Bottier | Fiche métier

Quelles sont les missions d’un bottier ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier de bottier.

Bottier | Fiche métier

Métier de bottier

Artisan doté d'un réel savoir-faire, le bottier fabrique ou répare des chaussures en cuir. 

Découvrez la profession en détail : mission, formation, recrutement, reconversion.

Qu’est-ce qu’un bottier ?

Deux spécialités s'offrent au bottier : la fabrication ou la réparation.

Le bottier conçoit des chaussures sur mesure à partir de matières authentiques et de grande qualité.

Après avoir pris les mesures des pieds de son client, il effectue à la main ou à la machine les opérations de découpe, d’assemblage des pièces, de piquage, de galbage, de moulage, de collage, de rivetage, d’agrafage… 

Quant au bottier réparateur, son rôle est de redonner aux chaussures leur aspect initial et leur solidité des premiers jours.

Pour cela, il reproduit des semelles ou des talons abîmés ou bien les remplace par des modèles préfabriqués en cuir, en bois, en crêpe ou en caoutchouc.

Il peut également être amené à teindre les chaussures dans d'autres coloris ou à remplacer une semelle intérieure ainsi qu’à réaliser des travaux sur des articles de maroquinerie et des vêtements en cuir.

Pour un modèle masculin de chaussure, il faut au bottier au minimum 35 heures de travail et près d'une centaine de manipulations. 

En moyenne, il réalise ainsi une quarantaine de paires chaque année.

Ses pièces sont destinées à des hommes politiques, à des hommes d’affaires ou à des stars de cinéma à la recherche d'un produit confortable et solide.

Missions du bottier

Les missions du bottier sont les suivantes :

  • La fabrication d'une botte ou d'une chaussure 
    • L'élaboration de la forme : mouler et reproduire le pied du client dans le bois.
    • L’esquisse sur papier des spécificités du modèle décrit par le client 
    • La réalisation d'un patron en papier
    • Le choix du cuir
    • L'assemblage de la partie supérieure de la chaussure : collage des éléments de peaux afin de doubler la chaussure et réaliser le piquage. 
    • L'assemblage de la partie inférieure de la chaussure : découpage des différentes parties du dessous pour clouer les éléments de la semelle avant de poser le talon.
  • L'entretien et de la réparation de chaussures
  • ... 

Où exerce le bottier ?

Un bottier peut exercer dans un atelier de maison de mode ou au sein d’une entreprise spécialisée dans la conception de chaussures de luxe. 

Il peut également tenir son propre atelier et travailler en tant qu'artisan.

Tendance de la profession

Les débouchés sont très rares. En France, il existe à peine une trentaine de bottiers.

Qualités requises pour devenir bottier

Pour devenir bottier, plusieurs qualités et compétences sont indispensables :  

  • Patience
  • Force physique
  • Précision
  • Minutie
  • Délicatesse
  • Sens de la créativité
  • Sang-froid

Formations pour devenir bottier

Le métier de bottier est accessible avec au minimum d’un CAP dans le domaine de la sellerie-cordonnerie.

Formation initiale

Niveau CAP

  • CAP cordonnier bottier
  • ​​CAP cordonnerie multiservice
  • MC (mention complémentaire) piquage d'articles chaussants
  • BEP métiers du cuir - chaussures

Niveau BAC

  • Bac professionnel métiers du cuir - chaussures

Niveau BAC +2

  • BTS métiers de la mode : chaussure et maroquinerie
  • ...

Niveau BAC +3

  • DN MADE - Diplôme national des métiers d'art et du design
  • Licence professionnelle métiers de la mode

Formation continue

Dans le cadre d’une reconversion professionnelle, il est possible de devenir bottier par la voie de la formation continue en préparant les diplômes cités ci-dessus.

Pour les professionnels diplômés, il existe quelques spécialisations comme le titre professionnel cordonnier multiservices, le CQP styliste modéliste chaussure, le CAP Podo-orthésiste ou le diplôme national de meilleurs ouvriers de France Groupe Métiers des accessoires, de la mode et de la beauté, Classe 4 : Chaussures: option Botterie...

