contrôler l'état des stocks
    • Définir des besoins en approvisionnement
    • Organiser et contrôler un approvisionnement
    • Réceptionner des produits, des matières premières, vérifier la conformité d'une livraison
    • Effectuer le suivi des commandes, la facturation
    • Assurer la gestion administrative d'une activité
    • Réaliser des opérations liées à la gestion des ressources humaines

    (Source: ROME)

    Évolutions possibles de l’opticien lunetier

    Après plusieurs années d'expérience, un opticien peut évoluer vers le poste de manager dans une grande enseigne ou décider d’ouvrir sa propre boutique en son nom ou en franchise.

    La collaboration avec des professionnels de la santé visuelle, tels que les optométristes et les ophtalmologistes, est une autre possibilité pour les opticiens. Ils peuvent assister ces professionnels dans la prestation de soins oculaires complets.

    Certains décident également de se spécialiser en contactologie ou en optométrie en suivant des formations complémentaires.

    Quel est le salaire d’un opticien ?

    Les jeunes opticiens commencent autour des 2 000 € brut par mois en début de carrière. Le métier d’opticien fait partie des professions de reconversion bien payées.  

    Article mis à jour le 15/03/2024
    Trouver votre formation
    Les métiers du secteur Commerce distribution
    Trouvez votre formation