Céramiste | Reconversion

Quelles sont les missions du Céramiste ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier de Céramiste.

Céramiste

Métier de Céramiste

Parmi les métiers passion les plus connus, nous retrouvons celui de céramiste. Découvrez cette profession en détail : mission, formation, reconversion.

Qu’est-ce qu’un céramiste ? 

Le métier de céramiste se décline en plusieurs branches. D’une part, nous retrouvons les artisans appelés également potier-céramiste et dont la spécialité est la fabrication de poteries, grès, porcelaines ou faïences. D’autre part, nous retrouvons les céramistes employés dans une fabrique industrielle qui conçoivent des matériaux de bâtiment comme du carrelage, réfractaires comme des composants de fours ou des céramiques techniques comme des prothèses médicales.

En ce qui concerne le métier même de céramiste, celui-ci propose 3 spécialistions :

  • le tourneur en céramique qui crée des poteries. Il travaille pour le décorateur-céramiste.
  • le décorateur-céramiste crée les décors des objets de céramique
  • le mosaïste choisit des matériaux, les découpe et les dispose sur les objets.

Missions du céramiste

  • Préparation de la terre qu’il utilise : nettoyage, pétrissage ;
  • Façonnage à l'aide des doigts et d'instruments ;
  • Tournage qui se fait à l'aide d'un tour ;
  • Séchage et cuisson au four à bois, à gaz ou électrique ;
  • Décoration ;
  • Elaboration de moules ;
  • Vente

Où exerce le céramiste ?

Le céramiste peut-être artisan installé à son compte, artiste ou salarié d’une entreprise. La majorité des potiers-céramistes travaillent dans les ateliers des entreprises artisanales. 

Tendances de la profession

La généralisation des réseaux informatiques, même dans des entreprises de plus petites taille, laisse à penser que le métier d'administrateur réseaux a de l'avenir.

Qualités requises pour devenir céramiste

Le céramiste fait preuve d'un grand sens artistique et d’une forte créativité que ce soit pour modeler l'objet ou pour le décorer. Cette imagination n’est importante pour séduire les clients.

Une bonne connaissance de l'histoire de l'art s'impose également.

Travail manuel, le céramiste fait preuve d’une grande habileté, d’une patience sans faille et d’une forte minutie.

Le savoir-faire du céramiste s'exerce aussi dans le maintien des grandes traditions du décor céramique.

Formations pour devenir céramiste

Pour devenir céramiste, de nombreuses voies s’offrent aux candidats accessibles tant en formation initiale que continue et permettant ainsi une reconversion relativement aisée vers ce métier.

Formation Initiale

Niveau CAP

  • CAP tournage en céramique
  • CAP décoration céramique

Niveau BAC

  • BMA céramique

Niveau BAC+2

  • BTS concepteur en art et industrie céramique
  • DMA arts textiles et céramiques option céramique artisanale

Niveau BAC+3

  • diplôme national des métiers d'art et du design mention matériaux ou mention objet

Niveau BAC+5

  • DNSEP art mention art céramique (uniquement à l’ESAC de Tarbes et de Pau)
  • DNSEP design option art mention design objet

Formation continue

Dans le cadre d’une réorientation professionnelle, il est possible de devenir céramiste en passant :

  • CAP tournage en céramique
  • CQP agent techniques céramiques  
  • Formations de centres privés

Évolutions possibles du céramiste

L’évolution la plus classique est d’exercer à son propre compte en ouvrant  un atelier ou en reprenant un. De temps en temps, il peut évoluer vers une fonction d’encadrement et diriger une équipe de céramiste.

Salaire d’un céramiste

A son compte, son salaire dépend de ses ventes. En tant que salarié, la rémunération varie selon la taille de l’entreprise, du secteur d’activité, de la qualification et de l’expérience. En moyenne, elle évolue entre le SIC et 3500€ brut

Perdu(e) dans votre vie professionnelle
En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
Faites le test