Évolutions possibles du bottier

Après quelques années d'expérience dans l’industrie de la chaussure, le bottier peut évoluer vers un poste de responsable d'atelier, responsable de production, agent ou technicien des méthodes.

Il peut également se spécialiser dans la podo-orthopédie et réaliser des chaussures orthopédiques sur mesure ou des orthèses plantaires, dans le but de corriger un défaut ou une faiblesse du pied. 

Salaire d’un bottier

La rémunération d’un bottier avoisine le SMIC en début de carrière.

Envie d’une reconversion en tant que bottier ?

Compétences de base indispensables pour se lancer

Savoir

  • Techniques de collage
  • Techniques d'assemblage « sellier »
  • Techniques d'assemblage « rembordé »
  • Techniques de piqûre machine
  • Techniques de prise de mesures (habillement)
  • Couture manuelle
  • Caractéristiques des cuirs et peaux
  • Techniques de clouage, cloutage, rivetage
  • Chiffrage/calcul de coût
  • Lecture de dessins, croquis
  • Caractéristiques des matériaux souples

Savoir-faire

  • Définir avec le client les caractéristiques de l'article à réaliser selon ses souhaits, ses besoins et l'informer sur les conditions de réalisation
  • Réaliser manuellement un gabarit, patron
  • Sélectionner les matériaux, produits et accessoires de l'article
  • Réaliser les opérations de coupe de matériaux (positionnement de gabarit, ...) manuellement ou à l'aide d'une machine
  • Assembler (collage, couture) les pièces de l'article (tige, soufflet) manuellement ou à l'aide d'une machine
  • Réaliser les opérations de finition sur les pièces et articles montés (coupe de fil, teinte de tranche, nourriture du cuir, ...)
  • Vérifier la conformité des pièces/articles façonnés (aspect de teinte, régularité des coutures, ...) et procéder aux actions correctives
  • Fabriquer des articles chaussants

(Source: ROME)

Par où commencer sa reconversion de bottier ?

Changer de métier au profit de celui de bottier n'est pas assimilable à une opportunité que vous pouvez saisir au "bon moment". C'est un projet, comme tout autre, que vous devez anticiper en prenant le temps nécessaire. Comme le disait Arthur Ashe, "une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation"…

Vouloir se former, en prélude à votre reconversion professionnelle de bottier, peut être une décision salutaire surtout si vous n’avez aucune des formations initiales précédemment listées ou des compétences indiquées ci-avant.

La formation peut en effet être, dans une certaine mesure, la clé d’une reconversion professionnelle en tant que bottier mais pas forcément car une chose est sûre : se reconvertir ne rime pas toujours avec se former. 

Le mieux est de prendre le temps de préparer votre reconversion professionnelle en faisant le point sur votre situation et vos compétences actuelles. Pour cela, faire appel à un expert en évolution professionnelle pourra être un excellent préalable. Cela mettra à nu vos forces et faiblesses en matière de connaissances et d’aptitudes, et, conséquemment, vos besoins réels en formation (personnalisée), y compris l’organisme de formation qui répondra le plus précisément possible à ces besoins.

Comment financer votre reconversion ?

Il existe différents dispositifs pour financer en tout ou partie votre reconversion.

Salariés en CDI, en CDD ou en intérim

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • CPF de transition professionnelle  
  • Plan de développement des compétences 
  • promotion par alternance Pro-A

Demandeur d’emploi

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • Aide Individuelle à la Formation (AIF) 
  • Contrat de professionnalisation

Intérimaire

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • CPF de transition professionnelle  
  • Contrat de professionnalisation
  • FAFTT (Fonds d’assurance Formation du Travail Temporaire)

Indépendant

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • FAF (fonds d’assurance formation)
  • Crédit d'impôt pour la formation des dirigeants d’entreprise

Fonctionnaire

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • Congé de formation professionnelle (CFP)
Perdu(e) dans votre vie professionnelle
En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
Faites le test