Boulanger : tout savoir du métier

Accessible sans diplôme dès la troisième, le métier de boulanger fait partie des professions les plus choisies en terme de reconversion professionnelle. Découvrez en détail celle-ci.

Sommaire
Devenir Boulanger : fiche métier

Boulanger : découvrir le métier

S’il est un symbole typiquement français, c’est bien la baguette de pain. Le métier d’artisan boulanger s’inscrit donc dans une vraie tradition nationale. 

Si la missions principale du boulanger est de fabriquer du pain, il n’en reste pas moins que les produits proposés par ce professionnel sont extrêmement variés : pains spéciaux, viennoiseries, tartes salées, salades, pizzas… 

Il intervient à toutes les étapes de fabrication en commençant par la sélection des farines et autres ingrédients nécessaires à l’élaboration de ses pâtes ou autres produits. 

Il façonne lui-même les pièces avant de les mettre au four.

Certains artisans boulangers exercent en parallèle une activité de traiteur. 

En ce qui concerne les boulangers exerçant dans les usines agroalimentaires ou pour les grandes surfaces, leurs connaissances du métier sont les mêmes, mais ils doivent également maîtriser les règles de congélations et l’utilisation de machine automatisée.

Souvent gérant de son propre établissement, le boulanger doit tenir la comptabilité, gérer les stocks, encadrer ses salariés, réaliser les achats… 

Qualités requises pour devenir boulanger

Travail manuel avant tout, le métier de boulanger est une profession physique dont les horaires et la quantité de travail ne sont pas toujours évidents à gérer avec une vie de famille. 

Pour être un bon boulanger, la maîtrise technique doit être irréprochable mais pas seulement. La créativité a son importance également pour se renouveler en permanence.

Au-delà de ses compétences technique, cet artisan doit également posséder l'esprit commerçant et avoir un contact facile avec les clients : être aimable et souriant. 

Quelles formations sont nécessaires ? 

Face à des reconversions de plus en plus nombreuses, de plus de formation pour adultes dans le domaine de la boulangerie voient le jour. 

Classiquement, pour devenir boulanger, un CAP de boulanger en 2 ans est suffisant. Il s’acquiert auprès d'un Centre de formation des apprentis ou en lycée professionnel. Mais il existe d’autres voies possibles, tels que le Bac pro boulanger-pâtissier en 3 ans sous la responsabilité des Chambres de Métiers.

Dans le cadre de la reconversion, les études peuvent être réduites. Il faudra toujours passer le CAP boulangerie mais seuls les cours professionnels sont dispensés. Les matières générales sont considérées comme acquises lors de vos précédentes expériences et dans vos diplômes déjà validés. Ces formations durent entre 3 à 6 mois et enseignent les bases de connaissances et surtout techniques pour apprendre à fabriquer des produits de base.

Ces cours sont complétés par des périodes de stage en entreprise. 

Une fois le diplôme obtenu, vous pourrez toujours approfondir vos connaissances par des formations courtes spécialisées dans un domaine : chocolat, tarte... 

Salaire : combien gagne un boulanger ? 

Le salaire moyen d’un boulanger salarié est d’environ 2100 euros avec de grandes disparités suivant leurs emplacements et leur expérience.

A ses débuts, le jeune boulanger touche en général un salaire équivalent au SMIC.

L’artisan boulanger peut gagner beaucoup plus suivant la popularité de sa boulangerie et son emplacement. 

Où travailler comme boulanger ?

Le secteur est porteur car il recrute fréquemment de la main-d’œuvre, en particulier dans le secteur de la boulangerie artisanale. Supermarchés et boulangeries industrielles recrutent également de plus en plus d’ouvriers qualifiés.