Trouver un métier bien payé sans diplôme… c’est possible

Sommaire

    Métiers bien payés sans diplôme

    Pour beaucoup, les diplômes sont synonyme de gros salaires et ne pas en posséder signifie de grosses difficultés pour boucler les fins de mois. Erreur. Si avoir fait de grandes études permet effectivement de ne pas manquer de finances, l’inverse est également possible et vous allez pouvoir en juger grâce à notre liste ci-dessous. 

    Le Plombier

    Sans doute l’un des métiers bien payés sans diplôme les plus connus. En effet, combien de fois entendons-nous “Au prix qu’on paye les plombiers…”. Loin de se réduire à la personne qu’on appelle en cas de fuite, la plomberie se diversifie et touche de nombreux secteurs comme l'installation de sanitaires, la pose de piscine et sauna ou encore la mise en place de système de chauffage.

    Pour accéder à cette profession, nul besoin de bac. On peut exercer avec un CAP, un BEP et pourquoi pas, pousser jusqu’à la mention complémentaire.

    Un plombier débutant gagne environ le S.M.I.C. et pourra espérer gagner jusqu’à 2000-2500€ en fin de carrière. Celui qui crée sa propre entreprise a des revenus très variables mais on estime en moyenne une rémunération de 3000 € à 5000 € par mois.

    Voir la fiche métier plombier en détail

    Le barman

    Si ce métier rappelle souvent Tom Cruise dans cocktail, le barman ou barmaid est souvent employé dans des établissements de grand standing comme des bars de luxe, bars de grand hôtel, boîtes de nuit… le barman a la lourde tâche de créer une ambiance propre à son environnement de travail. Là encore, pour accéder à ces postes, aucun diplôme n’est nécessaire. Vous pouvez encore vous former sur le tas. Les revenus sont extrêmement variables selon la popularité du barman et le lieu d'exercice de ce professionnel mais dans certains établissements de luxe, les salaires peuvent vite grimper jusqu’à plus de 2000€ net/mois.

    Voir la fiche métier barman en détail

    Le chauffeur routier

    Vous n’y croyez pas ? Et pourtant, le métier de chauffeur routier bien souvent appelé camionneur fait pourtant partie de cette liste puisque seuls le permis C (poids lourd) ou EC (super lourds) et la FIMO marchandises (formation initiale minimale obligatoire) sont exigés. Alors certes, il ne va pas falloir compter vos heures et vous allez voir défiler beaucoup de paysages. Mais en tant que salarié, le transporteur de marchandises débutant gagne environ 1600 € brut mensuels hors prime. Avec ces dernières, la rémunération peut dépasser les 2000€ et avec l’ancienneté, les 3000€ mensuels.

    Voir la fiche métier camionneur en détail

    Le serrurier

    Tout comme le plombier, le serrurier fait partie de ces professions peu appréciées du public mais qui rapporte sans devoir être titulaire de grands diplômes. Métier nécessitant de plus en plus de précision et de minutie avec les systèmes de fermeture de plus en plus sophistiqués, il reste néanmoins accessible avec un CAP et les salaires atteignent en moyenne les 2300€ net/mois. Pas mal, non ?

    Le boulanger

    Métier que tous les français adorent, le boulanger ne compte pas ses heures pour fournir pain, viennoiseries et autres douceurs qui fondent sur la langue. Accessible sans diplôme dès la troisième en passant un CAP, le métier de boulanger fait partie des professions les plus choisies en terme de reconversion professionnelle et ce n’est pas simplement pour porter un tablier. Un bon boulanger peut gagner rapidement plus de 3000€/mois.

     Voir la fiche métier boulanger en détail

    Le chauffeur de taxi

    Egalement nommé conducteur de taxi, ce métier attire de nombreux candidats en raison de l'indépendance qu'a le chauffeur de taxi lorsqu'il travaille à son compte mais également de sa rémunération. Si la profession est réglementée, elle ne requiert néanmoins aucun diplôme. Seul un certificat de capacité professionnelle est requis. Mais ensuite, c’est une rémunération qui peut dépasser aisément les 3000€/mois qui vous attend. Attention néanmoins. Vous ne devrez pas compter vos heures.

     Voir la fiche métier chauffeur de taxi en détail

    Le pilote de drones

    Egalement nommé télépilote ou pilote d’aéronef, le métier de pilote de drone regroupe diverses activités et multiples spécialités tout en offrant de belles opportunités d’emploi. Pour y accéder, aucun diplôme préalable n’est nécessaire. Seuls un Brevet théorique de pilotage de drone et une formation pratique sont requises. 

    Cependant, le pilote pourra prétendre à une rémunération pouvant s’élever à plus de 3000€ suivant le secteur et le champs d’intervention.

    Voir la fiche métier pilote de drones en détail

    Le convoyeur de fonds

    Métier à risque qui peut parfois exposer l'employé à des situations périlleuses, le convoyeur de fonds conduit, surveille les lieux, effectue le chargement et le déchargement des sacs contenant les fonds et peut être chargé d'alimenter en argent des distributeurs automatiques de billets. L'accès au métier ne nécessite normalement aucune formation. Le candidat doit juste être âgé d'au minimum 21 ans, posséder un casier judiciaire vide ainsi que la carte professionnelle.

    En termes de rémunération, le convoyeur de fond touche en moyenne 2000€ nets/mois auquel il faut ajouter les primes et les avantages comme les tickets restaurants.

    Le grutier

    Pour devenir grutier, il ne faut pas avoir le vertige. Ce technicien qualifié est en mesure de manoeuvrer des grues de plusieurs dizaines  pour lever des matériaux. Dans ce métier, l’expérience est aussi importante que la qualification. En termes de qualification, il est nécessaire d’obtenir le certificat d'aptitude à la conduite en sécurité, CACES grue. Pour cela, les pré-requis sont simplement d’avoir plus de 21 ans, le permis poids lourds, et suivre une formation de 10 jours.

    Cette expertise en fait un métier bien payé puisqu’un débutant peut gagner aux alentours de 2 000€ brut par mois tandis qu’un grutier confirmé peut prétendre à près de 3 000€ hors primes.

    Le ripeur

    Plus communément appelé éboueur, ce métier réputé peu glamour fait toutefois partie de notre liste. Bien que la tendance soit à la professionnalisation, le métier d’éboueur est accessible sans diplôme en se formant directement auprès d’un employeur. Le salaire mensuel moyen brut d'un ripeur va de 1700 € à 2200 €. Pour le conducteur, il va de 1800€ (- 26 ans) à 2300 €.

    Cette liste n'est bien entendu pas exhaustive et si vous n'avez pas encore trouvé dans quelle profession vous pourriez vous épanouir, sachez que ce n'est pas une fatalité et que vous pouvez être accompagné. En quelques clics, définissez votre profil professionnel et nous vous  proposerons un ou 2 professionnels de l'évolution professionnelle qui saura vous guider pour enfin découvrir quel métier vous correspond.

    Publié le 01 Nov. 2019 , et mis à jour le 22 Sept. 2020
    Envie de
    changer de métier ?
    c'est parti